"Faire machine arrière".

Cette expression du langage courant n'est pas seulement utilisée dans le domaine maritime, puisqu'elle signifie :

  • au sens propre : faire tourner l'hélice en sens inverse, pour faire reculer un navire,

On dit par exemple : "Pris dans les glaces, le commandant est contraint de faire machine arrière pour dégager son navire en catastrophe".

  • mais également, au sens figuré, : renoncer à un projet, une action.

On dit par exemple : "Face à l'ampleur des manifestations, le gouvernement a fait machine arrière".

Source : wiktionary.org

"Ces temps-ci" ou "Par les temps qui courent".

Ces deux expressions relèvent du langage courant pour "Ces temps-ci" et du registre familier pour "Par les temps qui courent".

Mais toutes deux signifient actuellement, en ce moment, à notre époque.

"Une faiseuse d'anges"

On appelait "faiseuse d'ange" (ou "faiseur d'anges" lorsqu'il s'agissait d'un homme) une femme (le plus souvent non médecin) qui agissait de manière volontaire afin d'interrompre la grossesse non voulue d'une autre femme.

Ces interventions se pratiquaient de façon illégale, dans la clandestinité, souvent par des méthodes dangereuses (injection d'eau savonneuse dans l'utérus, pose de sondes dans le col, aiguilles à tricoter, massages etc.).

Les complications graves étaient fréquentes (lésions, infections, saignements) avec parfois des suites mortelles et étaient passibles de peines plus ou moins graves selon les époques.

L'idée était que ces embryons innocents devenaient des anges après la mort.

Dans la plupart des pays occidentaux, cette activité a disparu depuis la légalisation de l'avortement, qui est devenu une intervention médicale.

En France, c'est la loi du 17 janvier 1975 relative à l'IVG (Interruption Volontaire de Grossesse), dite "loi Veil", qui a encadré la dépénalisation de l'avortement en France.

Source : wikipedia.org

"À longueur de journée" ou "Toute la sainte journée".

Ces deux locutions adverbiales relèvent du langage courant.

Et elles signifient : durant toute la journée, du matin au soir, du lever au coucher du soleil ; sans discontinuer, sans arrêt, constamment.

Elles s'utilisent de manière péjorative, afin de faire état de son exaspération.

  • "À longueur de journée" appartient au langage courant,

On dit par exemple : "Tu pourrais au moins aller chercher le pain et prendre le courrier plutôt que de roupiller à longueur de journée devant la télé".

  • Tandis que "Toute la sainte journée" relève du registre familier et constitue un idiotisme religieux.

On dit par exemple : "L'été, si elle le pouvait, ma femme bronzerait toute la sainte journée".

Sources : www.linternaute.fr, wiktionary.org et www.larousse.fr

"Du retard à l'allumage" et "Avoir du retard à l'allumage".

Ces deux formules du langage courant désignent :

  • au sens propre : un retard dans l’accélération d’un moteur (langage courant),
  • et au sens figuré : un retard lors d’une action ou d’une prise de décision (registre familier et ironique).

On dit par exemple : "Le moins que l'on puisse dire, concernant la commande de masques de protection par l'État, c'est qu'il y a eu un léger retard à l'allumage"...

Source : wiktionary.org

"Un apostolat".

Ce substantif du registre soutenu appartient originairement au vocabulaire religieux et désigne :

  • au sens propre : la mission d'un apôtre c'est à dire la propagation de la foi et la prédication,
  • par extension : toute activité en vue de la diffusion de la foi chrétienne,
  • et au-delà : une activité désintéressée impliquant du dévouement, du zèle et de l'abnégation ; une mission requéeant de l'énergie et du désintéressement.

Source : www.larousse.fr

"Hétérodoxe".

Ce substantif du registre soutenu appartient originairement au vocabulaire religieux et signifie :

  • qui s'écarte de la doctrine officielle, particulièrement dans une église ou une organisation sectaire. Qui soutient des opinions contraires à l'orthodoxie religieuse.
  • et par extension : qui ne se conforme pas aux opinions, aux idées traditionnelles ou communément admises dans un domaine donné. Qui s’écarte de ce qui serait appliqué par le plus grand nombre.

On dit par exemple : "Sa méthode est, je le concède, assez hétérodoxe".

L'antonyme de "hétérodoxe" est "orthodoxe". Et il est davantage connu du fait de l'existence de l'"Église orthodoxe".

Sources : www.cnrtl, wiktionary.org et www.larousse.fr

"Quand les cons voleront tu seras chef d'escadrille" ou "Quand les andouilles voleront tu seras chef d'escadrille"..

J'aime beaucoup ces expressions du registre argotique qui signifient naturellement "être idiot".

  • Beaucoup de gens sont persuadés que la première de ces deux formules - "Quand les cons voleront tu seras chef d'escadrille" - est une réplique écrite par Michel Audiard pour Jean Gabin, dans l'excellent film de Georges Lautner de 1968 "Le pacha".

Mais ce n'est absolument pas le cas, la réplique en question étant "Je pense que quand on mettra les cons sur orbite t'as pas fini de tourner", ainsi qu'en atteste l'extrait vidéo du film.

  • La seconde, en revanche, - "Quand les andouilles voleront tu seras chef d'escadrille" - est extraite des paroles d'une chanson française à succès des années 1930 de celui que l'on appelait alors "L'amuseur public numéro un", Georgius :

"Quand les andouilles voleront, tu seras chef d'escadrille
Quand elles auront des éperons, tu seras chef d'escadron."

Gageons, comme le l'a fort justement fait remarquer un lecteur, que Michel Audiard avait évidemment moult fois entendu et apprécié cette formule qu'il avait habilement recyclée pour les dialogues du "Pacha".

Sur ce même thème, je vous recommande la lecture de ma collection d'articles "Mille et une façons de dire Être idiot ou Un idiot" et, en particulier, mon article sur mes façons préférées de dire "Être idiot".

"Un homme canon" ou "Un homme-canon" et "Une femme canon" ou "Une Femme-canon".

Un homme-canon et une femme-canon du cirque Bouglione

Ces différentes formules du langage courant ont des significations bien différentes :

  • un "homme canon" et "une femme canon" (sans traits d'union) sont des personnes belles et séduisantes,
Un homme canon
Un homme canon
La journaliste française Ludivine Sagna, épouse du joueur international de football français Bacary Sagna
La journaliste française Ludivine Sagna, épouse du joueur international de football français Bacary Sagna et "femme canon"
  • tandis qu'un "homme-canon" et "une femme-canon" (on parle aussi d'"homme-obus" ou de "femme-obus") ne sont pas forcément beaux ni séduisants, puisqu'il s'agit de personnes - dûment bottées et casquées - éjectées d'un canon modifié, dans le cadre d'un spectacle de cirque ou d'un tour de foire !

Un homme-canon

Il s'agit en partie d'une illusion puisque l'artiste n'est pas propulsé comme un boulet par de la poudre à canon, mais par un ressort ou un jet d'air comprimé.

Dans un spectacle de cirque, on utilise en effet de la poudre noire pour produire l’effet visuel ou sonore et faire travailler l'imagination du public, mais en aucun cas pour la propulsion proprement dite.

L'homme-canon atterrit ordinairement sur un filet horizontal ou un matelas pneumatique, dont l'emplacement est déterminé par la mécanique newtonienne (ou plus sûrement par un essai avec un objet inerte de même poids que l'artiste...). Pour les spectacles en plein air, surtout en été, l'atterrissage se fait souvent dans l'eau, afin d'en accentuer encore le caractère spectaculaire.

Le premier "homme-canon" a été une femme : Rossa Matilda Richter alias "Zazel", qui en 1877 (elle avait alors 14 ans) se produisit au Royal Aquarium de Londres (Grande-Bretagne). Elle fut propulsée par un canon à ressort inventé par le canadien William Leonard Hunt (alias "le Grand Farini"). Par la suite elle voyagea en tournée avec le Cirque Barnum, mais sa carrière s'interrompit avant 1879, après quelques incidents d'atterrissage.

Le plus récent record de portée, avec 56,64 m, est détenu par David "Cannonball" Smith Sr. Cet exploit fut accompli le 29 mai 1998, à Kennywood, aux États-Unis. Et un calcul a révélé que l'artiste avait parcouru les airs à une vitesse d'environ 110 km/h.

En France, la femme-canon américaine Robin Valencia se produisait encore au Cirque d'Hiver, à Paris (75) en décembre 2017.

Source :wikipedia.org

"Une grand-messe".

  • au sens strict, il s'agit d'une messe chantée (par opposition à une "messe basse").

Mais sans vouloir offenser mes lecteurs pratiquants, la formule n'est plus guère utilisée en ce sens.

  • On parle beaucoup plus fréquemment en revanche de "Grand-messe" lorsqu'il s'agit de désigner, par extension, un grand rassemblement autour d'un thème.

  On dit par exemple du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (16), en janvier, qu'il est "la grand-messe de la bande      dessinée francophone".

Ou du salon nautique "Boot" de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord–Westphalie) (Allemagne), en janvier, plus grand du monde salon du genre dans le monde, qu'il est "la grand-messe du nautisme".

"Être canon", "Une fille canon", "Un garçon canon", "Une meuf canon", "Un mec canon", "Un homme canon" ou "Une femme canon"..

Utilisé comme adjectif, le mot "canon" signifie ici beau/belle, séduisant(e).

On parle par exemple d'une "meuf canon" et d'un "mec canon" (registre argotique).

Ou d'une "femme canon", d'une "fille canon", d'un "garçon canon", voire d'un "homme canon" ou d'une "femme canon" (registre familier).

Attention toutefois à ces deux derniers exemples, car un "homme canon" ou "une femme canon" ne sont pas forcément... un "homme-canon" et "une femme-canon" ; et réciproquement !