"Faire la bête à deux dos".

J'ai toujours trouvé amusante cette expression du registre familier qui signifie "copuler", "avoir des relations sexuelles".

"Le nouveau Brooklyn", "Le Brooklyn parisien", "Le nouveau Berlin" ou "Le 21e arrondissement".

"Le nouveau Brooklyn", "Le Brooklyn parisien", "Le nouveau Berlin" ou "Le 21e arrondissement" (sous-entendu "de Paris (75)", qui n'en compte que 20) sont des locutions nominales correspondant aux différents surnoms donnés, par les journalistes et les professionnels de l'immobilier, dans les années 2010, à la ville de Montreuil (93), limitrophe du vingtième arrondissement, à l'Est de Paris (75).

Le surnom de "21e arrondissement" avait déjà été utilisé par le passé pour désigner d'autres localités.

"Comme de l'an 40".

  • "Se branler de quelque chose comme de l'an 40", "Se foutre de quelque chose comme de l'an 40" (registre argotique),
  • "Se ficher de quelque chose comme de l'an 40" ou "Se moquer de quelque chose comme de l'an 40" (registre familier),

... c'est s'en moquer éperdument, n'être absolument pas intéressé par cette chose.

"Le patient zéro" ou "Le cas index".

Ces deux formules désignent la première personne d'une épidémie à avoir été contaminée par un agent pathogène.

Il peut s'agir d'un porteur sain, mais il est important de l'identifier afin de contenir la maladie et de s'assurer qu'une nouvelle épidémie ne reprendra pas.

Son identification permet en effet d'identifier les personnes ayant été en contact avec lui et donc potentiellement contaminées, ainsi que d'identifier par exemple les lieux à désinfecter en priorité.

  • Dans le cas de l'épidémie de SRAS, en 2002, le patient zéro ou cas index était l'occupant d'une chambre d'un hôtel de Hong-Kong.
  • Et pour l'épidémie de maladie à virus Ebola, en 2014, c'est un enfant de deux ans, mort le 6 décembre 2013, qui selon une étude du "Journal of Medecine", est considéré comme le patient zéro ou cas index.