On ne dit pas : "C'est la meuf à mon daron" ou "C'est la bagnole à ma reum" !

Mais : "C'est la femme DE mon père" ou "C'est la voiture DE ma mère" ! (langage courant)

Et mieux encore : "Il s'agit de l'épouse de l'auteur de mes jours" ou "Il s'agit de l'automobile de celle qui m'a donné le jour" (registre soutenu).

Le mot "meuf" relève du verlan et du registre argotique.

 

On ne dit pas : "La situation s'est empiré" !

Comme je l'entends malheureusement de plus en plus souvent. Ou le lit (mais oui !) dans les sous-titrages français de films étrangers en DVD.

Mais : "La situation EMPIRE" !

"Empirer" est en effet un verbe intransitif, qui signifie :

  • aggraver, rendre pire.

On dit ainsi : "Par son intransigeance, le gouvernement empire la crise sociale actuelle".

  • ou devenir pire, s'aggraver.

On dit ainsi : "À cause de l'intransigeance du gouvernement, la crise sociale actuelle empire".

 

On n'écrit pas : "Les itinérairE et horRaires de vos lignes changeS" !

Comme a osé l'écrire le groupe Keolis, à compter du 26 août 2019, sur l'ensemble des écrans des véhicules du réseau d'autobus d'Aix-en-Provence (13) "Aix en Bus" !

Mais : "Les ITINÉRAIRES et HORAIRES de vos lignes CHANGENT" !

Non contente d'avoir pourri la vie des aixois pendant des mois par son incompétence et son inefficacité, lors de l'attribution de sa première DSP (Délégation de Service Public) en 2012, puis, plus de deux années durant, de 2017 à 2019, avec les travaux d'aménagement du BHNS, mis en service ce 2 septembre 2019, Keolis nous démontre une fois de plus l'étendue de ses compétences, quelques semaines à peine après s'être vu réattribuer pour huit ans sa DSP (Délégation de Service Public).

Les subtilités des arcanes de la procédure d'attribution des marchés publics dans cette ville continuent décidément de m'échapper !

C'est en tous cas sans hésiter que je décerne à Keolis mon label de médiocrité "Fâchés avec le français" pour sa cacographie d'anthologie !

Pour être complet et pour l'anecdote, le "Krypton" dont il est question sur le panneau ("Destination P+R Krypton") est le nom d'un Parc Relais situé au Sud d'Aix-en-Provence (13), à proximité des ruines du "Krypton", l'ancienne boîte de nuit à la mode du début des années 1980.

Le P+R Parc Relais Krypton à Aix-en-Provence (13)

Plus grande boîte de nuit de la région marseillaise et aixoise, Le Krypton avait été créé en 1980 par le parrain marseillais Tany Zampa, avant de fermer ses portes dès 1984.

Affiche boîte de nuit aixoise "Le Krypton"

L'ancienne boîte de nuit aixoise "Le Krypton".  L'enseigne de la boîte de nuit aixoise "le Krypton"

On ne dit pas : "Pendant toute l'entracte" !

Comme l'a déclaré la nommée Pauline, dans l'émission télévisée française "C'est mon choix", présentée par Évelyne Thomas et consacrée au thème "Devinez ce que j'ai fait de plus fou par amour", rediffusée en août 2019, sur la chaîne Chérie 21.

Mais : "Pendant TOUT l'entracte" !

Entracte est un mot masculin.

On ne dit pas : "Quel métier faisez-vous" ?

Comme l'a déclaré la présentatrice française Évelyne Thomas, dans l'émission télévisée "C'est mon choix" consacrée au thème "Devinez ce que j'ai fait de plus fou par amour", rediffusée en août 2019, sur la chaîne Chérie 21.

Mais, à tout le moins, : "Quel métier faites-vous ?" et, idéalement, "Quel métier exercez-vous ?" !

On ne dit pas : "Y en a qui croivent" ni "Il y en a qui croivent", pas plus que "Y en a qui croyent" ou "Il y en a qui croyent" !

Mais, beaucoup plus simplement : "CERTAINS CROIENT" ou "Il y en a qui CROIENT" !

On ne dit pas : "C'est pas tout le monde qui peut faire ça" ni "Pas tout le monde peut faire ça" et encore moins "Pas tout l'monde y peut faire ça" !

Mais : "Tout le monde NE peut PAS faire ça" !

On ne dit pas : "Ça m'pose une interrogation" ni "C'est des sujets sur lesquels c'est pas si simple d'y répondre" !

Comme l'a déclaré le député LREM Richard Ramos, le 14 août 2019, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "CELA M'AMÈNE À M'INTERROGER" et "CE SONT des sujets AUXQUELS IL N'est pas si simple DE répondre" !

Pour ces deux déclarations pitoyables je décerne sans hésiter à cet élu de la Nation mon label de médiocrité "Fâchés avec le français"

.