"Un bailleur".

Ce substantif masculin polysémique désigne tout à la fois :

  • un individu qui baille,

On dit par exemple : "On dit souvent qu'un bon bailleur en fait bailler sept".

Un bailleur, remettant les clés d'un appartement à un couple de locataires

  • ou : une personne qui met un bien en location en échange d'un loyer.

On dit par exemple : "Notre bailleur nous a remis les clés de l'appartement ce matin".

Les différentes significations du mot "rouille".

Ce substantif fémininin peut en effet, selon le contexte, désigner :

  • Le produit de la corrosion du fer en présence de l'oxygène de l'air, en milieu humide.

La rouille attaque par exemple :

    • les outils :

    • les grilles :

    • les automobiles :

    • ou les coques de bateaux :

  • une recette traditionnelle de sauce de couleur rouille utilisée dans la cuisine provençale.

La couleur de la "rouille provençale" ("rouïo", en provençal) est due à la présence de piment rouge, parfois de safran. Le piment est pilé avec de l'ail et de la pulpe de pomme de terre (ou de la mie de pain) cuite puis écrasée, délayée avec de l'huile d'olive et du bouillon.

De la rouille (sauce)

  • ou : une maladie des végétaux se caractérisant par l'apparition sur le dessus des feuilles de points jaune orangé suivis, au revers, de pustules proéminentes orangées. Les feuilles atteintes jaunissent, se dessèchent, se nécrosent puis finissent par mourir et tomber prématurément.

 

Sources : wikipedia.org et www.gastroniomiac.com

"Confondre".

Ce verbe possède, selon le contexte différentes significations :

  • mêler si étroitement (soit plusieurs choses ou personnes, soit une chose ou une personne à un ensemble) qu'il n'est plus possible de les distinguer.

On dit par exemple : "Le confluent de la Seine et de l'Oise est l'endroit à partir duquel les deux cours d'eau confondent leurs eaux".

  • unir, réunir, identifier jusqu'à rendre indiscernable,

On dit par exemple : "Certaines mères confondent leurs enfants dans un même amour passionné".

  • ne pas distinguer des choses ou des personnes, les mêler dans son esprit et, en particulier, se tromper en les prenant l'un pour l'autre ; faire une confusion.

On dit par exemple : "J'ai confondu mon inspectrice des impôts avec une ancienne maîtresse : elle n'a pas apprécié mes mùarques d'affection".

  • démasquer quelqu'un, le réduire quelqu'un au silence, en prouvant publiquement qu'il a commis une faute ou un délit,

On dit par exemple : "Nous allons rapidement confondre ce menteur".

  • et dans le registre soutenu : déconcerter, décontenancer, étonner, remplir d'un grand étonnement ;troubler au point de réduire à l'impuissance, de mettre dans l'impossibilité de répondre,

On dit par exemple : "Ce discours confond l'entendement".

Sources : www.cnrtl.fr, www.larousse.fr et Le Robert

"La colocation" et "La collocation".

Une fois encore, l'orthographe a ici toute son importance et, comme vous allez pouvoir le constater, la présence d'un seul ou de deux "l" change radicalement le sens de ce mot :

La colocation, dans le feuilleton états-unien "Friends", diffusé du 22 septembre 1994 au 6 mai 2004 sur NBC et créée par Marta Kauffman et David Crane
La colocation, popularisée par le feuilleton états-unien "Friends", diffusé du 22 septembre 1994 au 6 mai 2004 sur la chaîne NBC et créée par Marta Kauffman et David Crane
  • "La colocation" - avec un seul "l" -, désigne en effet la location d'un même logement par plusieurs locataires, constituant leur résidence principale et formalisée par la conclusion d'un contrat unique ou de plusieurs contrats entre les locataires et le bailleur,
La colocation dans le film français "L'auberge espagnole", réalisé en 2002 par Cédric Klapisch
La colocation popularisée par le film français "L'auberge espagnole", réalisé en 2002 par Cédric Klapisch
  • tandis que "La collocation" - avec deux "l" - désigne :
    • en droit : le classement judiciaire des créanciers dans l'ordre de leur paiement,
    • en linguistique : l'association attendue d'un mot à un autre au sein d'un texte,
    • en calcul numérique : une méthode de calcul (dont je ne saurais vous expliquer quoi que ce soit !),
    • et, en Belgique, enfin, autrefois tout du moins, : l'hospitalisation sans consentement, désormais appelée "mise sous protection".

Source : wiktionary.org

"La carte électorale".

Cette locution nominale féminine, qui relève du langage courant, est une formule tout à fait ambiguë, qui peut tout aussi bien désigner, selon le contexte :

  • le découpage électoral, c'est à dire la manière dont le territoire national est subdivisé en circonscriptions électorales, établies par le ministre de l'Intérieur.
Carte électorale des 18 circonscriptions législatives de Paris (75)
Carte électorale des 18 circonscriptions législatives de Paris (75)
  • la carte d'électeur, désormais imprimée avec la mention "Carte électorale" mais toujours appelée "Carte d'électeur" par l'administration (cherchez l'erreur).
Carte d'électeur de 1958
Carte d'électeur de 1958

Une main d'homme tenant une carte électorale

Il s'agit du document prouvant l'inscription sur la liste électorale de la commune. Elle est généralement envoyée par courrier, mais elle peut être remise aux jeunes de 18 ans lors d'une cérémonie de citoyenneté.

Le jour du vote, on doit présenter sa carte électorale au bureau de vote. Mais elle n'est pas obligatoire, une pièce d'identité suffisant.

  • ou enfin : la carte politique, qui indique la représentation des différents partis après les élections.
La carte électorale française de 2017
La carte électorale française de 2017
Source : wikipedia.org

 

Sources : www.service-public.fr

 

Pourquoi dire : "Un round" ?

Et pas, selon le contexte :

  • "une reprise", lorsqu'il s'agit d'une rencontre de boxe,

On dit par exemple : "Ce boxeur ne tiendra pas six reprises".

  • "une manche",
  • "une partie",
  • "un tour",
  • ou "une session", lorsqu'il s'agit de négociations"

On dit par exemple : "Ce point sera abordé lors d'une prochaine session de négociation", plutôt que "Ce point sera abordé lors d'un prochain round de négociation".

"Émoustiller".

J'aime beaucoup ce verbe du langage courant, qui signifie, selon le contexte :

  • Mettre de bonne humeur, en gaieté.

On dit par exemple : "Rien de tel qu'une bonne blague pour émoustiller ses invités".

  • Susciter une excitation sensuelle.

On dit par exemple : "Avec cette mini-jupe tu vas émoustiller ton patron".

Sources : Le Robert

"La malignité".

Ce substantif féminin relève du registre soutenu.

Et il désigne, selon le contexte :

  • la tendance à faire le mal, à essayer de nuire en secret, en se servant des ressources de l'intelligence et de l'imaginatione ; la malveillance, la perfidie,

On dit par exemple : "Je me suis toujours méfié de la malignité de ce dirigeant".

  • ou : le caractère dangereux et insidieux d'une affection et sa tendance à s'aggraver.

En particulier, le caractère cancéreux d'une tumeur.

On dit par exemple : "Il s'agit malheureusement d'un cancer dont la malignité est particulièrement redoutable".

Source : Le Robert, www.cnrtl.fr et www.larousse.fr

"Un galopin".

J'aime beaucoup ce substantif masculin qui relève du langage courant ainsi que du registre désuet.

Il désigne :

  • principalement : un enfant espiègle, effronté ; un garnement, un chenapan,

On dit par exemple : "Ces galopins ont toujours une mauvais blague en préparation".

  • mais également : un verre de bière d'une contenance d'environ 12,5 cl.

On dit par exemple : "Patron : un galopin !".

Un galopin de bièreUn galopin de bière

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire en français "Un jeune voyou" ou "Un petit voyou".

Sources : Le Robert et www.larousse.fr

"Une perf".

Ce substantif féminin polysémique en forme d'apocope relève du registre familier.

Et il  désigne selon le contexte :

  • dans le domaine artistique : une perfORMANCE,

C'est à dire une oeuvre d'art ou un échantillon artistique traditionnellement interdisciplinaires, créé par des actions menées par l'artiste ou d'autres participants, et ayant souvent lieu en direct et en public.

Une perf (performance artistique)

  • dans le domaine médical : une perfUSION,

C'est à dire, par ellipse de "perfusion intraveineuse", une technique - parfois nommée par son principe, infusion - permettant l'administration par voie parentérale de médicaments ou de nutiments.

L'installation d'une perf (performance)Une perf (perfusion)

  • et dans le domaine sportif : une perfORMANCE.

Une sauteuse en hauteur en train de réaliser une perf (performance)

C'est à dire : un résultat, une distance ou un temps, réalisé le plus souvent lors de compétitions officielles et à l'issue d’un entraînement long, complexe et éprouvant.

Source : wikipedia.org

"Une cagna", "Une cagnat" ou "Une cagnia".

Ce substantif féminin nous vient de l'annamite cai-nha.

Et il désigne :

  • dans le registre argotique, dans le domaine militaire :
    • un abri de tranchées généralement souterrain,

Une cagna

    • ou : un abri de fortune fait de matériaux de récupération.

Des cagnas

  • et dans le registre populaire : un abri, une cabane, une pauvre maisonnette.

Une cagnaUne cagna

Sources : wiktionary.org, www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

"Un cagnard" et "Le cagnard".

Ce substantif masculin désigne :

  • pour les Marseillais et les Provençaux : un emplacement ensoleillé, abrité du vent,

Un cagnard : emplacement ensoleillé, abrité du vent

  • pour l'ensemble des français, par extension, dans le registre familier : un soleil brûlant.

On dit par exemple : "Tu vas mourir de chaud en plein cagnard".

"En plein cagnard"

  • dans le domaine maritime : un assemblage de planches ou de toiles fixées à l'avant et aux côtés d'une passerelle d'un pont de dunette, pour protéger un homme de veille contre le vent et la pluie,`
  • dans le registre désuet : un abri non fermé et plus ou moins chaud où se rassemblaient des vagabonds,
  • un réchaud pour se chauffer à l'extérieur,
  • et pour nos amis Suisses : une petite pièce servant de débarras.

Un cagibi

Sources : Le Robert, www.cnrtl.fr et www.larousse.fr