"Ratiboiser".

J'ai toujours beaucoup aimé ce verbe polysémique du registre populaire.

Il s'agit d'un mot-valise construit à partir des verbes "Ratisser" et "Emboiser " ("Tromper").

Et qui peut signifier, selon le contexte

  • rafler, escroquer, voler, prendre quelque chose à quelqu'un, notamment au jeu,

On dit par exemple : "Je me suis fait ratiboiser de près de mille euros".

Se faire "ratiboiser" au jeu

  • ruiner quelqu'un, notamment au jeu,

On dit par exemple : "Le fils de notre patron qui venait à l'usine en Porsche est arrivé à vélo ce matin : cet idiot s'est laissé entraîner dans une tournée des casinos sur la Côte d'Azur, qui l'a complètement ratiboisé".

  • faire perdre (la santé, la fortune, la situation) ; causer la perte ; faire mourir.

On dit par exemple : "L'abus d'alcool a ratiboisé mon oncle".

  • couper à ras les cheveux,

On dit par exemple : "Ils vont te ratiboiser cette tignasse !".

Se faire "ratiboiser" la nuque

  • ou : terminer, vider, liquider.

On dit par exemple : "Ton frère et ses copains ont ratiboisé ma cave : plus une bouteille de pleine !".

Sources : www.larousse.fr, www.linternaute.fr, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Dévisager".

Ce verbe polysémique du langage courant signifie, selon le contexte :

  • regarder quelqu'un longuement avec attention, avec insistance.

De façon parfaitement logique en effet, on ne peut dévisager une chose pas plus qu'un animal ou un végétal, pour la bonne et simple raison qu'ils ne possèdent pas de visage,

On dit par exemple : "Parfois dans le métro, malheureusement, certains voyageurs ont tendance à dévisager les personnes dotées d'un physique hors norme".

  • défigurer, déchirer le visage,
On dit par exemple : "Avec ses ongles, ma copine a failli me défigurer tant elle était énervée. Tout cela parce qu'elle a découvert que j'avais auparavant couché avec sa soeur et sa mère. Mais c'était il y a six mois."
  • et par extension : meurtrir le visage, le détériorer.

Il arrive ainsi que l'on dévisage ou décapite les têtes de personnages représentés forme de statues.

Comme par exemple, en Irak et en Syrie, de juillet 2014 à mars 2019, sous le régime du califat de l'EI (Etat Islamique).

Ou, dans la nuit du 21 décembre 2019, en France, à Saint-Gaudens (31), lorsque le "monument des trois maréchaux», sur l’esplanade de la Légion-d’Honneur, a été victime d’un acte de vandalisme., les représentations des maréchaux Ferdinand Foch, Joseph Joffre et Joseph Galliéni ayant été décapitées.

Le "monument des trois maréchaux», sur l’esplanade de la Légion-d’Honneur, à Saint-Gauden(31), victime d’un acte de vandalisme, dans la nuit du 19 décembre 2019 : les représentations des maréchaux Ferdinand Foch, Joseph Joffre et Joseph Galliéni ont été décapitées

Sources : Le Robert, www.larousse.fr, www.cnrtl.fr et www.linternaute.fr

"L'aisselle".

Ce substantif féminin polysémique appartient au langage courant.

Et il désigne, selon le contexte :

  • en anatomie : la cavité (ou le creux) située au-dessous de la jonction du bras avec l'épaule, que l'on appelle dans le registre populaire "Le dessous-de-bras".

Celle-ci est naturellement poilue.

Une aisselle d'homme poilueUne aisselle de femme poilue

 

Mais parfois épilée.

Une aisselle d'homme épiléeUne aisselle de femme épilée

  • et en botanique : l'angle aigu que forme une feuille avec la partie terminale de la tige.

Des aisselles de feuilles (shéma) (© Alain-Pierre Sittler)Les différentes parties d'une feuille

Sources : Le Robert

"Un massacre".

Ce substantif masculin polysémique désigne, selon le contexte :

  • l'action de "massacrer", c'est à dire de tuer avec sauvagerie et en grand nombre des êtres incapables de se défendre.

Et cela, qu'il s'agisse :

    • d'êtres humains.

On dit par exemple : "On oublie souvent que la France a déjà vécu par le passé des massacres religieux de grande ampleur".

Le massacre de la Saint-Barthélémy, le 24 août 1572 : de 10 000 et 30 000 protestants furent massacrés à Paris (75) et dans une vingtaine de villes de province, durant les semaines suivantes et même les mois suivants
Le massacre de la Saint-Barthélémy, le 24 août 1572 : de 10 000 et 30 000 protestants furent massacrés à Paris (75) et dans une vingtaine de villes de province, durant les semaines suivantes et même les mois suivants
    • ou d'animaux.

On dit par exemple : "Je ne comprends pas quel plaisir peuvent bien éprouver les chasseurs qui se livrent à certains massacres d'animaux".

Massacre géant au Portugal : en deux jours, mi-décembre 2020, près de Lisbonne, seize chasseurs ont abattu 540 cerfs, sangliers et daims dans un domaine de chasse clos. Un carnage à plus de 100 000 euros
Massacre géant au Portugal : en deux jours, mi-décembre 2020, près de Lisbonne, seize chasseurs ont abattu 540 cerfs, sangliers et daims dans un domaine de chasse clos. Un carnage à plus de 100 000 euros
  • l'action, le fait de tuer avec sauvagerie, d'une manière particulièrement odieuse,

On dit par exemple : "C'est un véritable massacre qui a eu lieu : le tueur s'est acharné sur chacune des victimes avec une violence inouïe".

  • l'action, le fait de mettre à mal quelqu'un,

On dit par exemple : "Tu as vu ce combat : c'était un vrai massacre".

  • selon les cas :
    • la tête d'un cervidé (cerf, chevreuil, daim) séparée du corps et placée sur la peau de l'animal pendant la curée,
    • la tête naturalisée ou dépouillée d'un animal, conservée comme trophée ou utilisée comme ornement, un bois de cerf (souvent muni de l'os frontal) conservé comme trophée ou utilisé comme ornement.

Des "massacres" sur un mur, c'est à dire : des têtes naturalisées ou dépouillées d'animaux, conservées comme trophées et utilisées comme ornementsDes "massacres" sur un mur, c'est à dire : des têtes naturalisées ou dépouillées d'animaux, conservées comme trophées et utilisées comme ornements

    • un bois de cerf (souvent muni de l'os frontal) conservé comme trophée ou utilisé comme ornement,

Un "massacre" de cerf

    • ou, par extension : le crâne d'un animal à cornes, quel qu'il soit,
"Massacres" ("crânes d'animaux à cornes") divers
"Massacres" ("crânes d'animaux à cornes") divers
  • et enfin, en héraldique : une figure stylisée, constituée par les deux bois du cerf réunis autour de l'os frontal.
Le blason de la ville de Niedersteinbach (67), comportant un "massacre" (tête de cerf) : "De gueules au massacre de cerf d'or"
Le blason de la ville de Niedersteinbach (67), comportant un "massacre" (bois de cerf) : "De gueules au massacre de cerf d'or"

Source : www.cnrtl.fr

 

"Balaise", "Balaize", "Balèse" ou "Balèze" et "Un balaise", "Un balaize", "Un balèse" ou "Un balèze".

Cet adjectif ou substantif masculin peut s'écrire de quatre façons différentes !

Appartenant au registre argotique, il signifie respectivement :

  • "Balaise", "Balaize", "Balèse" ou "Balèze" :
    • Pour une personne : fort, costaud, à la carrure imposante,

On dit par exemple : "Il est balaise le nouveau vigile à la sortie du magasin !".

    • ou : doué,

On dit par exemple : "Je connais un mec balèze en informatique".

    • Pour un objet ou une construction : dégageant une impression de puissance qui en impose,

On dit par exemple : "Les tours de ce château-fort sont vraiment balaizes".

    • et pour une question ou un exercice : difficile,

On dit par exemple : "Elle est balèse la dernière je trouve !".

  • et "Un balaise", "Un balaize", "Un balèse" ou "Un balèze" : une personne possèdant une force physique importante, bâtie en force, costaude.

On dit par exemple : "Le nouveau voisin de ma frangine est un balaise".

"Un balaise" ou "Un balèse" ou "Un balèze")

Sources : langue-francaise.tv5monde.com, www.linternaute.fr, wiktionary.org et www.cnrtl.fr

"Avoir des cannes".

Cette locution verbale polysémique peut avoir différentes significations en fonction du niveau de langue auquel on se situe.

Ainsi, "Avoir des cannes" signifie :

Une jeune femme, marchant avec des cannes anglaises
Une jeune femme, marchant avec des cannes anglaises
  • dans le langage courant, par ellipse : marcher avec des cannes anglaises, utiliser des cannes anglaises pour marcher.

On dit par exemple : "Ma fille se remet peu à peu de sa chute, mais elle a toujours des cannes".

  • ou, dans le registre argotique et dans le domaine du sport : être en forme, être en jambes (registre familier).

Ce qui sous-entend donc : être capable de courir vite. Ou longtemps.

On dit par exemple : "Attention : il faut se méfier de cet ailier car il a des cannes".

L'attaquant belge Eden Hazard "a des cannes" ("court vite" dans le registre argotique)
L'attaquant belge Eden Hazard "a des cannes" ("court vite" dans le registre argotique)

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mes articles consacrés à :

"Un routier".

Ce substantif masculin polysémique appartient au registre familier.

Et il désigne, selon le contexte :

Un relais routierUn restaurant routier

  • par ellipse lexicale de "Un restaurant routier" : un type de restaurant fréquenté par des (chauffeurs) routiers (où camionneurs) où l'on sert des repas simples mais copieux pour des prix modérés.
Un relais routier à l'heure du repas
Un relais routier à l'heure du repas

Beaucoup d'entre eux appartiennent à la chaîne des "Relais routiers" dont on connaît bien le pannonceau bleu et rouge, présent le long des routes de France depuis l'initiative du journaliste français de François de Saulieu de la Chomonerie, en 1934 :

Logotype de la chaîne des Relais routiers

Avec les parcs de stationnement bondés de poids-lourds, ce pannonceau est en effet caractéristique de ce type d'établissement.

Le parc de stationnement d'un relais routier

  • par ellipse lexicale "Un chauffeur routier" : un conducteur de poids lourds effectuant de longs trajets, que l'on appelait jusqu'aux années 1930 "Un roulier" ou "Un camionneur",

Un "routier" ou "camionneur"Un "routier" ou "camionneur", montant dans son camion

 

Un "routier" ou "camionneur", au volant de son véhicule

  • un jeune homme faisant du scoutisme, également appelé "Un compagnon" ou "Un pionnier",

Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"

  • dans le domaine du cyclisme : un coureur sur route (par opposition au coureur sur piste appelé "Pistard"),

Un "routier" ou coureur cycliste sur route

  • et dans le jargon maritime : une carte à petite échelle comprenant une partie d'un océan.

Sources: wikipedia.org, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Livrée" et "Une livrée".

Ces deux mots féminins relèvent du langage courant.

  • "Livrée" est un adjectif qualifiant une chose ou un animal femelle que l'on a livré.

On dit par exemple : "Cette vache a été livrée hier".

Ou : "Je vais utiliser l'armoire livrée il y a quelques jours".

  • et "Une livrée" est un substantif désignant, selon le contexte :
    • au sens propre :
      • l'uniforme, la tenue caractéristique portée par les domestiques d’une maison.

Une livrée de domestique

      • l'ensemble des domestiques d’une même maison ; la domesticité, le personnel domestique.

On dit par exemple : "Toute la livrée était occupée à chercher le chien de Madame".

Toute une domesticité au grand complet

    • au sens figuré : les signes extérieurs révélant la condition d’un individu ou d’un groupe.

On dit par exemple : "Il n'a pas besoin de se présenter : sa livrée de petit VRP de province parle pour lui".

Un VRP (Voyageur Représentant Placier) démarchant une jeune femme à son domicile

    • et par analogie :
      • l'ensemble des motifs et couleurs présentes sur l’extérieur d’un véhicule aérien, ferroviaire, routier ou marin.

Un avion de la Qantas en volUne locomotive de TGV

      • l'apparence de la peau, du pelage, du plumage ou de la carapace des animaux.

On dit par exemple : "Plus encore, je crois, que celle des fauves, la livrée des insectes est souvent d'une incroyable beauté".

      • une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour, appelée "Livrée des arbres", présente en Europe et en Asie, dont le dos des ailes est de couleur brun pâle, et dont la chenille bleue est nuisible aux ormes et aux arbres fruitiers.

Un "Livrée des arbres"Une chenille de "Livrée des arbres"

      • et par extension : d'autres espèces de lépidoptères (papillons) telles que la "Livrée des prés", la "Livrée des forêts" ou la "Livrée d’Amérique".

Source : wiktionary.org

"Une feuille morte".

Cette locution nominale féminine désigne :

  • au sens propre :
    • une feuille d'arbre ou de végétal (plante, légume) dont les cellules sont mortes,

Une feuille morte d'arbre

Des feuilles mortes (de chêne)

    • ou, par analogie :
      • un animal, ce qui est le cas :
        • de plusieurs espèces de lépidoptères (papillons) dont la livrée imite une feuille morte, tels que "la Feuille-morte du chêne", "la Feuille-morte du peuplier", "la Feuille-morte du prunier", "la Feuille-morte de l'yeuse", "la Feuille-morte du kermès" ou "Feuille-morte de Lajonquière", "la Feuille-morte du chêne-liège", "la Petite Feuille-morte "ou "Feuille-morte du tremble",
Un "Feuille morte du chêne"
Un "Feuille morte du chêne"
Un "Feuille morte du chêne" sur une "feuille morte de chêne"
Un "Feuille morte du chêne"... sur une "feuille morte de chêne" !
        • et du "Perroquet feuille morte", une espèce de poissons-perroquets.
Un jeune perroquet feuille-morte
Un jeune perroquet feuille-morte
      • ou la "Russule feuille-morte", une espèce de champignons comestible.

Des russules feuille-morte

  • et au sens figuré :
    • dans le domaine de la voltige aérienne : le nom donné, dans le registre familier, à une figure de voltige, normalement appelée "Vrille".

Celle-ci désigne la trajectoire complexe d'un avion qui descend volontairement en tournant sur lui-même., à l'image d'une feuille morte tournoyant dans les airs, au gré des courants, jusqu'au sol.

    • dans le domaine du football  : une technique de frappe bien spécifique utilisée pour tirer les coups francs.

Celle-ci a été inventée dans les années 1950 par l'international brésilien Didi, un milieu de terrain de classe mondiale.

La "feuille morte" consiste en une magistrale parabole partant au-dessus du mur et redescendant brusquement mourir au fond des filets adverses. Le ballon retombe juste sous la barre transversale pour piéger le mur et le gardien.

Elle est devenue une technique utilisée par beaucoup de joueurs et notamment l'international brésilien Juninho et l'international portugais, Cristiano Ronaldo, qui ont utilisé à merveille cet outil.

Sources : www.francefootball.fr, wikipedia.org et unionfossesfootball.footeo.com

Pourquoi dire : "Un cosy" ?

Et pas selon le contexte :

  • "Un couvre-thière", lorsqu'il s'agit de désigner une enveloppe fourrée, généralement en tissu ouatiné, dont on couvre une théière, afin d'en conserver la chaleur,

Un couvre théière "cosy")

  • ou : "Un coin confortable", lorsqu'il s'agit de désigner un ensemble formé par un divan ou lit encastré dans un meuble d'angle, doté d'étagères et situé dans le coin d'une pièce. Que les anglais appellent "Cosy-corner" ("coin confortable") et dont "Cosy" constitue l'apocope.

Un "cosy" ou "cosy corner" des années 1950Un "cosy" ou "cosy corner" actuel

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à l'adjectif "Cosy".

Sources : wikipedia.org et wiktionary.org

"Une chilienne".

Ce substantif féminin du langage courant désigne, selon le contexte :

Une chilienne d'origine amérindienne
Une chilienne d'origine amérindienne
Michelle Bachelet, femme d'État chilienne d'ascendance française, présidente de la République de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme depuis 2018
Michelle Bachelet, femme d'État chilienne d'ascendance française, présidente de la République de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme depuis 2018
  • une habitante du Chili, un état d'Amérique du Sud, situé sur la façade Ouest du continent, face à l'océan Pacifique, constitué d'une bande de territoire de 4 271 km, d'environ 500 km plus longue que la distance séparant le Nord de la Suède au Sud de l'Espagne !
Localisation du Chili dans le monde
Localisation du Chili dans le monde
Comparaison de la longueur du Chili (4 271 km) avec l'Europe occidentale, du Nord de la Suède à environ 500 km au Sud de l'Espagne
Comparaison de la longueur du Chili (4 271 km) avec l'Europe occidentale, du Nord de la Suède à environ 500 km au Sud de l'Espagne

Et "chilienne" constitue dans ce cas de ce que l'on appelle "un gentilé".

  • ou : une chaise longue en toile, articulée et pliante, sans accoudoirs.
Une chilienne (siège)
Une chilienne (siège)

Sources : wikipedia.org et www.jacqueslanciault.com

Le mot "Après" ne peut pas être synonyme de "Cela étant" ni "Néanmoins" !

Ainsi que de nombreuses personnes semblent le croire.

On ne doit donc pas dire par exemple :

  • "Je ne suis pas bon en sport. Après, je n'ai pas vraiment essayé d'en faire".
  • ni : "Mon patron n'est pas très généreux en matière de primes. Après il nous paye plutôt bien globalement".

"Après" peut être :

  • soit une préposition :
    • qui marque la postériorité dans le temps.

On dit par exemple : "Après mon petit-déjeuner je tondrai la pelouse".

Ou "Le beau temps reviendra certainement après la pluie".

    • et par analogie :
      • qui indique l’ordre, le rang immédiatement derrière.

On dit par exemple : "Année après année, nous vieillissons".

Ou : "Après l’or et le platine, l’argent est le métal le plus cher".

      • qui indique un lieu placé derrière, plus loin.

On dit par exemple : "Après l'église, tourne à gauche".

      • qui indique la position où a lieu l’action.

On dit par exemple : "Il avait toujours des médailles épinglées après son veston".

    • qui indique sur quoi portent certaines actions ou intentions.

On dit par exemple : "Mon prof de maths a encore hurlé après moi parce que je ne comprenais rien".

Ou : "Le chien de mon père aboie après tous les passants".

    • ou qui signifie, pour nos amis québecois ou louisianais, dans le registre familier : en train de.

On dit par exemple : "Là je suis après lire un bon livre".

  • soit un adverbe :
    • Par ellipse.

On dit par exemple : "Je fais une sieste et je viens après".

Ou : "Range d'abord tes jouets, nous irons au parc après".

    • ou comme synonyme de "Qu’en résultera-t-il ?".

On dit par exemple : "Tu vas aller lui détruire sa voiture ; et après ?

Source : wiktionary.org