"Un routier".

Ce substantif masculin polysémique appartient au registre familier.

Et il désigne, selon le contexte :

Un relais routierUn restaurant routier

  • par ellipse lexicale de "Un restaurant routier" : un type de restaurant fréquenté par des (chauffeurs) routiers (où camionneurs) où l'on sert des repas simples mais copieux pour des prix modérés.
Un relais routier à l'heure du repas
Un relais routier à l'heure du repas

Beaucoup d'entre eux appartiennent à la chaîne des "Relais routiers" dont on connaît bien le pannonceau bleu et rouge, présent le long des routes de France depuis l'initiative du journaliste français de François de Saulieu de la Chomonerie, en 1934 :

Logotype de la chaîne des Relais routiers

Avec les parcs de stationnement bondés de poids-lourds, ce pannonceau est en effet caractéristique de ce type d'établissement.

Le parc de stationnement d'un relais routier

  • par ellipse lexicale "Un chauffeur routier" : un conducteur de poids lourds effectuant de longs trajets, que l'on appelait jusqu'aux années 1930 "Un roulier" ou "Un camionneur",

Un "routier" ou "camionneur"Un "routier" ou "camionneur", montant dans son camion

 

Un "routier" ou "camionneur", au volant de son véhicule

  • un jeune homme faisant du scoutisme, également appelé "Un compagnon" ou "Un pionnier",

Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"

  • dans le domaine du cyclisme : un coureur sur route (par opposition au coureur sur piste appelé "Pistard"),

Un "routier" ou coureur cycliste sur route

  • et dans le jargon maritime : une carte à petite échelle comprenant une partie d'un océan.

Sources: wikipedia.org, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Livrée" et "Une livrée".

Ces deux mots féminins relèvent du langage courant.

  • "Livrée" est un adjectif qualifiant une chose ou un animal femelle que l'on a livré.

On dit par exemple : "Cette vache a été livrée hier".

Ou : "Je vais utiliser l'armoire livrée il y a quelques jours".

  • et "Une livrée" est un substantif désignant, selon le contexte :
    • au sens propre :
      • l'uniforme, la tenue caractéristique portée par les domestiques d’une maison.

Une livrée de domestique

      • l'ensemble des domestiques d’une même maison ; la domesticité, le personnel domestique.

On dit par exemple : "Toute la livrée était occupée à chercher le chien de Madame".

Toute une domesticité au grand complet

    • au sens figuré : les signes extérieurs révélant la condition d’un individu ou d’un groupe.

On dit par exemple : "Il n'a pas besoin de se présenter : sa livrée de petit VRP de province parle pour lui".

Un VRP (Voyageur Représentant Placier) démarchant une jeune femme à son domicile

    • et par analogie :
      • l'ensemble des motifs et couleurs présentes sur l’extérieur d’un véhicule aérien, ferroviaire, routier ou marin.

Un avion de la Qantas en volUne locomotive de TGV

      • l'apparence de la peau, du pelage, du plumage ou de la carapace des animaux.

On dit par exemple : "Plus encore, je crois, que celle des fauves, la livrée des insectes est souvent d'une incroyable beauté".

      • une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour, appelée "Livrée des arbres", présente en Europe et en Asie, dont le dos des ailes est de couleur brun pâle, et dont la chenille bleue est nuisible aux ormes et aux arbres fruitiers.

Un "Livrée des arbres"Une chenille de "Livrée des arbres"

      • et par extension : d'autres espèces de lépidoptères (papillons) telles que la "Livrée des prés", la "Livrée des forêts" ou la "Livrée d’Amérique".

Source : wiktionary.org

"Une feuille morte".

Cette locution nominale féminine désigne :

  • au sens propre :
    • une feuille d'arbre ou de végétal (plante, légume) dont les cellules sont mortes,

Une feuille morte d'arbre

Des feuilles mortes (de chêne)

    • ou, par analogie :
      • un animal, ce qui est le cas :
        • de plusieurs espèces de lépidoptères (papillons) dont la livrée imite une feuille morte, tels que "la Feuille-morte du chêne", "la Feuille-morte du peuplier", "la Feuille-morte du prunier", "la Feuille-morte de l'yeuse", "la Feuille-morte du kermès" ou "Feuille-morte de Lajonquière", "la Feuille-morte du chêne-liège", "la Petite Feuille-morte "ou "Feuille-morte du tremble",
Un "Feuille morte du chêne"
Un "Feuille morte du chêne"
Un "Feuille morte du chêne" sur une "feuille morte de chêne"
Un "Feuille morte du chêne"... sur une "feuille morte de chêne" !
        • et du "Perroquet feuille morte", une espèce de poissons-perroquets.
Un jeune perroquet feuille-morte
Un jeune perroquet feuille-morte
      • ou la "Russule feuille-morte", une espèce de champignons comestible.

Des russules feuille-morte

  • et au sens figuré :
    • dans le domaine de la voltige aérienne : le nom donné, dans le registre familier, à une figure de voltige, normalement appelée "Vrille".

Celle-ci désigne la trajectoire complexe d'un avion qui descend volontairement en tournant sur lui-même., à l'image d'une feuille morte tournoyant dans les airs, au gré des courants, jusqu'au sol.

    • dans le domaine du football  : une technique de frappe bien spécifique utilisée pour tirer les coups francs.

Celle-ci a été inventée dans les années 1950 par l'international brésilien Didi, un milieu de terrain de classe mondiale.

La "feuille morte" consiste en une magistrale parabole partant au-dessus du mur et redescendant brusquement mourir au fond des filets adverses. Le ballon retombe juste sous la barre transversale pour piéger le mur et le gardien.

Elle est devenue une technique utilisée par beaucoup de joueurs et notamment l'international brésilien Juninho et l'international portugais, Cristiano Ronaldo, qui ont utilisé à merveille cet outil.

Sources : www.francefootball.fr, wikipedia.org et unionfossesfootball.footeo.com

Pourquoi dire : "Un cosy" ?

Et pas selon le contexte :

  • "Un couvre-thière", lorsqu'il s'agit de désigner une enveloppe fourrée, généralement en tissu ouatiné, dont on couvre une théière, afin d'en conserver la chaleur,

Un couvre théière "cosy")

  • ou : "Un coin confortable", lorsqu'il s'agit de désigner un ensemble formé par un divan ou lit encastré dans un meuble d'angle, doté d'étagères et situé dans le coin d'une pièce. Que les anglais appellent "Cosy-corner" ("coin confortable") et dont "Cosy" constitue l'apocope.

Un "cosy" ou "cosy corner" des années 1950Un "cosy" ou "cosy corner" actuel

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à l'adjectif "Cosy".

Sources : wikipedia.org et wiktionary.org

"Une chilienne".

Ce substantif féminin du langage courant désigne, selon le contexte :

Une chilienne d'origine amérindienne
Une chilienne d'origine amérindienne
Michelle Bachelet, femme d'État chilienne d'ascendance française, présidente de la République de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme depuis 2018
Michelle Bachelet, femme d'État chilienne d'ascendance française, présidente de la République de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme depuis 2018
  • une habitante du Chili, un état d'Amérique du Sud, situé sur la façade Ouest du continent, face à l'océan Pacifique, constitué d'une bande de territoire de 4 271 km, d'environ 500 km plus longue que la distance séparant le Nord de la Suède au Sud de l'Espagne !
Localisation du Chili dans le monde
Localisation du Chili dans le monde
Comparaison de la longueur du Chili (4 271 km) avec l'Europe occidentale, du Nord de la Suède à environ 500 km au Sud de l'Espagne
Comparaison de la longueur du Chili (4 271 km) avec l'Europe occidentale, du Nord de la Suède à environ 500 km au Sud de l'Espagne

Et "chilienne" constitue dans ce cas de ce que l'on appelle "un gentilé".

  • ou : une chaise longue en toile, articulée et pliante, sans accoudoirs.
Une chilienne (siège)
Une chilienne (siège)

Sources : wikipedia.org et www.jacqueslanciault.com

Le mot "Après" ne peut pas être synonyme de "Cela étant" ni "Néanmoins" !

Ainsi que de nombreuses personnes semblent le croire.

On ne doit donc pas dire par exemple :

  • "Je ne suis pas bon en sport. Après, je n'ai pas vraiment essayé d'en faire".
  • ni : "Mon patron n'est pas très généreux en matière de primes. Après il nous paye plutôt bien globalement".

"Après" peut être :

  • soit une préposition :
    • qui marque la postériorité dans le temps.

On dit par exemple : "Après mon petit-déjeuner je tondrai la pelouse".

Ou "Le beau temps reviendra certainement après la pluie".

    • et par analogie :
      • qui indique l’ordre, le rang immédiatement derrière.

On dit par exemple : "Année après année, nous vieillissons".

Ou : "Après l’or et le platine, l’argent est le métal le plus cher".

      • qui indique un lieu placé derrière, plus loin.

On dit par exemple : "Après l'église, tourne à gauche".

      • qui indique la position où a lieu l’action.

On dit par exemple : "Il avait toujours des médailles épinglées après son veston".

    • qui indique sur quoi portent certaines actions ou intentions.

On dit par exemple : "Mon prof de maths a encore hurlé après moi parce que je ne comprenais rien".

Ou : "Le chien de mon père aboie après tous les passants".

    • ou qui signifie, pour nos amis québecois ou louisianais, dans le registre familier : en train de.

On dit par exemple : "Là je suis après lire un bon livre".

  • soit un adverbe :
    • Par ellipse.

On dit par exemple : "Je fais une sieste et je viens après".

Ou : "Range d'abord tes jouets, nous irons au parc après".

    • ou comme synonyme de "Qu’en résultera-t-il ?".

On dit par exemple : "Tu vas aller lui détruire sa voiture ; et après ?

Source : wiktionary.org

 

"Casser la baraque".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme architectural appartient au registre familier.

Elle s'utilise au sens figuré et elle peut avoir deux significations très différentes selon le contexte :

  • dans le domaine du spectacle : avoir beaucoup de succès, obtenir un triomphe, déchaîner l’enthousiasme, recevoir un excellent accueil.

On dit par exemple : "Dès ses débuts, ce groupe a cassé la baraque !".

  • ou : ruiner les projets de quelqu'un, faire échouer une entreprise.

Sources : Le Robert et wiktionary.org

"Abrupt" ou "Abrupte".

Cet adjectif du langage courant peut signifier, selon le contexte :

  • presque vertical.

On dit par exemple : "La paroi est désormais abrupte jusqu'au sommet".

  • ou, s'il s'agit d'une personne : brusque, très direct, rude.

On dit par exemple : "Oui, mon  mari est malheureusement parfois un peu abrupt, mais je suis certaine qu'il ne pensait pas que tous les inspecteurs des impôts devraient vivre dans des parcs zoologiques".

"Les fèces".

Ce substantif féminin pluriel est issu du latin "Faeces", pluriel de "Faex" signifiant "Résidu".

Et il désigne, selon le contexte :

  • les excréments solides de l’homme ou des animaux, formés des résidus de la digestion.

Issus du tube digestif, ils sont expulsés par l'anus lors de la défécation, et constitués de substances ou particules non assimilées et d'une masse de micro-organismes.

Des fèces humaines (excréments)
Des fèces humaines (excréments)
Des fèces (excréments) de chevreuil
Des fèces (excréments) de chevreuil
Des fèces (excréments) de sanglier
Des fèces (excréments) de sanglier
  • dans le domaine de la pharmacie (registre désuet) : le sédiment qui reste au fond d’un liquide trouble, après qu’on l’a laissé reposer.
  • et dans le domaine de la vitrerie : les dépôts qui se forment au fond des barriques d’huile, et que l’on employait pour faire le mastic.

Sources : wikipedia.org et wiktionary.org

"Une fugue".

Ce substantif féminin relève du langage courant.

Et il peut avoir deux significations très différentes, puisqu'il désigne aussi bien :

  • l'action, le fait de fuir, de s'enfuir, de quitter pour un temps plus ou moins long le lieu où l'on vit habituellement.
  • que : une impulsion morbide qui pousse un individu (le plus souvent un enfant ou un adolescent) à quitter son milieu social, familial, et à partir à l'aventure, sans but précis.

On dit par exemple : "Dans la MECS  où je travaillais, nous avions tous les soirs plusieurs enfants mineurs en fugue".

Ou : "Faire une fugue est souvent, pour un adolescent, une façon d'exprimer un certain mal de vivre".

  • ou : une composition musicale écrite dans le style du contrepoint et fondée sur l'entrée et le développement successifs de voix selon un principe strict d'imitation, qui donne à l'auditeur l'impression que chaque voix fuit ou en poursuit une autre.

Sources : Le robert et www.cnrtl.fr

"Un bain de soleil".

Ce substantif masculin appartient au langage courant.

Et il désigne selon le contexte :

  • au sens propre : une chaise longue, le plus souvent rigide, parfois dotée de roulettes, utilisée le plus souvent au bord des piscines, mais également dans les jardins ou sur les grandes terrasses, afin de se détendre en s'exposant au soleil.
Une femme bronzant sur un bain de soleil en teck
Une femme bronzant en bord de mer, sur un "bain de soleil" en teck

Le bain de soleill est généralement fabriqué avec des matériaux imputrescibles : polymère, aluminium ou bois (teck notamment). Et on ne le range donc généralement pas la nuit durant toute la belle saison.

Le dossier est parfois réglable graduellement, de la position assise à allongée.

 

  • ou : un corsage ou une robe laissant les épaules et le dos nus.

 

  • et au sens figuré : une exposition volontaire au soleil relativement longue, étendu, dans le but de bronzer.

Sources : Le Robert, www.expressio.fr, wikipedia.org et www.larouse.fr

"Bronzer".

Ce verbe du langage courant signifie :

  • Recouvrir d'une couche de bronze, donner l'aspect du bronze.
Une grille d'aération de cheminée couleur bronze
Une grille d'aération de cheminée couleur bronze
Un pot de peinture satinée décorative OXI aspect métallisé couleur bronze
Un pot de peinture satinée décorative OXI aspect métallisé couleur bronze
  • ou : brunir, hâler son teint, son corps.

Et cela, que ce soit de façon naturelle, du fait des rayons du soleil.

Une femme, allongée au bord d'une piscine, prenant un "bain de soleil" (sens figuré)
Une femme, allongée au bord d'une piscine, prenant un "bain de soleil" (sens figuré)

Ou de radiations artificielles effectuées en cabine UV (UltraViolets).

Une cabine UV (UltraViolets)

Ou à l'aide d'une lampe à bronzer.

Une lampe à bronzer sur piedUne femme en gros plan, avec des lunettes de protection, faisant face à une lampe à bronzer

Sources : Le Robert et www.larousse.fr