"Une dichotomie" et "La dichotomie".

Ce substantif féminin relativement méconnu relève du registre soutenu.

Et il nous vient du grec "dikhotomia" signifiant "division en deux".

  • "Une dichotomie" désigne : une opposition entre deux idées ou deux réalités ; une division de quelque chose en deux éléments que l'on oppose nettement.

L'adjectif qualificatif "dichotomique" signifie ainsi que deux choses s'opposent ou se divisent en deux catégories opposées.

On dit par exemple : "Il existe une véritable dichotomie entre croissance économique et protection environnementale".

  •   et "La dichotomie" :
    • une méthode de division, de subdivision binaire.

On parle par exemple d'un "Tri par dichotomie".

    • une division d'un concept en deux autres concepts qui sont généralement contraires mais complémentaires.
    • en botanique, un mode de croissance des axes végétaux, consistant en une suite de partages en deux rameaux égaux, sans axe principal,

La dichotomie, en botanique (© alamy)

    • en astronomie : l'aspect d'un astre du système solaire dont la surface éclairée visible occupe la moitié du disque,
    • en droit pénal : un partage illicite d'honoraires entre praticiens ou entre médecins et pharmaciens ou laboratoire d'analyses,
    • une opération consistant à couper une chaîne de caractères pour former deux chaînes disjointes.

Sources : Le Robert, www.cnrtl.fr, www.lalanguefrancaise.com et www.larousse.fr

"Retraiter" ou "Se retraiter".

  • Le verbe "Retraiter" signifie :
    • effectuer un nouveau traitement en vue de modifier des données, une matière.

On dit par exemple : "Nous allons retraiter ce minerai".

    • dans le domaine de l'énergie nucléaire : effectuer un retraitement du combustible nucléaire.

On dit par exemple : "Il va falloir retraiter ces déchets".

Le cycle du nucléaire

    • en Afrique ou dans le registre désuet : mettre à la retraite.

On dit par exemple : "Il faut absolument retraiter ce monsieur : il a plus de 70 ans".

    • ou, dans le domaine militaire : battre en retraite, se replier.

On dit par exemple : "L'armée française a retraité en Russie, en 1812".

L'armée française retraite en Russie

  • tandis que "Se retraiter" signifie : faire retraite, se retirer.

On dit par exemple : "Beaucoup de français rêvent de se retraiter en Thaïlande".

Se retraiter en Thaïlande

Source : wwwcnrtl.fr

"Une sucette".

Ce substantif féminin désigne :

  • au sens propre :
    • une friandise en sucre cuit aromatisé, fixée à un bâtonnet ,

Une sucette

    • ou : une petite tétine de caoutchouc, également appelée par apocope "Suce" ou "Tototte" (registre familier pour les deux), que l'on donne à sucer aux nourrissons et aux jeunes enfants.

Une sucette tétineUne sucette tétine

 

  • et au sens figuré : un mobilier urbain pour l'information ou MUPI (marque déposée, également utilisée dans les autres langues), c'est à dire un panneau de 1,20 m × 1,76 m (soit environ 2 m²), implanté sur un trottoir, avec une face pour l'affichage publicitaire et la seconde pour l'information municipale.

Une sucette Decaux

Créé en 1972 par la société de Jean-Claude Decaux JC Decaux, la sucette est généralement, désormais, équipée d'un système d'éclairage intérieur.

Une sucette ou un mobilier urbain pour l'information (MUPI)

Sources : wikipedia.org et www.larousse.fr

"Avoir le vent en poupe".

Cette locution verbale venue de la marine à voile relève du langage courant.

Et elle signifie :

  • au sens propre : bénéficier d'un vent arrière favorable, qui gonfle les voiles.

"Avoir le vent en poupe", au sens propre

On dit par exemple :

  • et au sens figuré, selon le contexte :
    • connaître un développement favorable, être dans une période de réussite ; avoir de la chance ; être secondé, favorisé par les circonstances ou les évènements.

On dit par exemple : "Les marchands de vêtements chauds ont le vent en poupe cet hiver".

    • être bien vu dans une entreprise, dans un milieu professionnel, etc.

On dit par exemple : "Ton chef de service a le vent en poupe on dirait : on parle de lui pour le poste de directeur-adjoint".

Sources : langue-francaise.tv5monde.com et wiktionary.org

"Se faire la malle".

Cette locution verbale relève du registre argotique.

Et elle signifie :

  • au sens figuré : s'évader, s'échapper,

Cette formule serait apparue en français en 1935, construite sur le même modèle que les expressions argotiques "Se faire la belle" ou "Se faire la paire", afin d'évoquer l’évasion d’un prisonnier.

On dit par exemple : "Commissaire : le prisonnier s'est fait la malle !".

  • et par extension : partir, s'enfuir.

On dit par exemple : "Dès que j'ai gagné assez pour me payer un billet d'avion, je me fait la malle direction l'Australie !".

Le substantif féminin "Malle" est apparu à la fin du XIe siècle. Il désigne d'abord un sac en cuir, puis, à partir de 1 135 un coffre en bois puis en cuir servant à emporter ses affaires de voyage.

Une réplique de malle ancienne

Source : www.lefigaro.fr

"Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier".

Un panier d'oeufs

Cette locution verbale relève du langage courant.

Et elle signifie, au sens figuré :

  • dans le domaine financier : disperser ses placements et investissements ; répartir les risques ; ne pas placer tous ses fonds dans une même affaire, activité ou entreprise. Afin d'éviter de tout perdre d'un seul coup en cas de graves difficultés.

On dit par exemple : "Heureusement que je n'avais pas mis tous mes oeufs dans le même panier et pensé à investir dans différents pays et domaines d'activité".

  • ou, par extension : ne pas mettre tous ses espoirs du même côté ; ne pas faire dépendre d'une seule chose son sort, sa fortune, son bonheur, etc.

On dit par exemple : "Oui, j'aime beaucoup David. Mais je continue de voir Marc : je ne veux pas mettre tous mes oeufs dans le même panier, tu comprends ?".

Attention : cette formule ne doit pas être confondue avec l'expression : "Mettre dans le même panier", qui possède une signification radicalement différente.

Sources : wiktionary.org, www.larousse.fr et www.expressio.fr

"Arquer".

Ce verbe change de signification en fonction du niveau de langue dans lequel il est employé.

Il signifie ainsi :

  • rendre courbe ou fléchir, dans le langage courant.

On dit par exemple : "Il faudrait que tu m'aides à arquer cette tige métallique".

"Arquer" ou "Cintrer" un tube

Ou : "Attention : cette poutre commence à arquer".

Une poutre arquée

  • et : marcher, dans le registre argotique.

On dit ainsi : "J'étais tellement crevé que j'pouvais p'us arquer !".

Ne plus pouvoir arquer (marcher) (registre argotique)

"Adjoindre" ou "S'adjoindre".

Ce verbe relève de nos jours du registre soutenu.

Et il signifie, selon le contexte :

  • Adjoindre (verbe transitif) : ajouter, pour les mettre ensemble, une ou plusieurs personnes ou choses à une ou plusieurs autres personnes ou choses :
    • Associer une personne à une autre, afin qu'elle lui serve d'aide, d'auxiliaire, de renfort dans l'accomplissement d'une tâche, pour aider, contrôler, etc.

On dit par exemple : "Je vais adjoindre un assistant à ma chef comptable".

    • Ajouter, joindre une chose à une autre à titre de renfort ou de complément.

On dit par exemple : "Adjoindre une vidéo à un article".

  • S'adjoindre (verbe pronominal) :
    • prendre quelqu'un avec soi à titre d'auxiliaire.

On dit par exemple : "Dès que cela sera possible, je vais m'adjoindre un collaborateur".

    • S'ajouter, s'associer à quelque chose.

On dit par exemple : "À son imbécilité crasse vient s'adjoindre une méchanceté gratuite".

Sources : www.larousse.fr, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Partir en sucette".

Un éventail de sucettes aux fruits Barnier

Cette locution verbale en forme d'idiotisme alimentaire relève du registre familier.

Et elle signifie, au sens figuré : prendre une mauvaise tournure, dégénérer, ne pas se dérouler comme on l'espérait, perdre le contrôle des événements.

On dit par exemple : "Au début tout allait bien, mais quand mon associé est parti, la société est parti en sucette".

Sources : www.linternaute.fr et wiktionary.org

"Prendre une bâche".

Cette locution verbale relève du registre argotique et possède différentes significations.

Elle signifie ainsi, au sens figuré et selon le contexte :

  • rencontrer une situation difficile,

On dit par exemple : "On s'est pris une bâche avec ce projet : rien n'a fonctionné comme on l'espérait".

  • dans le domaine scolaire : avoir une mauvaise note,

On dit par exemple : "J'me suis encore pris une bâche en philo".

  • recevoir une remarque humiliante (on dit également "Se faire bâcher"),

On dit par exemple : "Évite de trop faire l'idiot en cours si tu ne veux pas te faire bâcher par le nouveau prof de maths : c'est un furieux !".

  • et dans le jargon du baskett-ball (registre f: voir son tir ("shoot") contré.

Source : wiktionary.org

"Épleuré(e)" ou "Éploré(e)" ?

Ces deux adjectifs signifient : tout(e) en pleurs.

  • "Épleuré(e)" relève du registre familier.

On dit par exemple : "La mère de ma copine était épleurée".

  • tandis que "Éploré(e)" relève du registre soutenu.

On dit par exemple : "Le souverain éploré ne parvenait pas à contenir sa douleur".

Un homme éploré : le docteur Patrick Pelloux, miraculé de la tuerie de Charlie Hebdo, le 8 janvier 2015
Un homme éploré : le docteur Patrick Pelloux, miraculé de la tuerie de Charlie Hebdo, le 8 janvier 2015

Source : www.dictionnaire-academie.fr

"Tenir la dragée haute".

Des dragées blanches

Cette locution verbale en forme d'idiotisme alimentaire, relève du registre familier.

Elle ferait référence à un vieux jeu pour enfants qui supposait d’accrocher des dragées suspendue au bout d’une ligne de canne à pêche, qu’un adulte tenait en hauteur.

Et elle signifie, au sens figuré, selon le contexte :

  • offrir une belle résistance, faire sentir tout son pouvoir à quelqu'un,

On dit par exemple : "Ce club amateur a tenu la dragée haute à l'Ohème !".

  • ou : faire attendre longtemps ce que quelqu'un désire ou ce qu'on lui a promis ; et le lui faire payer cher.

On dit par exemple : "Comme j'étais déjà en poste, j'ai pu tenir la dragée haute à mon nouvel employeur et obtenir tout ce que je souhaitais".

Sources : wikipedia.org, www.larousse.fr et www.expressio.fr