"Marronner" ne signifie pas "Devenir marron" ou "Colorier en marron" !

Ce verbe peut en revanche avoir quatre significations différentes :

  • autrefois :
    • friser en grosses boucles, en "marrons" (registre désuet),
    • pratiquer l'art de la navigation ou de la piraterie (registre désuet),
    • ou aux Antilles : s’enfuir, "faire marron", en référence aux esclaves "marrons", ainsi que l'on appelait alors les fuyards (registre désuet),
  • et de nos jours, pour les marseillais notamment, : marmonner, murmurer de façon hostile, entre ses dents, grommeler.

On dit par exemple : "Arrête de marronner et va me ranger le bazar qu'il y a dans ta chambre !".

Source : www.cnrtl.fr

"Quotidien", "Quotidienne", "Quotidiennement" ou "Quotidienneté".

  • l'adjectif "Quotidien" ou "Quotidienne" (langage courant) qualifie ce qui se fait chaque jour, relève de la vie de tous les jours et n'a donc rien d'exceptionnel.

On dit par exemple : "Dans le métro marseillais, les fraudes sont quotidiennes".

  • Par ellipse lexicale", "Un quotidien" est un journal paraissant tous les jours (langage courant).
  • l'adverbe "Quotidiennement" (langage courant) signifie "Chaque jour, tous les jours".

On dit par exemple : "Jean-Pierre Hubert publie quotidiennement au moins 5 articles sur jaimelesmots.com".

  • et le substantif "La quotidienneté" (registre soutenu) désigne ce qui a lieu tous les jours, est habituel et banal.

On dit par exemple : "La quotidienneté des tâches ménagères me pèse".