"Une zébrelle" et "Une zébrette".

Ces deux mots paronymes très peu usités ont des significations fort différentes :

  • "Une zébrelle" est un zèbre femelle,
  • et "Une zébrette" est une personne de sexe féminin dotée d'un QI élevé.
Une zébrelle et son zébron ou zébreau
Une zébrelle et son zébron ou zébreau

Son pendant masculin portant le même nom que l'animal ("Zèbre"), je ne m'explique pas ce qui a pu amener à ce néologisme de "Zébrette".

"Un antalgique" et "Un analgésique".

Ces deux mots désignent chacun un type de médicament utilisé en médecine dans le traitement de la douleur d'un patient, que l'on appelle plus couramment, dans le langage courant, "Un antidouleur".

  • "Un antalgique" a pour rôle de diminuer la douleur.

Il s'agit par exemple du paracétamol ou de l'AAS (Acide AcétylSalicylique) ou "Aspirine".

  • Et "Un analgésique" de supprimer la sensibilité à la douleur.

Il s'agit donc de médicaments beaucoup plus forts tels que les opioïdes ou morphiniques.

Toutefois, en pratique, les deux termes sont employés comme synonymes !

Source : wikipedia.org

Quelle est la différence entre "La dentition" et "la denture" ?

Ces deux mots relativement proches sont souvent confondus car partiellement synonymes...

  • Le mot "Denture" désigne en effet :
    • l'ensemble des dents,
    • ainsi que le nombre, la nature, la disposition des dents.

D'une personne, d'un animal ou d'un mécanisme (engrenage, roue).

  • Et le mot "Dentition" :
    • L'ensemble des phénomènes concernant la formation, la croissance et l'éruption des dents à travers la gencive, et, plus particulièrement, leur mise en place sur l'arcade.
    • mais également, lui aussi, :
      • l'ensemble des dents,
      • ainsi que le nombre, la nature, la disposition des dents.

D'une personne, d'un animal ou d'un mécanisme (engrenage, roue).

"Napoléonien" et "Napoléoniste".

  • "Napoléonien" ou "Napoléonienne" est avant tout un adjectif qualifiant tout ce qui se rattache à l'empereur Napoléon 1er.

"Napoléonien" peut également être un substantif désignant un fidèle partisan de Napoléon 1er.

  • tandis que "Napoléoniste" est prioritairement un substantif désignant la personne qui collectionne tout ce qui concerne l'empereur Napoléon 1er.

"Napoléoniste" peut également être un adjectif qualifiant les objets relatifs à Napoléon 1er.

Quelle est la différence entre "Un revolver" et "Un pistolet" ?

Les deux sont des armes à feu à canon court et des armes de poing et sont malheureusement très souvent confondues.

Revolver

  • le revolver, arme de prédilection des "cow-boys" de "western", est équipé d'un cylindre tournant appelé "Barillet" et contenant les cartouches. 

Le mot "Revolver" (du latin "Revolvere" ou "Revolvare" qui signifie "Tourner ") désigne d'ailleurs, à l'origine, le système lui-même, qui permet d'amener tour à tour, par rotation, devant un canon indépendant, les chambres (parties de l'arme contenant la charge propulsive et le projectile) afin de pouvoir tirer plusieurs coups sans interruption.

La plupart des revolvers permettent de tirer six cartouches ; d'où leur nom dans de "Six-coups" dans les films et bandes dessinées.

Tous les revolvers conservent les douilles dans le barillet.

Le cinéma nous a également habitué à voir des versions plus modernes de revolvers dans les films policiers :Revolver Colt

En aucune façon en tous cas, un petit garçon qui joue "aux cow-boys et aux indiens" (mais cela existe-t-il encore ?) ne saurait donc normalement avoir à sa disposition un "pistolet" mais uniquement un "revolver" !

  • contrairement au revolver, le pistolet ne possède pas de barillet et il éjecte les douilles.

Pistolet

Les modèles avec chargeurs permettent de tirer plus de coups que les revolvers, mais ils peuvent s’enrayer.

Dans l'imagerie cinématographique traditionnelle, le pistolet est souvent l'apanage de l'espion ou de l'officier nazi.

Sur un thème contigu, je vous recommande la lecture de mon article consacré à "Quelle est la différence entre "Une carabine" et "Un fusil" ?".

Quelle est la différence entre "Une carabine" et "Un fusil" ?

Ces deux termes sont souvent confondus par le grand public car les deux désignent des armes à feu ainsi que des armes d'épaule d'apparence relativement similaire.

Il convient cependant de les distinguer car il s'agit en réalité de deux armes assez différentes.

Et cela aussi bien dans le domaine de la chasse que dans le domaine militaire, où ces termes possèdent des caractéritiques bien spécifiques :

Dans le domaine de la chasse :

Fusil de chasse

    • le fusil de chasse a un canon complètement lisse adapté aux projectiles multiples (sphériques, en plomb, acier ou autre métal) contenus par ses cartouches.

Carabine

    • tandis que la carabine de chasse a un canon rayé destiné aux munitions à projectile unique (balles).

Les rayures à l'intérieur de canon ont pour but d'imprimer un mouvement rotatif au projectile afin de l'accélérer et de le stabiliser pendant le vol.Carabine

Aussi la carabine de chasse possède-t-elle une portée et une précision bien supérieures à celles du fusil de chasse.

Dans le domaine militaire

L'armement militaire dispose désormais majoritairement de canons rayés.

Et les fusils militaires tirent des balles et non des cartouches.

La différence entre fusil militaire et carabine militaire est donc plutôt une question de portée, de puissance et de dimensions.

  • Le fusil d'assaut est ainsi une arme de très forte puissance. Qu'il s'agisse du légendaire AK-47 russe Kalachnichov ou du HK-416 allemand, remplaçant du traditionnel FA-MAS ou FAMAS français.Fusil d'assaut russe Kalachnikov AK-47

Fusil d'assaut russe Kalachnikov AK-47

Le fusil d'assaut allemand HK-416
Fusil d'assaut allemand HK-416
Fusil d'assaut français FAMAS
Fusil d'assaut français FA-MAS ou FAMAS
  • et le fusil de précision est une arme à très longue portée.
Fusil de précision
Fusil de précision

Sur un thème contigu, je vous recommande la lecture de mon article consacré à "Quelle est la différence entre "Un revolver" et "Un pistolet" ?".

Sources : wikipedia.org et france-tir.forumactif.org

 

"Élucider" et "Résoudre".

  • "Élucider" est un verbe signifiant "Rendre clair quelque chose, expliquer ce qui était confus, obscur ; éclaircir, clarifier".

On dit par exemple : "Élucider la pensée d'un philosophe".

  • et "Résoudre" est un verbe pouvant signifier, selon le contexte, :
    • trouver, grâce à un processus d'analyse et de réflexion, la solution d'une difficulté, d'un problème, d'une question.

On dit ainsi : "Résoudre une énigme", "Résoudre un mystère" ou "Résoudre un problème".

    • prendre le parti, la détermination de faire telle chose ("Il a résolu de s'expatrier"),
    • inciter quelqu'un à accomplir telle action ("Nous n'avons pu le résoudre à accepter notre offre"),
    • déterminer l'ensemble des solutions d'une équation ou d'un système d'équations ("Résoudre une équation"), en mathématiques,
    • priver d'effets un contrat ("Résoudre un bail, un contrat, un marché"), dans le domaine juridique,
    • faire disparaître peu à peu et sans suppuration ("Résoudre un épanchement ou une tumeur"), dans le domaine médical,
    • dissocier, distinguer les étoiles qui composent une nébuleuse, en l'observant à l'aide d'un instrument d'optique suffisamment puissant ("Résoudre une nébuleuse"), en astronomie,
    • Enfin, dans le domaine de chimie, : dissocier les éléments constituants d'un corps composé ; décomposer (registre soutenu et registre désuet).

Sources : www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

Découvrez pourquoi il est si difficile de comprendre la différence exacte entre "Moyen-Orient" et "Proche-Orient" !

En vert foncé le Proche-Orient" et en vert clair le Moyen-Orient tels que l'entendent les français

Distinguer "Proche-Orient" et "Moyen-Orient" est en effet beaucoup moins simple qu’il n’y paraît, car ces deux mots désignent des régions géographiques sans délimitations officielles.

De plus, la locution "Moyen-Orient" ne désigne pas la même chose en français et en anglais !

  • Pour nous français, en effet, :
    • le "Proche-Orient" désigne : la Syrie, le Liban, Israël, la Palestine, la Jordanie, l’Iraq.

Également la Turquie, en théorie, mais ces dernières décennies ce pays est de moins en moins considéré comme "oriental" par le Quai d’Orsay, qui le rattache désormais à sa direction Europe.

Le "Proche-Orient" est donc une zone correspondant approximativement à ce que fut jusqu’en 1918 l'Empire ottoman et à ce que l’on appelait autrefois le Levant, ; une zone géographique recoupant en grande partie les territoires conquis lors des croisades, berceau des chrétiens d'Orient.

    • et le "Moyen-Orient" désigne : l’Égypte, la péninsule arabique (qui comprend l’Arabie Saoudite, le Yémen, Oman, le Qatar, les EAU (Émirats Arabes Unis) et le Koweit), l'Iran, l'Azerbaïdjan, l'Arménie et la Géorgie.

Plus à l'Est, l’Afghanistan ou le Pakistan appartiennent, eux, à l'Extrême-Orient, qui correspond, principalement, à la sphère d'influence de la civilisation chinoise,

  • tandis que, pour les anglo-saxons, l’appellation « Moyen-Orient » englobe l’ensemble de ce que, nous français, appelons "Proche-Orient" PLUS ce que nous appelons "Moyen-Orient".

D’où l’appellation souvent utilisée de "Proche et Moyen-Orient", pour traduire le "Middle East" utilisés par les états-uniens ou les britanniques...

Découvrez pourquoi il vaut mieux dire "Fainéant" que "Feignant".

Ces deux mots qui peuvent aussi bien être des adjectifs que des substantifs désignent ou s'appliquent à une personne qui ne fait rien, qui ne veut rien faire.

  • "Fainéant" (langage courant) se serait formé à partir de la contraction entre la forme verbale du verbe "Faire" "fait" et le mot "néant" : qui ne fait rien.

Et l'on a historiquement surnommés "rois fainéants" les derniers rois mérovingiens, qui ont abandonné l’exercice du pouvoir et leurs charges aux "maires du palais".

  • "Feignant" (registre populaire) est le participe présent du verbe "Feindre", et désigne à l’origine quelqu’un qui fait semblant de mettre du coeur à l’ouvrage.

Comme sa prononciation est assez proche de "Fainéant", le mot a peu à peu pris le sens de ce dernier : quelqu'un qui ne fait rien.

Cette graphie, bien que plus ancienne que "Fainéant", est cependant jugée être d’un usage plus populaire.

Source : www.lalanguefrancaise.com

"Une erreur" ou "Une faute" ?

Ces deux mots sont fréquemment utilisés l'un pour l'autre alors qu'ils présentent une différence de signification, certes subtile, mais néanmoins réelle.

  • une faute (du latin "falsus" : faux) est un manquement à une règle (morale, scientifique, artistique...), à une norme.

On commet donc "une faute de français", en allant à l'encontre des règles régissant notre langue.

Ou "une faute de goût" lorsque l'on manque à la bienséance.

Et l'on devrait donc dire "une faute de calcul" plutôt que "une erreur de calcul" dès lors qu'elle ne relève pas de l'étourderie ou de la confusion !

  • tandis qu'une erreur (du latin "error" : errer) constitue une méprise, une action inconsidérée, voire regrettable, un défaut de jugement ou d'appréciation.

On commet ainsi "une erreur de numéro" lorsque l'on se trompe en composant un numéro de téléphone.

Ou "une erreur judiciaire" lorsque l'on condamne un innocent.

Et l'on devrait donc dire "une erreur d'étourderie" et "une erreur d'inattention", plutôt que "une faute d'étourderie" et "une faute d'inattention" !

Source : parler-francais.eklablog.com

"Pizzly" et "Grolar".

Un grolar ou pizzly

Il s'agit de deux mots-valises anglo-saxons.

Et dans les deux cas, il s'agit d'ours hybrides, nés de l'union d'un ours blanc et d'un grizzly :

  • mais tandis que le PIZZLY (Polar bear-grIZZLY) est issu d'un papa ours blanc et d'une maman grizzly,
  • le GROLAR (GRizzly-pOLAR bear) est issu d'un papa grizzly et d'une maman ours blanc.

Petit moyen mnémotechnique pour vous souvenir de la différence : la première partie de ce type de mots-valises correspond toujours au nom du mâle :

  • "PIZZLY" commence par "P", donc le papa est un ours blanc (Polar bear). Et la maman, par voie de conséquence, une grizzly.
  • "GROLAR" commence par "GR", donc le papa est un Grizzly. Et la maman, par voie de conséquence, une ourse blanche.

Est-il utile de préciser la raison pour laquelle la première appellation ("Pizzly") est davantage utilisée en France ?

Oui, sans doute, pour nos amis apprenants de FLE : c'est tout simplement en raison de l'homophonie entre le mot-valise anglo-saxon "Grolar" et la locution française "Gros lard" qui désigne familièrement et péjorativement un obèse, une personne de forte corpulence ou en surpoids !

"Un cochonglier", "Un sanglichon" ou "Un sanglochon".

Un cochonglier, sanglichon ou sanglochon

Ce mot-valise  désigne une espèce hybride, résultant de l'accouplement d'un sanglier et d'une truie ou d'un cochon domestique et d'une laie.

Dans les trois cas, il s'agit naturellement d'animaux hybrides, nés de l'union d'un cochon domestique et d'un sanglier :

  • mais tandis que le COCHONGLIER (COCHON sanGLIER) est  issu d'un papa cochon et d'une maman laie,
  • le SANGLICHON (SANGLIer coCHON) ou SANGLOCHON (SANGLier cOCHON) est issu d'un papa sanglier et d'une maman truie.

Un cochonglier, sanglichon ou sanglochon

Petit moyen mnémotechnique pour vous souvenir de la différence : la première partie de ce type de mots-valises correspond toujours au nom du mâle :

  • "COCHONGLIER" commence par "COCHON", donc le papa est un... cochon (Bravo à ceux qui ont trouvé tout seuls ! Du moins s'ils ont moins de 6 ans...). Et la maman, par voie de conséquence, une laie.
  • "SANGLICHON" ou "SANGLOCHON" commence par "SANGL", donc le papa est un... sanglier. Et la maman, par voie de conséquence, une truie.

Nota Bene : Il existe aussi le POIGLIER (POIsson sanGLIER)... mais c'est une toute autre histoire !