"Avoir la tête comme un compteur à gaz".

Compteur à gaz

J'aime beaucoup cette locution verbale du registre populaire qui signifie, au sens figuré : avoir très mal à la tête ; en particulier après une soirée bien arrosée.

On dit également, dans le même registre et dans les mêmes circonstances : "Avoir mal aux cheveux".

"Être saoul comme un cochon" ou "Être soûl comme un cochon".

Cette expression du registre familier en forme d'idiotisme animalier signifie "être complètement ivre".

Elle est l'équivalent de l'expression du registre familier "Être saoul comme un polonais" ou "Être soûl comme un polonais".

Voir également mon article sur "toutes les façons de dire avoir bu trop d'alcool".

"Un cellier" et "Un sellier".

Ces deux substantifs masculins homophones ont des significations fort éloignées :

  • Un Cellier est en effet :
    • une pièce en forme de hangar attenante à une maison ou au rez-de-chaussée d'une maison, où l'on presse le raisin et conserve le vin,
    • et, par extension, une pièce fraîche, généralement non voûtée, située au rez-de-chaussée d'une habitation, en contrebas, ou attenante à celle-ci, servant à conserver du vin et des denrées alimentaires. Elle est plus communément appelée "Cave" (nom féminin).
  • Tandis qu'un Sellier désigne :
    • autrefois : un ouvrier ou un artisan fabriquant, réparant, vendant des carrosses, des voitures attelées,
    • de nos jours : un ouvrier ou un artisan fabriquant, réparant, vendant des selles (de cheval) et tout ce qui concerne le harnachement.

Ne pas confondre : "Hic" et "Hic !".

  • "Hic" est un mot latin que l'on retrouve dans la locution "Hic est quaestio" signifiant "Là est la question".

Il désigne en français le noeud d'une affaire ou d'un problème, sa principale difficulté.

On l'emploie dans le domaine juridique, en marge d’un acte, pour attirer l’attention sur un point important.

Ou dans les expressions du langage courant : "Voilà le hic", "C'est là le hic" ou "Le hic c'est que".

  • Tandis que le mot "Hic !" est une onomatopée évoquant le hoquet ou l'absorption excessive d'alcool !

Source : wiktionaty.org

Quand les parties du corps humain servent à mesurer les distances ou les volumes.

LES DISTANCES ou LES LONGUEURS :

cheveu

être à un cheveu de

coude

coudée

doigt

être à deux doigts de

jambe

enjambée

main

pied

poil

être à un poil (de cul) près

pouce

tête

dépasser d’une tête
faire une tête de plus

LES VOLUMES :

bouche

en une bouchée
une bouchée à la reine
ne faire qu'une bouchée

bras

une brassée

doigt

un doigt de porto

gorge

une gorgée
un gorgeon

poing

une poignée de
s'arracher par poignées

Les députés des états généraux de 1789 n'ont nullement été de fervents promoteurs de la consommation de jus de fruits frais, et ce malgré leur demeuré célèbre devise. Mais si, souvenez-vous donc !

Jus de pomme
Réponse
« Serre-m’en du jus de pomme ! ».
Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre la locution verbale « Serre-m’en du jus de pomme ! » et la locution nominale « Serment du Jeu de paume« .