Pourquoi dire : "C'est important d'être focus sur l'objectif" ?

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 23 mai 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "C'est important dE SE CONCENTRER sur l'objectif" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule fautes grossières et anglicismes, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Parce qu'après i' sont en cruise control" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 19 mai 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Parce qu'après iLS ONT MIS LE RÉGULATEUR DE VITESSE" !

Ou : "Parce qu'après iLS sont en VITESSE DE CROISIÈRE" !

Parce que Dave Appadoo est coutumier du fait et accumule anglicismes et fautes de grammaire lors de ses interventions dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Durer dans le temps" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 14 mai 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais simplement : "Durer" !

"Durer dans le temps" est un affreux pléonasme.

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Le dernier match qu'i' z'ont fait à la maison" !

L'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 21 avril 2021, l'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer, dans l’émission vespérale "L’Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais, à tout le moins : "Le dernier match qu'iLS ONT DISPUTÉ à la maison" !

Ou : "Le dernier match qu'iLS ONT JOUÉ à la maison" !

Et idéalement, pour moi : "LA derniÈRE RENCONTRE qu'iLS ONT DISPUTÉ à DOMICILE" !

Ou : "LA derniÈRE RENCONTRE qu'iLS ONT JOUÉ à DOMICILE" !

Parce qu'il accumule les phrases de ce type, dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est la possibilité aux athlètes du monde entier de" !

L'ancien athlète français devenu consultant sportif Bouabdellah Tahri dit Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 14 mai 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "C'est la possibilité POUR LES athlètes du monde entier de" !

Ou : "C'est la possibilité OFFERTE aux athlètes du monde entier de" !

Ou encore : "C'est DONNER la possibilité aux athlètes du monde entier de" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de fautes grossières, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi : "Souvent, j'lai vu être hyper impactant" ?

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 1er mai 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Souvent, jE l'ai vu être PARTICULIÈREMENT DÉCISIF" !

Comme à son habitude, M. Appadoo parle anglais et utilise le mot impactant à mauvais escient. Ce qui lui vaut de bénéficier, une nouvelle fois, de mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

 

 

On ne dit pas : "L'Olympiakos i' z'ont fait une réaction" !

Le journaliste sportif français Giovanni Castaldi

Comme a pu le déclarer, le 19 avril 2021, le journaliste sportif français Giovanni Castaldi, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "L'Olympiakos A RÉAGI" !

Pour cette innommable bouillie verbale, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ça aurait eu un impact sur notre championnat domestique" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 21 avril 2021, l , dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : Ça aurait eu DES CONSÉQUENCES sur notre championnat NATIONAL

Ou : "Ça aurait eu DES RÉPERCUSSIONS sur notre championnat NATIONAL" !

Le substantif masculin "Impact" et l'adjectif "Domestique", tels qu'employés ici ne sont pas français mais anglais !

Parce que je ne supporte plus d'entendre ce type de phrases, parce que ce monsieur est coutumier du fait et me semble incapable de s'exprimer correctement en français, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Faut avoir une philosophie de jeu qui peuve" !

L'ancien joueur de football international français Johan Micoud

Comme l'a déclaré, le 5 mai 2021, l'ancien joueur de football international français et président de l'AS Cannes Johan Micoud, dans l'émission vespérale "L'Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais  : "IL faut avoir une philosophie de jeu qui pUISSe" !

Parce qu'il profére régulièrement dans cette émission des phrases de cet acabit, je lui attribue mon label de médiocrité "Fâchés avec le français" !

On ne dit pas : "Quand ils étaient en plein badin" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer le journaliste sportif français Dave Appadoo, le 25 avril 2021, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Quand ils FILAIENT À plein badin" !

Parce que ce monsieur ne sait décidément pas s'exprimer correctement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ce sont dans ce genre de détails qu'on fait la différence lors d'une vente aux enchères" !

Maxime Lepissier, Philippe Lellouche et Florian Meunier, dans l'émission "Enchères mécaniques", diffusée sur RMC Découverte depuis le 16 mars 2021

Comme j'ai maheureusement pu l'entendre dire, le 6 avril 2021, par le commentateur de l'émission "Enchères mécaniques", sur la chaîne RMC Découverte.

Mais : "C'EST ce genre de détails quI fait la différence lors d'une vente aux enchères" !

Ou : Ce sont deS détails DE ce genre quI fONt la différence lors d'une vente aux enchères" !

Parce que je ne comprends décidément pas comment on peut laisser passer de telles phrases dans un commentaire enregistré, je décerne à cette émission mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Toutes les solutions possibles et inimaginables" !

L'animateur de radio français Bruno Roblès

Comme a pu le déclarer l'animateur de radio français Bruno Roblès, le 3 mai 2021, sur la chaîne de radio française Rire et Chansons.

Mais, bien évidemment : "Toutes les solutions possibles et IMAGINABLES" !

Parce que je n'en peux plus d'entendre régulièrement cette formule stupidement déformée de la sorte,et parce que Bruno Roblès est tout de même censé être un professionnel du verbe, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".