Pourquoi dire : "En replay" ou "Le replay" ?

Et pas : "En REDIFFUSION" ou "En DIFFÉRÉ" !

Et : "LA REDIFFUSION" ou "Le DIFFÉRÉ" !

Ce substantif masculin est en effet un faux anglicisme désignant une technologie grâce à laquelle il est possible de revoir ou réécouter une émission de radio ou de télévision après qu'elle ait été diffusée en direct.

Source : wiktionary.org

"Serge Lama".

Le chanteur français Serge Lama

Il s'agit du nom de scène du chanteur et parolier français Serge Chauvier, né le 11 février 1943.

Ayant débuté sa carrière en 1964, il est l'un des chanteurs français les plus populaires depuis la fin des années 1960.

Serge Lama a publié vingt-trois disques studio et neuf en public en 56 ans de carrière.

Disque 45 tours "Jesuis malade" et "Les p'tites femmes de Pigalle", du chanteur français Serge Lama (1973)
Disque 45 tours "Jesuis malade" et "Les p'tites femmes de Pigalle", du chanteur français Serge Lama (1973)

Plusieurs de ses chansons sont devenues des classiques de la chanson française. Et notamment : "Les Ballons rouges" (1967), "D'aventures en aventures" (1968), "Je suis malade" (1973), "Les p'tites Femmes de Pigalle" (1973) ou "Femme, femme, femme" (1978).

Début dans la chanson et brutal coup d'arrêt

En 1964, Serge Lama fait la rencontre de la pianiste Jackie Bayard, qui met ses premiers textes en musique.

Le chanteur français Serge Lama

Après un très bref passage au "Petit Conservatoire de la chanson" de Mireille, il passe plusieurs auditions et est engagé au cabaret l'Écluse, à Paris (75), le 11 février, le jour de ses vingt-et-un ans. Barbara est la vedette du spectacle. À l’Écluse, il tombe amoureux de la pianiste de Barbara, Liliane Benelli, de huit ans son aînée.

Il enregistre son premier disque, un super 45 tours comprenant les titres "À 15 ans", "En ce temps-là", "Le bouffon du roi" et "C'était ma femme".

Le 1er disque super 45 tours du chanteur français Serge Lama (1964)
Le 1er disque super 45 tours du chanteur français Serge Lama (1964)

L’été 1965, il part en tournée, en première partie de Marcel Amont. Mais le 12 août, il est victime d’un grave accident de voiture, près d'Aix-en-Provence (13) : la Peugeot 404 conduite par Jean-Claude Ghrenassia, le régisseur de la tournée et frère du chanteur Enrico Macias, s’écrase contre un arbre.

Liliane Benelli, la fiancée de Serge Lama, assise à l'arrière, est tuée sur le coup ; le conducteur ne sortira jamais du coma.

Coupure de presse d'époque, évoquant l'accident de voiture de Serge Lama du 12 août 1966
Coupure de presse d'époque, évoquant l'accident de voiture de Serge Lama du 12 août 1965
L'épave de la 404 Peugeot broyée contre un arbre le 12 août 1965, d'où sortit miraculeusement vivant le chanteur français Serge Lama
L'épave de la 404 Peugeot broyée contre un arbre le 12 août 1965, d'où sortit miraculeusement vivant le chanteur français Serge Lama

Serge, polytraumatisé, frôle la mort mais survit. Il passe une année allongé sur un lit et subit une dizaine d'opérations. Marcel Amont avait heureusement pu dissuader les médecins de le trachéotomiser, ce qui aurait ruiné sa carrière de chanteur .

Toujours immobilisé, Serge Lama enregistre deux 45 tours, en février et juin 1966.

Le 4e disque super 45 tours du chanteur français Serge Lama (1966)
Le 4e disque super 45 tours du chanteur français Serge Lama (1966)

En mai, un jeune pianiste, Yves Gilbert lui est envoyé par la chanteuse Régine. Cette rencontre marque le début d'une longue et fructueuse collaboration. Yves Gilbert sera (plus tard en compagnie d'Alice Dona) le compositeur attitré du chanteur et l'accompagnera sur scène, au piano, durant de nombreuses années.

En 1967, il enregistre "Les ballons rouges", qui devient, au fil du temps, l'un des classiques de son répertoire.

Après quatorze opérations en deux ans et une longue rééducation, il reprend son métier au cabaret parisien l’Écluse, puis à l’Olympia, en octobre, en première partie de la chanteuse grecque Nana Mouskouri.

L'année 1968 est celle de sa renaissance artistique. Serge Lama part en tournée avec Enrico Macias et enregistre l'album "D'aventures en aventures".

En octobre, il se produit sur la scène de Bobino, en première partie du chanteur Georges Chelon, et connaît son premier grand succès.

En décembre, il épouse Daisy Brun, une attachée de presse rencontrée pendant sa convalescence.

"Napoléon-Lama"

Au début des années 1980, Serge Lama se lance dans l’écriture d’une comédie musicale consacrée à Napoléon Bonaparte.

Composé par Yves Gilbert, son Napoléon est proposé sur un double disque, "J'assume tout Napoléon" ("Napoléon volume I" et "Napoléon volume  II") en septembre 1982. Suivi de "Marie, la polonaise : Napoléon volume III",  en octobre 1984.

Napoléon-Lama

La comédie musicale est montée au Théâtre Marigny, à Paris (75), du 20 septembre 1984 à juin 1986.

Il tourne en France et au Québec avec le spectacle de Napoléon. Et le million de spectateurs sera atteint à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal (Québec) (Canada), où le spectacle renommé "Napoléon-Lama" tiendra l'affiche plusieurs semaines en 1988.

En marge de la chanson, une carrière de comédien

En 1991, Serge Lama s'essaie au théâtre, et joue dans "La facture" de Françoise Dorin, aux Bouffes Parisiens.

En 1992, il joue dans "Toâ", une pièce de Sacha Guitry, au théâtre Édouard VII, à Paris (75) et en tournée.

En 1994-1995, il incarne le commissaire Paparel dans le feuilleton télévisé "Placé en garde à vue", diffusé sur France 3.

Et en 1999, il joue dans "La courte échelle", un court métrage de Thierry Poirier.

Le chanteur français Serge Lama

Vie privée

Serge Lama avait 22 ans, lorsqu'il a perdu son premier grand amour, la pianiste Liliane Benelli (1935-12 août 1965), tuée dans l'accident de voiture dont il réchappa miraculeusement.

Il a épousé en décembre 1970 Daisy Brun, une attachée de presse rencontrée pendant sa convalescence.

Et, le 17 juin 1991, Michèle Potier, sa compagne depuis vingt ans et la mère de son fils, dont il partagea la vie durant 46 ans, jusqu'à sa mort, le 25 octobre 2016.

Le chanteur français Serge LamaLe chanteur français Serge Lama

Source : wikipedia.org

"Avoir une coupe à la Kojak", "Être coiffé à la Kojak" ou "Être coiffé comme Kojak".

Le gardien de but international français Fabien Barthez

Ces trois expressions du langage familier signifient : être chauve ou avoir le crâne rasé.

À l'instar du lieutenant Theo Kojak dans le feuilleton télévisé états-unien des années 1970 "Kojak", dont le rôle-titre était interprété par l'acteur états-unien Telly Savalas.

Sur un sujet contigu, je vous recommande la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Être chauve".

"Les chevaliers du ciel".

Les acteurs français Jacques Santi (Michel Tanguy) et Christian Marin (Ernest laverdure), dans le feuilleton télévisé "Les chevaliers du ciel"
  • Cette locution masculine désigne principalement pour les français un célèbre feuilleton télévisé français des années 1960, tiré de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et Laverdure".

Sous titré du reste "Les Aventures de Tanguy et Laverdure", ce feuilleton en 39 épisodes de 26 minutes, réalisé par François Villiers, a été créé en 1967 par le scénariste belge Jean-Michel Charlier, d'après la bande dessinée Les Aventures de Tanguy et Laverdure" dessinée depuis 1959 par le français Albert Uderzo (également créateur, cette année là, avec René Goscinny cette fois, du fameux "Astérix").

Le feuilleton, qui comporte trois saisons de 13 épisodes, a été diffusé du 16 septembre 1967 au 3 mars 1970 sur la première chaîne de l'ORTF, puis sur la deuxième chaîne couleur.

Les acteurs français Jacques Santi (Michel Tanguy) et Christian Marin (Ernest laverdure), du feuilleton télévisé "Les chevaliers du ciel", en couverture du magazine de programmes de télévision Télé 7 jours, du 11 novembre 1967
Les acteurs français Jacques Santi (Michel Tanguy) et Christian Marin (Ernest laverdure), en couverture du magazine de programmes de télévision "Télé 7 jours", du 11 novembre 1967
Les acteurs français Jacques Santi (Michel Tanguy) et Christian Marin (Ernest laverdure), du feuilleton télévisé "Les chevaliers du ciel", en couverture du magazine de programmes de télévision Télé Poche, du 7 janvier 1970
Les acteurs français Jacques Santi (Michel Tanguy) et Christian Marin (Ernest laverdure), en couverture du magazine de programmes de télévision "Télé Poche", du 7 janvier 1970

Réalisé en partenariat avec l'Armée de l'air française, le tournage de la première saison se fit partiellement sur la base aérienne 102 de Dijon (21), courant 1966.

"Les chevaliers du ciel" met en scène deux pilotes de chasse, les lieutenants Michel Tanguy et Ernest Laverdure. Séducteur mais réservé, consciencieux et courageux, Tanguy est un pilote de chasse brillant et parfois héroïque, généralement soucieux des règlements et ne dérogeant aux règles que rarement et toujours pour de bonnes raisons. Alors que Laverdure est un dragueur invétéré, excentrique et gaffeur tout en étant, également, un excellent pilote.

Le générique :

Le premier épisode :

Enfant (je suis né en 1961 et arrivé en France en 1965), j'adorais ce feuilleton, ainsi que la chanson du générique, chantée par Johnny Hallyday :

Disque 45 tours de la chanson du générique du feuilleton "Les chevaliers du ciel", chantée par Johnny hallyday (1967)

Disque 45 tours de la chanson du générique du feuilleton "Les chevaliers du ciel", chantée par Johnny Hallyday 1967)

Les paroles de la chanson de Johnny Hallyday (1967) :

"Les chevaliers du ciel
Dans un bruit de tonnerre
A deux pas du soleil
Vont chercher la lumière

Moitié anges et moitié démons
Mauvaises têtes mais gentils garçons
Ils ne savent ni le bien ni le mal
Car ils ne pensent qu'à leur idéal

Les chevaliers du ciel
Sont heureux de leur sort
Et cherchant le soleil
Ils se rient de la mort

Si leur vie ressemble à un jeu
Qu'il est grave l'éclat de leurs yeux
L'avenir à quoi bon le prévoir
Quand on ne pense qu'au prochain départ

Et si l'amour
Vient à passer
C'est l'amitié
Qui gagne toujours

Les chevaliers du ciel
Parfois pensent à ce jour
Où ils verront leurs ailes
Se plier pour toujours

Courageux malgré leur détresse
Ils auront l'éternelle jeunesse
La jeunesse qui n'appartient qu'à ceux
Qui regardent le ciel dans les yeux

Les chevaliers du ciel
Dans un bruit de tonnerre
A deux pas du soleil
Vont chercher la lumière".

Le succès du feuilleton a été tel qu'à partir du huitième album, en 1967, les couvertures des albums de la série de bande dessinée "Tanguy et Laverdure" ont été dessinées par le peintre et affichiste français Yves Thos (29 octobre 1935 - 13 octobre 2020), en mettant en avant les visages des acteurs Pierre Santi et Christian Marin, interprétant sur le petit écran Tanguy et Laverdure.

"Pirates du ciel" (1967), huitième album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Le dernier dessiné par Uderzo et le premier a avoir une couverture dessinée par Yves Thos
"Pirates du ciel" (1967), huitième album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Le dernier dessiné par Uderzo et le premier a avoir une couverture dessinée par Yves Thos, reprenant les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin
"Mission spéciale" (1968), de Jijé et Jean-Michel Charlier, dixième album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Avec une couverture d'Yves Thos reprenant les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin
"Mission spéciale" (1968), de Jijé et Jean-Michel Charlier, dixième album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Avec une couverture d'Yves Thos reprenant les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin
"Baroud sur le désert" (1970), de Jijé et Jean-Michel Charlier, 14e album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier
"Baroud sur le désert" (1970), de Jijé et Jean-Michel Charlier, 14e album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Avec une couverture d'Yves Thos reprenant les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin

À qui on a également demandé de redessiner les couvertures des premiers albums de la série, dessinés par Albert Uderzo.

"L'école des aigles" (1961), premier album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier
"L'école des aigles" (1961), premier album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier
"L'école des aigles", premier album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Couverture redessinée par Yves Thos en 1972, avec les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin
"L'école des aigles", premier album de la série de bande dessinée franco-belge "Tanguy et laverdure", créée en 1959 par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier. Couverture redessinée par Yves Thos en 1972, avec les visages des acteurs français Michel Santi et Christian Marin

Le feuilleton a connu une suite : "Les nouveaux chevaliers du ciel", diffusé sur TF1, les 10 épisodes des deux saisons (6 puis 4) s'échelonnant du 6 mars 1988 à 1991. Avec les acteurs français Christian Vadim (puis Marc Maury) dans le rôle de Tanguy et Thierry Redler dans celui de Laverdure.

Affiche du film français "Les chevaliers du ciel", de Gérard Pirès (2005), très librement inspiré de la bande dessinée franco-belge "Les Aventures de Tanguy et Laverdure", créée en 1959 par Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo

  • "Les chevaliers du ciel" est également le titre du film français réalisé en 2005 par Gérard Pirès, et très librement inspiré de la bande dessinée franco-belge "Les Aventures de Tanguy et Laverdure", créée en 1959 par Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo.

Avec les acteurs français Benoît Magimel dans le rôle d'Antoine "Walk'n" Marchelli et Clovis Cornillac dans celui de Sébastien "Fahrenheit" Vallois.

  • et surtout : "Les chevaliers du ciel" est le titre français du film états-unien "Captains of the clouds", réalisé, en 1942, par le grand Michael Curtiz (auteur - entre autres ! - de "les aventures de Robin des bois" ( 19387) ou de "Casablanca" (1942)).

Et c'est vraisemblablement ce film, sorti en France et en Belgique en décembre 1947, qui, une vingtaine d'années plus tard, a inspiré à Jean-Michel Charlier le titre de son feuilleton, lorsqu'il a écrit l'adaptation télévisée la série "Tanguy et Laverdure".

Source : wikipedia.org

"Storage wars France. Enchères surprise".

L'émission de télévision française de 6ter "Storage wars france. Enchères surprises"

Tel est le nom donné par la chaîne de télévision française 6ter à son émission de téléréalité, diffusée du 21 novembre 2015 au 30 janvier 2016, et adaptée de l'émission états-unienne "Storage Wars", diffusée depuis le 1er décembre 2010 sur la chaîne A&E, et diffusée en France sous le nom "Storage Wars : Enchères surprises", depuis le 3 janvier 2015, sur 6ter (saisons 1 à 7), depuis le 2 mai 2015 sur M6, et depuis le 18 juin 2016 sur C8 puis CStar (saison 8 à 10).

Pur décalque de l'émission états-unienne, la version française se déroule en région parisienne et montre les ventes aux enchères du contenu de garde-meubles abandonnés.

Le programme suit différents brocanteurs français, dont Alexandra Morel et Julien Cohen, que les spectateurs ont pu ensuite retrouver dans l'émission de France 2 "Affaire conclue", créée le 21 août 2017 et présentée par Sophie Davant.

Il est cocasse d'entendre la promotion de l'émission sur 6ter, qui annonce "sto-redj-ouarz"... comme "star-ouars" vraisemblablement !

À l'insupportable scandale qui consiste à donner des noms anglais à des émissions françaises diffusées en France pour des français s'ajoute donc le ridicule qui consiste à les prononcer "moitié à l'anglaise", moitié "à la française", histoire de ne plus savoir parler correctement aucune langue !

Source : wikipedia.org

"Julie Andrieu".

La critique gastronomique et animatrice de télévision française Julie Andrieu

Cette critique gastronomique et animatrice de télévision française, spécialiste des émissions culinaires est née le 27 février 1974.

Après quelques années comme photographe, Julie Andrieu se tourne, en 1999 vers le monde de la cuisine. Elle devient critique gastronomique au guide Lebey pendant 10 ans. Et publie son premier livre de cuisine.

À partir de 2001, elle anime à la télévision et à la radio de nombreuses émissions culinaires :

Radio :

"Votre table", sur la radio RMC Info (2002) et "Droit dans le buffet", sur la radio Europe 1 (2005)

Télévision :

"Tout un plat", sur la chaîne Téva (2001), "Julie autour du monde", sur la chaîne Cuisine.tv (2003), "Julie cuisine, une recette en 90 secondes", sur la chaîne TF1 (2004-2005), "Fourchette et sac à dos", sur la chaîne France 5 (2007), "Côté cuisine", sur la chaîne France 3 (2009) et "Les Carnets de Julie", sur la chaîne France 3 (2012).

Julie Andrieu a également produit une série d'émissions, "Julie chez vous", fondée sur concept "Julie vient chez des particuliers pour faire l'inventaire de leurs placards, donner des conseils et élaborer une recette avec les moyens du bord".

À partir de septembre 2009, elle est chroniqueuse cuisine dans l'émission quotidienne "C à vous", présentée par Alessandra Sublet sur France 5, réalisant chaque soir une recette pendant l'émission, en alternance deux autres cuisinières. Et a assuré le remplacement d'Alessandra Sublet, tous les vendredis, durant sa grossesse, en 2012.

Et, en 2003, elle a fondé sa propre société de production "JA Productions".

Presse et édition

Julie Andrieu collabore également à l'hebdomadaire "Télé 7 jours" pour la rubrique "À table".

Et a écrit de nombreux ouvrages de conseils et de recettes.

Famille

Julie Andrieu est la fille de l'actrice française Nicole Courcel, née Andrieu.

L'actrice française Nicole Courcel et sa fille, la critique gastronomique française et animatrice d'émissions culinaires Julie Andrieu

Elle est également la cousine de l'écrivain français Marc Levy, de l'actrice française Cathy Andrieu (connue pour ses rôles dans les productions AB) et par alliance de l'écrivain français Alexandre Jardin.

Vie privée

Devenue, à 18 ans, photographe pour le journal "France-Soir", elle y rencontre un autre photographe, de trente-quatre ans son aîné, Jean-Marie Périer, avec lequel elle s'installe et vit quatre années durant.

L'animatrice de télévision Julie Andrieu et le photographe français Jean-Marie Périer

En août 2010, elle épouse le neurochirurgien français Stéphane Delajoux.

L'animatrice de télévision Julie Andrieu et son époux, le docteur Stéphane Delajoux, surnommé "Le chirurgien des stars"

Source : wikipedia.org

"Christophe Jakubyszyn".

Le journaliste français Christophe Jakubyszyn

Né le 8 juillet 1967, ce journaliste politique et économique français a, selon moi, le mérite d'assumer totalement la difficulté, pour ses compatriotes, à écrire et prononcer correctement (ja-ku-bi-zin) son nom d'origine polonaise : Bravo !

Éditorialiste des 13h et 20h de TF1 et chroniqueur politique de la matinale de LCI, il rejoint, à la rentrée 2019, le groupe NextRadioTV pour prendre la tête de l'émission "Good Morning Business" sur BFM Business et RMC Story.

Le journaliste français Christophe Jakubyszyn

Après un travail en entreprise, puis une entrée dans le monde de la presse et un passage à la Commission européenne3, il rejoint le quotidien Le Monde de 1995 à décembre 2008.

Après huit années d'investigation économique dans ce quotidien, il devient rédacteur en chef adjoint des pages économiques et vice-président de la Société des rédacteurs du Monde. Il y couvre ensuite la politique gouvernementale.

En janvier 2009, il est nommé directeur de la rédaction de la radio RMC.

En décembre 2012, Christophe Jakubyszyn quitte le groupe NextRadioTV pour le Groupe TF1 où il devient directeur adjoint, chargé du service politique TF1-LCI.

Depuis septembre 2015, il coprésente l'émission dominicale Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro sur LCI .

Le 3 mai 2017, il anime avec Nathalie Saint-Cricq, responsable du service politique de France 2, le traditionnel débat télévisé du second tour de l'élection présidentielle française opposant Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Et, en juillet 2019, son départ est annoncé pour BFM Business (groupe NextRadioTV), chaîne qu'il retrouve pour prendre la direction de la matinale, en remplacement de Stéphane Soumier.

Source : wikipedia.org

"Non stop".

L'émission "Non stop" sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV

Tel est le titre anglais de l'émission française diffusée de 15H à 17H, du lundi au vendredi, et de 14H à 17H, les samedi et dimanche, sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Cela me semble d'autant plus exaspérant et inadmissible que, comme je l'ai expliqué dans un précédent article, la locution adjectivale anglaise "Non stop" peut se traduire en français d'innombrables façons.

Et que, par exemple, la formule française "Sans interruption" aurait, je pense, avantageusement remplacé cet horrible anglicisme.

"Le brunch de l'info".

Tel est le titre de l'émission présentée de 10H à 12H, chaque samedi et dimanche, par la journaliste française Marie-Aline Méliyi, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

La journaliste française Marie-Aline Méliyi

Le mot "Brunch" est un mot-valise anglais, mais cela ne dérange naturellement pas les responsables de ce type d'organe d'information qui en sont - au contraire - particulièrement friands !

"ARTE".

Logo de la chaîne de télévision franco-allemande Arte

On ignore souvent que le nom de la chaîne ARTE (ar-té) est un astucieux acronyme en forme de rétroacronyme ("Arte" signifie "Art" en italien) signifiant : Association Relative à la Télévision Européenne.

Cette chaîne de télévision franco-allemande de service public à vocation culturelle européenne, sise à Strasbourg (67), diffuse depuis le 30 mai 1992.

Et est visible en France sur le canal 7.

La société française d'édition de programmes de télévision "ARTE France" a été créée le 27 février 1986 sous le nom "La SEPT" (rétroacronyme signifiant : Société d'Édition de Programmes de Télévision).

Devenue le pôle français de la chaîne franco-allemande ARTE à la création de cette dernière le 30 avril 1991, elle prend le nom La SEPT-ARTE le 27 septembre 1993, puis son nom actuel d'ARTE France le 1er août 2000.

Source : wikipedia.org

"Michel Crémadès".

L'acteur français Michel Crémadès

Le grand public ignore le plus souvent le nom de cet acteur français de seconds rôles, né le 23 mars 1955.

Il commence sa carrière professionnelle au théâtre, en 1979.

Sa participation au "Petit théâtre de Bouvard", dès 1982, aide à le faire connaître d’un large public.

Dès lors, il enchaîne les rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision.

Sur scène, il est l’interprète de pièces comme "Oscar" de Pierre Magnier, dans une mise en scène de Pierre Mondy, "La jalousie" de Sacha Guitry, "La dame de chez Maxim" de Georges Feydeau ou "Les palmes de Monsieur Schutz" de Jean-Noël Fenwick.

Michel Crémadès a également mis en scène huit pièces, entre 1984 et 2013.

Pour le petit écran, il apparaît dans de nombreux téléfilms et épisodes de séries à succès comme "Marie Pervenche", "Maigret", "Navarro" ou "Joséphine, ange gardien".

Il débute au cinéma en 1983 et on le voit entre autres dans "Les Ripoux" et "Ripoux contre ripoux" de Claude Zidi (1984 et 1989) , "Les couloirs du temps : les visiteurs 2" de Jean-Marie Poiré (1998), "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" d'Alain Chabat (2002), "Micmacs à tire-larigot" de Jean-Pierre Jeunet (2009) et "Case départ" de Fabrice Eboué, Thomas N'Gijol et Lionel Steketee (2011).

Ainsi que dans de nombreux courts-métrages.

L'acteur français Michel Crémadès dans "Les ripoux", le film de Claude Zidi (1984)

Personnellement, je n'ai jamais oublié son apparition en voleur à la tire dans "Les ripoux", son deuxième film (1984).

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "On continue d's'en parler dans quelques minutes" !

La journaliste française Bénédicte Le Chatelier

Comme l'a fait, le 20 juillet 2020, la journaliste française Bénédicte Le Chatelier, dans son émission "Le Club Le Chatelier", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, à tout le moins : "On continue D'EN parler dans quelques minutes" !

Et, idéalement :"NOUS CONTINUERONS D'EN parler dans quelques minutes" !