Pourquoi dire : "On a un mélange de soap familial et de fresque historique" ni "Vous avez binge watché la série" ?

La journaliste française Mélanie Taravant

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 30 octobre 2022, la journaliste française Mélanie Taravant, dans l'émission "C'est médiatique", qu'elle présente sur la chaîne de télévision publique française France 5.

Et pas, en français : "On a un mélange de FEUILLETON MÉLO familial et de fresque historique" !

Et : "Vous VOUS ÊTES EMPIFFRÉ LE FEUILLETON" ?

On n'écrit pas : "Appoline de Malherbe" !

La journaliste française Apolline de Malherbe

Mais "APoLLine de Malherbe" !

Avec un seul "p" et deux "l".

Cette journaliste et animatrice audiovisuelle française est née le 21 mars 1980.

Elle est la fille du peintre Guy de Malherbe et de la galeriste Marie-Hélène de La Forest-Divonne. Elle fait partie de la famille de Malherbe, une famille noble d'ancienne extraction (XIVe siècle).

Et elle est la compagne d'Harold Hauzy, ancien conseiller en communication de Manuel Valls.

Elle notamment travaillé pour la chaîne d'information en continu BFM TV entre 2007 et 2012 et y travaille de nouveau depuis 2013.

Depuis le 24 août 2020, elle est aux commandes de la matinale "Apolline Matin", diffusée en direct entre 6h et 8h30, en simultané sur RMC et RMC Découverte jusqu'en 2021 et depuis 2021 sur RMC Story.

Études

Après des études de lettres, Apolline de Malherbe passe un master en sociologie politique à Sciences Po (2005) et un master en service public (la même année). Engagée politiquement, elle soutient la candidature de Jean-Pierre Chevènement en 2002.

Vie professionnelle

En début de carrière, elle intègre l'équipe chargée de préparer les interviews politiques matinales de Christophe Barbier. En 2007, elle publie son premier essai intitulé "Politiques cherchent Audimat désespérément" (Albin Michel), ouvrage qui reçoit le prix Edgar-Faure du livre politique, puis elle rejoint le groupe NextRadioTV. Elle devient alors productrice à BFM radio puis elle entre la même année à BFM TV comme chef d'édition, aux côtés de Ruth Elkrief, Olivier Mazerolle et Hedwige Chevrillon.

De 2008 à 2011, elle est correspondante de BFM TV à Washington, et en 2011, elle se fait connaitre du grand public en couvrant l'affaire DSK pour cette chaîne et pour différents médias anglo-saxons, notamment CNN, NBC et ABC. En 2012, de retour en France, elle entre chez Canal+.

Après une année passée sur la chaine cryptée, elle revient en septembre 2013 sur BFM TV en tant qu'éditorialiste politique. Elle présente notamment "BFM Politique" et devient la remplaçante de Jean-Jacques Bourdin dans "Bourdin Direct".

Parallèlement, elle enseigne le journalisme politique à Sciences Po.

À la rentrée 2017, parallèlement à "BFM Politique", toujours animée de 12h à 14h le dimanche, elle présente une nouvelle émission politique "Et en même temps", chaque dimanche entre 18h et 20h sur BFM TV.

À la rentrée de fin août 2020, à la suite de l'arrêt de la matinale "Bourdin Direct" animée par Jean-Jacques Bourdin depuis 2001 sur RMC, elle reprend les commandes de la case 6h-8h30 avec une nouvelle matinale intitulée "Apolline Matin", toujours diffusée en simultané sur RMC et RMC Découverte.

Depuis le 19 juillet 2021, son émission "Apolline Matin" est transférée de RMC Découverte à RMC Story. Elle remplace Jean-Jacques Bourdin dans l'interview politique de 8h35, lorsqu'il est écarté de l'antenne après une plainte pour tentative d'agression sexuelle.

Source : wikipedia.org

Félicitations à Cyril Chauquet.

Le pêcheur français Cyril Chauquet

Spectateur régulier de son émission de pêche sportive et d'aventures "Mordu de la pêche", créée en 2005, j'ai en effet pu constater qu'il n'était pratiquement jamais arrivé que je sois choqué par des mots, tournures ou formules employé dans ses commentaires, ce qui mérite bien d'être souligné tellement cela est exceptionnel !

À peine quelques anglicismes de temps à autres, mais bien moins que partout ailleurs.

Seul petit bémol, mais il n'y est absolument pour rien : son émission est diffusée en France depuis 2015 (sur la chaîne RMC Découverte) - ainsi qu'en Europe francophone - sous le nom de "Pêche XXL".

À l'étranger, la série existe en anglais et est diffusée dans plus de 120 pays sur des chaînes telles que Netflix, Discovery Channel ou la BBC sous le nom "Chasing Monsters".

Né en 1976, Cyril Chauquet s’installe au Canada en 2003.

Il y crée son propre épisode pilote qui conduit à la création de cette intéressante série d’émissions de voyages de pêche et d’aventure à l'occasion desquelles il capture (et relâche) des poissons tous plus gros les uns que les autres.

Le pêcheur français Cyril Chauquet

En 2005, l’émission est produite en deux langues et se nomme "Mordu de la pêche" dans les pays francophones et "Fishing Adventurer" dans le reste du monde.

Dès 2006, le succès de l'émission permet à Cyril Chauquet de l'exporter aux États-Unis d'Amérique et en Europe.

À ce jour, la série comporte 7 saisons, pour un total de 97 épisodes.

Source : wikipedia.org

"Visionnage" et "Visionnement".

Ces deux subtantifs masculins parfaitement synonymes relèvent du langage courant.

Et ils désignent, selon le contexte :

  • l'action de regarder une oeuvre audiovisuelle, par exemple un film, une émission télévisée ou une vidéo,
  • ou : le nombre de fois qu'une oeuvre audiovisuelle a été visualisée, par exemple sur un site d'hébergement de vidéos.

"Visionnement" est principalement utilisé par nos amis québecois et suisses, mais très peu en France.

Sources : gdt.oqlf.gouv.qc.ca et wiktionary.org

"Christophe Willem".

Le chanteur français Christophe Willem sur scène

Il s'agit du nom de scène du chanteur français Christophe Durier, né le 3 août 1983.

Surnommée "La tortue", cet ACI  a la voix très féminine a été révélé par la saison 4 de l'émission télévisée "Nouvelle Star", sur M6, en 2006, dont il est sorti vainqueur.

Il a depuis sorti six albums dont les ventes cumulées dépassent le million d'exemplaires.

Sa chanson "Double je", extraite de son premier disque "Inventaire", a été classée numéro un en France et en Belgique et est devenue la meilleure vente de l'année 2007.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "On va s'faire un p'tit replay" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 7 octobre 2022, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "On va REGARDER unE pEtitE REDIFFUSION" !

Pourquoi dire : "Binge watcher" ou "Le binge watching", "Le binge viewing" ou "le marathon viewing" ?

Le binge watching : un jeune homme en train de regarder sa télévision, toute la nuit

Et pas simplement, en français : "Regarder de façon excessive" et "La boulimie de visionnage".

Il s'agit en effet d'une pratique consistant à regarder la télévision (ou tout autre écran) pendant de très longues périodes de temps, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’un même feuilleton.

La locution verbale anglaise "Binge watching" est construite par référence au "Binge drinking".

Le binge watching : une jeune femme en train de regarder son ordinateur, la nuit

Source : wikipedia.org

"Coquin de sort !".

Thierry, viticulteur dans le Vaucluse (84), candidat des saisons 10 et 17 de "L'amour est dans le pré", sur M6 (© buzzfied.com)

Cette locution interjective du registre familier, utilisée dans tout le Sud de la France, est une expression utilisée pour exprimer tout aussi bien :

  • le désarroi, la colère, l'exaspération.

On dit par exemple : "Coquin de sort ! On a encore perdu !".

  • la malchance, la désolation.

On dit par exemple : "Coquin de sort ! J'ai perdu mon portefeuille !".

  • l'étonnement, la surprise.

On dit par exemple : "Coquin de sort ! Tu es déjà là !".

  • ou encore l'admiration.

On dit par exemple : "Coquin de sort ! Ton gâteau est magnifique !".

Cette formule bénéficie depuis quelques années d'une relative popularité grâce à l'émission de la chaîne de télévision française M6 "L'amour est dans le pré".

"Coquin de sort" est en effet le tic de langage de Thierry, un viticulteur du Vaucluse (84), candidat des saisons 10 et 17, en 2015 et 2022, et dont l'émission présentée par Karine Lemarchand a entretemps régulièrement donné des nouvelles.

Thierry, viticulteur dans le Vaucluse (84), candidat des saisons 10 et 17 de "L'amour est dans le pré", sur M6

En sorte que cet article, généralement placé en tête par Google, apporte régulièrement plusieurs centaines de nouveaux lecteurs à J'aime les mots lors de chaque nouvelle émission (315 lundi 22 août 2022 par exemple).

Thierry, viticulteur dans le Vaucluse (84), candidat des saisons 10 et 17 de "L'amour est dans le pré", sur M6 (© buzzfied.com)

 

Sources : wiktionary.org, tvmag.lefigaro.fr et © buzzfied.com pour les photos

On ne dit pas : "Bien sûr la méthode Power 1000 c'est pas une méthode miracle" ni "Écoutons ceux qui ont eu la chance de faire déjà notre méthode power 1000" !

L'émission "Best of shopping" sur la chaîne L'Équipe

Comme j'ai pu l'entendre, le 22 juin 2022, dans l'émission française "The best of shopping", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Bien sûr la méthode Power 1000 N'est pas une méthode miracle" et "Écoutons ceux qui ont eu la chance d'UTILISER déjà notre méthode power 1000" !

"Un recherchiste" ou "Une recherchiste".

Cet étrange  substantif désigne : une personne effectuant des recherches et veillant à la sélection et à la préparation des données et des documents nécessaires à l'élaboration du contenu d'une émission de radio ou de télévision, d'un film, d'une pièce de théâtre, d'un livre, d'un produit multimédia, etc.

Ce terme nous vient du québecois et constitue un affreux anglicisme, directement calqué sur le mot anglais "Researcher".

Les québecois parlent également de "Technicien(ne) en documentation" et les français de "Documentaliste", deux termes bien mieux adaptés à mes yeux.

Sources : www.cairn.info, www.monemploi.com et wikipedia.org

"Mets le son moins fort".

Il s'agit du surnom en forme de calembour, du journaliste sportif français Nelson Monfort, né le 12 mars 1953.

Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre « Nelson Monfort » prononcé à la française (nèl-son moin-for) – et la locution « Mets-le son moins fort » (mèl-son moin-for)

Le journaliste sportif français Nelson Monfort

Si je ne me trompe pas, c'est l'ancien patineur français Philippe Candeloro, qui l'aurait rendu public, sur les antennes de France Télévisions, durant leurs commentaires en duo des épreuves de patinage artistique des Jeux olympiques d'hiver de Turin 2006, se déroulant du 11 au 23 février à la Palavela, près de Turin (Piémont) (Italie).

Ayant commencé sa carrière dans la presse écrite, Nelson Monfort a animé différentes émissions de télévision ou de radio, notamment sur Radio Classique et Europe 1.

Mais il est surtout l'un des principaux commentateurs du patinage artistique sur France télévisions.

Et il est principalement connu du grand public pour être LE journaliste de France Télévisions qui interroge les sportifs dans de nombreuses disciplines, juste après leurs rencontres ou compétitions ; ces entretiens étant facilités par sa connaissance des langues, puisqu'en sus du français, il parle l'anglais, l'espagnol, l'italien et l'allemand.

Ses différents accents, un peu forcés, lui ont valu d'être régulièrement caricaturé et imité par les célèbres Guignols de l'info de la chaîne de télévision française Canal Plus.

Source : wikipedia.org

 

Pourquoi dire : "Vas-y, fais un slow motion !" ?

L'antiquaire français Julien Cohen, acheteur dans l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme a pu le déclarer, le 25 mai 2021, l'antiquaire français Julien Cohen, dans l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Et pas : "Vas-y, fais un RALENTI !" !

Certes, je reconnais bien volontiers que Julien Cohen a poursuivi sa phrase par ce mot français, en précisant : "Vas-y, fais un slow motion, un ralenti !"... mais pourquoi donc commencer par utiliser ce terme anglais qu'une immense majorité de spectateurs français ne connaît pas ?