"Mathieu 4J !? Mais quels prétentieux ses parents !".

"Non mais c'est vrai, ça ! C'est quoi exactement ses prénoms à ce chirurgien ?! : Mathieu... Jean-Jérôme-Julien-Jonathan ? ou Mathieu...Joseph-Jules-Jérémie-Jacques ?! Pfff !"

Telle a été la - je trouve - drolatique réflexion de ma fille de 10 ans, en m'entendant évoquer, il y a quelques années, le nom du chirurgien viscéral et digestif aixois, spécialisé dans la chirurgie bariatrique, qui allait m'opérer quelques jours plus tard... et s'appelait - très simplement - Mathieu... "Kadji" !

"Le code Napoléon" ou "Le code napolonien".

Code Napoléon

Celui-ci été promulgué le 21 mars 1804 (30 ventôse an XII), par Napoléon Bonaparte sous le nom de "Code civil des Français", avant de recevoir d'une loi de 1807 le nom de "Code Napoléon".

Ce nom, que lui retirèrent les chartes de 1814 et 1830, lui fut rendu par un décret de 1852, "pour rendre hommage à la vérité historique".

Il reprend une partie des articles de la coutume de Paris (75) et du droit écrit du Sud de la France.

Modifié et augmenté à de nombreuses reprises à partir de la IIIe République, plus de la moitié des articles primitifs des titres II (statut des biens) et III (statut des relations entre les personnes privées) subsistent cependant (plus de 1 120 au début des années 2000 sur les 2 281 articles d'origine).

La Code Napoléon a bénéficié d'un immense rayonnement. Par les conceptions qui ont présidé à sa rédaction, il reste le type même du code moderne, bien que nombre de ses articles aient été changés et que d'autres aient vieilli. On comprend qu'à Sainte-Hélène Napoléon ait pu dire : "Ma vraie gloire, ce n'est pas d'avoir gagné quarante batailles ; Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires. Ce que rien n'effacera, ce qui vivra éternellement, c'est mon Code civil".

Napoléon 1er

L'appellation "Le code napoléonien" ne doit pas être confondue avec "Les codes napoléoniens", qui désignent les  cinq codes juridiques promulgués en France, entre 1804 et 1810 à l'initiative de Napoléon Ier.

Source : wikipedia.org et www.universalis.fr

"Victorinox".

Cette marque suisse doit sa notoriété planétaire au légendaire "couteau suisse", fabriqué depuis la fin 1891 pour l'armée suisse.

La société a été fondée en 1884 par Karl Elsener à Ibach (canton de Schwytz) (Suisse).

Et la marque s'est d'abord appelé "Victoria", de 1909 à 1921, en hommage au prénom de la mère de Karl Elsener.

Avant de devenir "VICTORINOX" (VICTORia INOX) en 1921.

Forte de son succès, elle s'est successivement étendue aux montres (1996), à la bagagerie (1999) et aux parfums (2009).

"Tris Acatrinei".

Il s'agit du nom d'usage d'Amélie Acatrinei-Aldea, née le 9 octobre 1984.

Cette ancienne collaboratrice parlementaire a créé, en 2015, le site internet "Projet Arcadie", base de données et outils de veille consacré aux parlementaires français.

"M. Night Shyamalan".

Ce célèbre réalisateur, scénariste et producteur de cinéma américain, considéré comme l’un des nouveaux maîtres du thriller, s'est notamment fait connaître dès 1999 et 2000 avec ses films "Sixième sens" et "Incassable".

D'origine indienne, il est né le 6 août 1970 à Pondichéry (Inde).

Né "Manoj Nelliyattu Shyamalan", il n'a donc modifié que ses prénoms et conservé son joli patronyme.

"Les drôles de pratiques des personnalités" ou "Comment certains patronymes ou noms d'artiste peuvent parfois prêter à sourire".

Certains patronymes ou noms d'artistes peuvent parfois surprendre.

Mais ce n'est rien à côté de ce que peut révéler l'analyse détaillée de leur vies personnelles à laquelle votre serviteur a cru bon de se livrer cinquante années durant.

Jugez-en par vous-même en lisant ce qui suit :

  • Même si on l'ignore souvent, les personnalités lisent. Si, si ! Et il n'y a pas que Jean-Claude Killy. Bruce Lee aussi. Certains lisent Melville, d'autres Hemingway. Tommy Lee Jones. Ricky Lee Jones, également. Jamie Lee Curtis, Jerry Lee Lewis et pour Alain ou Gilles Savary.
  • D'autres dansent. Par exemple Manuel Vals.
  • Certains apprennent les langues. Le chinois, souvent ou l'espagnol. Et pour François Lenglet.
  • Pour d'autres c'est la peinture sur soie et pour Bernard Tricot.
  • On sait également qu'il leur arrive d'user et abuser des soins capillaires. Résultat, ça ne fait pas un pli : Alpha Blondy et Carla Bruni.

  • Certaines personnalités ont parfois des difficultés à se déplacer de conserve. Par exemple Arnaud Démare, mais Laurence Bloch, quand ce n'est pas Bruno Carette. Et c'était bien pire autrefois, lorsque Sophie Desmarets et que Georges Marchais mais que Charles Trénet et que Pierre Fresnay. Surtout quand on sait que la plupart du temps Yves Montand et Simone Signoret. Et il s'en est souvent fallu de peu que Jacques Chancel, que Mercedes Erra ou qu'Hélène Ségara.

  • Il y a aussi le sport, et notamment le football, où chacun a souvent son poste de prédilection : l'un veut être défenseur, l'autre gardien et Bernard Pivot. Pareil pour les numéros, chacun ayant ses préférences, : pour Didier Six, pour Pierre Gaspard-Huit et pour André Vingt Trois. L'ancien présentateur vedette du magazine économique "Capital" ne joue cependant plus car ses amis en ont assez de ses bévues et boulettes : impossible d'avoir une bonne occasion sans que Guy Lagache. Mais tous ne sont pas adeptes du ballon rond. Pour certains ce serait plutôt ski ou tennis et pour Delphine Bato. D'autres enfin n'ont plus pratiqué depuis belle lurette. Par exemple pour Anouar el-Sadate.
  • On trouve également des amateurs d'imitation de cris d'animaux ! Ainsi, Guillaume Pepy, Gareth Bale et François de Rugy.
  • Et l'humour a naturellement ses adeptes. En particulier chez les hommes politiques. Lors du passage en France du président des États-Unis d'Amérique, en 1999, Jacques Chirac a ainsi eu plaisir à raconter ses meilleures blagues à Bill Clinton et Hilary.
  • La Provence a toujours bien sûr beaucoup plu. Et notamment Aix-en-Provence (13), où je réside depuis 1999, la ville natale du célèbre écrivain naturaliste Émile Zola et du non moins célèbre peintre impressionniste Paul Cézanne. Les deux grands hommes, camarades de classe au collège Mignet, se fréquentaient assidûment. Son père emmenait d'ailleurs promener Cézanne dans la campagne aixoise aux premières heures du jour et danser Zola.
  • De nos jours encore, les vedettes plébiscitent toujours la région, où les activités de plein air ne manquent pas. Chacun s'occupe à sa façon. Pierre-Ambroise Bosse. Joseph Poli, Robert Nivelle, Oma Sy et Murray Head. D'autres s'occupent de la piscine, Christian Delagrange et Roland Dumas.
  • Certains sont fatigués, car ils viennent parfois de loin, comme Julien Denormandie. Nathalie Baye avant de s'étendre au soleil. Et Hughes Aufray.
  • Beaucoup apprécient le jardinage et les espaces verts. L'un s'occupe de la pelouse - C. Jérôme - l'autre du potager, Romain Desarbres, Karine Deshayes, Emmanuel de la Taille, Sonia Dubois, Jean Dujardin et Didier Deschamps, tandis que Daniel Balavoine.
  • Chacun son arbre ou ses arbustes de prédilection : pour Jean-Luc Lahaye. Et pour Brigitte Lahaie également. Pour Gilles Bouleau, pour Patrick Chêne, pour Frédéric Pommier, pour Michel Sapin, pour Mathieu Sapin. Quant à Marie Laforêt en général.
  • Pour ce qui est du ménage, Colette Brosset, d'autres s'occupent des chambres, Renaud Dély et pour Jean Lasalle.

Bruno Derrien car il a dit que Pierre Perret s'il fallait embaucher du personnel extérieur.

  • D'autres sont davantage portés sur la cuisine et aiment à se retrouver pour de conviviaux repas entre amis, façon auberge espagnole, où chacun apporte quelque chose. Du vin pour l'un, car Robert Charlebois. Et pour Patrick Le Lay. Quant à la salade, Pauline, Bernadette, Patrice et Axelle Laffont. Et Bernard Laporte.
  • Les grillades ont toujours leur petit succès, même si chaque convive a sa viande préférée : pour certains saucisses, pour d'autres merguez, pour Alix Poisson, pour Anne Brochet, pour Fred Poulet, pour Jacques Faizant, pour Murielle Cerf, pour Pascal Lièvre et pour Marion Lièvre aussi. Pour Frank Leboeuf, pour Anicet le Pors et pour Bernard Le Coq. Pour Patrick Lecocq et pour Yves Lecoq également, d'ailleurs. Et pour Jacques Legras, de façon générale.
  • Mais tous n'ont pas le même rapport à la campagne. L'un peut être campagnard et Jean-Dider Urbain. Un troisième préfèrera la montagne. Et Philippe Lavil. Il ne veut en effet entendre parler que d'appartement. Et François-Xavier Demaison.
  • On trouve également parmi les personnalités quelques amateurs de voyage, chacun ayant, là encore, sa destination préférée : pour François Hollande, pour Guy Carcassonne et pour Stéphane Bern.
  • Quelques malchanceux, enfin, n'ont guère le loisir de s'amuser puisqu'ils doivent consulter régulièrement. On pense évidemment à Jacques Secrétin. Mais à d'autres individus également, à raison de leurs handicaps respectifs : pour l'un diabète, pour l'autre hypertension, pour Jean-Michel Aphatie. Pareil pour les femmes : l'une est myope comme une taupe, l'autre un peu dure d'oreille, Valérie Bègue et, il faut bien le dire, Larusso. David Douillet mais il semble aller mieux. Et Marie-Josèphe Yoyotte.
  • Pour finir, rappelons que - assez curieusement, au fond, - de nombreuses personnalités n'exercent pas le métier auxquelles elles aspiraient étant enfants. Ainsi, quand certains rêvaient d'être aviateur, d'autres voulaient devenir pompier, Élodie Boucher, Alain Cavalier, Michel Berger, Denis Maréchal et Cole Porter .

Michèle Mercier et Michel Mercier également.

Élie Vannier et Jean-Claude Vannier aussi.

Pour Guy Marchand. Pour Philippe Marchand aussi. Et pour Thierry Marchand également.

Pierre Brasseur, Claude Brasseur aussi et Alexandre Brasseur également.

Marianne Sergent, Claire Sergent aussi et Pierre Sergent également.

Ou - pour finir - Christian Marin et Jacques Marin également !

  • D'autres encore étaient attirés par la politique et ses différentes fonctions. Pour Edmond Maire, pour Jean-Michel Maire aussi ou pour Valérie Mairesse.
  • Les derniers, enfin, étaient tentés par différentes fonctions religieuses : pour Marie Cardinal, pour Claudia Cardinale, également, pour Julien Clerc, pour Claude Labbé, pour Bernard Père, pour Florent Peyre et pour Benoît Paire également.  Et pour Joseph Pasteur !

Sur un thème contigu, je vous recommande la lecture de mon article "Tous des obsédés".

"Les codes napoléoniens".

Napoléon 1er

Il s'agit des cinq codes juridiques promulgués en France à l'initiative de Napoléon Ier :

  • le Code de procédure civile de 1806 (il cohabitera avec un autre code de procédure civile de 1975 à 2007, année où ce dernier le remplacera définitivement),
  • le Code de commerce de 1807 (remplacé par un nouveau code de commerce adopté en 2000 pour sa partie législative et 2007 pour sa partie règlementaire),
  • le Code d'instruction criminelle de 1808 (remplacé par le Code de procédure pénale en 1959),
  • et le Code pénal de 1810 (remplacé par le (Nouveau) Code pénal en 1994).

L'appellation "codes napoléoniens" ne doit pas être confondue avec celle de "code Napoléon", qui ne désigne que le Code civil.

Source : wikipedia.org

"Le maréchal Brune".

Guillaume Marie-Anne Brune, né le 13 mars 1763 et mort assassiné le 2 août 1815, est un maréchal d'Empire.

Tenu à l'écart des hautes fonctions administratives et militaires par Napoléon Ier en raison de son fervent républicanisme, il fut néanmoins gouverneur des villes hanséatiques en 1806, puis pair de France et comte de l'Empire en 1815.

Son nom a été donné au boulevard Brune, l'un des boulevard des maréchaux, qui entourent la ville de Paris (75).

Et il a, à ce titre été indirectement repris par le groupe pop rock français BB Brunes, qui y répétait à l'époque de sa création.

"Marcello", "Raphaël" ou "Raphaël Marcello".

Le dessinateur de bande dessinée italien Raffaele Carlo Marcello dit Marcello

Il s'agit des trois noms de plume de Raffaele Carlo Marcello, un dessinateur de bande dessinée italien, né le 16 novembre 1929 et mort le 23 décembre 2007.

"John Parade le patrouilleur de l'espace", une série de Marcello et Maric (1976-1979)"Cristal", une série de Marcelo et Maric (1981-1988)

 

Il est l'auteur des séries "John Parade, Patrouilleur de l'Espace" (1976-1979), "Cristal" (1981-1988) et "Wayne Thunder" (1987-1988), avec Alain de Kuyssche.

Wayne Thunder T2 "La porte de 1 "Le continent perdu" (1988) de Marcello et Alain de Kuyssche
Wayne Thunder T2 "La porte de 1 "Le continent perdu" (1988) de Marcello et Alain de Kuyssche

Mais, pour une grande partie des garçons de ma génération, lecteurs du journal "Pif Gadget", il demeure avant tout l'inoubliable dessinateur du célèbre Docteur Justice.

"Docteur Justice", une série de Marcello et Ollivier (1970-1990)

Source : wikipedia.org

 

"Thiers".

L'homme politique français Adolphe Thiers (15 avril 1797-3 septembre 1877)

Adolphe Thiers, né le 26 germinal an V (15 avril 1797) et mort le 3 septembre 1877, est un avocat, journaliste, historien et homme d’État français.

Journaliste libéral et historien de la Révolution, il contribue aux Trois Glorieuses et à la mise en place de la monarchie de Juillet, dont il est, à deux reprises, président du ConseiI.

Devenu chef du pouvoir exécutif en février 1871, après la chute du Second Empire, son gouvernement ordonne l'écrasement dans le sang de la Commune de Paris.

Il est le premier président de la Troisième République, en août 1871, mais doit démissionner en mai 1873.

Il meurt en septembre 1877, à 80 ans, peu après avoir mené les républicains à la victoire et peu avant leur triomphe définitif  à la Chambre des Députés.

On lui doit notamment l'"enceinte de Thiers", tout autour de Paris (75).

"Le mot de Cambronne".

Cette expression désigne, dans le langage soutenu, le mot "Merde".

Elle fait référence au nom du général napoléonien, Cambronne, qui, aux dires de Victor Hugo, dans son célèbre roman de 1862, "Les Misérables", aurait prononcé ce mot, lors de la bataille de Waterloo (Belgique), le 18 juin 1815, où il commandait le dernier carré de la Vieille Garde.

Il s'agissait d'une réponse au général britannique Charles Colville, qui lui enjoignait à nouveau de se rendre, après qu'il ait déjà formulé son célèbre "La garde meurt mais ne se rend pas !".

 

"Le Corvin".

Dictionnaire encyclopédique du théâtre de Michel Corvin

Il s'agit du surnom donné au "Dictionnaire encyclopédique du théâtre", coordonné à partir de 1991 par l'universitaire français Michel Corvin.

Michel Corvin

Né le 10 septembre 1930 et mort le 20 août 2015, ce spécialiste du théâtre du XXe siècle, est l'auteur et le coordinateur de nombreux ouvrages, principalement sur le thème du théâtre, dont un second dictionnaire : le "Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde" (2008).