On ne dit pas : "Le père de la jeune fille il" ni "Le père de la victime il" !

Comme l'a déclaré la journaliste française "police-justice" Mélanie Vecchio, le 20 octobre 2020, sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFMTV.

Mais simplement : "Le père de la jeune fille" (+ verbe conjugué) et "Le père de la victime" (+ verbe conjugué) !

Parce que répéter systématiquement ce type de pléonasme - comme cette personne l'a fait à au moins six reprises lors de sa courte intervention - me semble indigne d'une professionnelle du verbe, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.