5 façons de dire "Avoir mauvaise haleine".

Avoir mauvaise haleine

On dit dans le registre argotique "Refouler du goulot" ou "Puer du bec".

L'idiotisme animalier "Avoir une haleine de chacal" ainsi que l'idiotisme textile "Avoir avalé une chaussette sale" appartiennent au registre familier.

Et la locution verbale "Souffrir d'halitose" relève naturellement du registre soutenu.

Avoir mauvaise haleine

27 façons de dire "Sentir mauvais".

Sentir mauvais

"Sentir la petite fille qui se néglige" appartient au registre vulgaire.

Dans le registre argotique nous disposons des verbes "Cocoter" (ou "Cocotter"), "Cogner", "Dauber", "Emboucaner", "Fouetter", "Poquer", "Schlinguer", "Schmecter" (dérivé de l'allemand "Schmecken"), "Taper" et "Trouilloter" (ou "Trouillotter") ainsi que de la locution verbale "Sentir le rat crevé".

"Piquer les yeux" relève du registre familier

"Avoir une mauvaise odeur", "Empester", "Empuantir", "Être une infection", "Ne pas sentir bon", "Puer", "Sentir", "Sentir fort", "Sentir le bouc", "Sentir le fauve", "Sentir le mort" et "Sentir les pieds" appartiennent au langage courant.

Tandis que "Exhaler une mauvaise odeur" et "Ne pas sentir la rose" relèvent du registre soutenu.

24 façons de dire : "Les fesses".

Des fesses de femme

"Le baba", "le boule", "le dargeot", "le derche", "le fouettard", "le joufflu", "les meules", "les miches" ou "le pétard" relèvent du registre argotique.

Tandis que "le cul", "la lune", "le panier", "le popotin", "le postère" ou "le tutu" appartiennent au registre familier.

Et "Le cucul" au langage enfantin.

"L'arrière-train", "le bas du dos", "la croupe", "le derrière" ou "le fessier" relèvent du langage courant.

Et "le postérieur", "le séant" ou "le siège" au registre soutenu.

On ne dit pas : "Même pas i't'connaît l'mec" !

Mais :

  • "CE mec NE tE connaît même pas" (registre argotique),
  • "CE TYPE NE tE connaît même pas" (registre familier),
  • "CE GARS NE tE connaît même pas" (langage courant),
  • ou : "CET INDIVIDU NE tE connaît même pas" (registre soutenu) !

 

Ne dites pas : "J'le crois pas !" ni même "Je ne le crois pas !".

Mais plutôt : "Cela dépasse l'entendement" !

Vous passerez ainsi du registre populaire ou du langage courant au registre soutenu.

"Des heures durant" ou "Des jours durant".

J'aime beaucoup ces différentes locutions adverbiales relevant du registre soutenu et signifiant :

  • "Des années durant": pendant des années.

On dit par exemple : "J'ai été un grand collectionneur des années durant".

  • "Des heures durant" : pendant des heures.

On dit par exemple : "J'ai attendu ton appel des heures durant sans même parvenir à te joindre".

  • et "Des jours durant" : pendant des jours.

On dit par exemple : "Des jours durant, j'ai dû aller à mon bureau à bicyclette".

  • et "Des mois durant" : pendant des mois.

On dit par exemple : "Après mon opération j'ai souffert des mois durant".

  • et "Des semaines durant" : pendant des semaines.

On dit par exemple : "Cet hiver il a gelé des semaines durant".