"Un coït anal actif".

Il s'agit de ce que l'on appelle plus communément, dans le langage courant, "une sodomie".

Ou, par apocope, dans le registre familier : "une sodo".

Autrement dit : un rapport sexuel consistant en une pénétration de l'anus du ou de la partenaire, généralement avec la verge (ou pénis) ou à l'aide d'un objet en faisant office, tel qu'un godemiché.

Pour celles et ceux que cela aurait intéressé, je suis malheureusement au regret de devoir vous annoncer que vous ne trouverez ici ni illustrations ni schémas explicatifs concernant cette pratique.

Je vous remercie par avance de bien vouloir avoir l'obligeance de vous reporter à vos sites et ouvrages de référence habituels.

"L'avers" et "Le revers" d'une pièce ou d'une médaille.

Ces deux mots, utilisés par les numismates, désignent ce que nous appelons plus communément le coté "Face" et le côté "Pile" d'une pièce de monnaie.

  • "L'avers" (ou "Face") désigne le côté de la pièce autrefois décoré du visage d'un souverain, et aujourd'hui d'un dessin quelconque,

Avers et revers d'une pièce canadienne de 1 cent de 1970

  • tandis que "Le revers" (ou "Pile") désigne le côté jadis illustré d'un "Pilum", ce lourd javelot utilisé par les légions romaines. Et sur lequel figure de nos jours la valeur de la pièce.

 

"Un phylactère".

Phylactères

Il s'agit de ce que l'on appelle dans le langage courant "Une bulle" de bande dessinée.

Ce terme a été choisi en référence aux banderoles, aux extrémités enroulées, portant les paroles prononcées par un personnage ou la légende du sujet représenté, surtout utilisée par les artistes du Moyen Âge et de la Renaissance, dans les enluminures, les bas-reliefs, les tableaux et surtout les vitraux.

Phylactères médiévaux
Phylactères médiévaux

Source : www.cnrtl.fr

"L'hallux valgus".

Hallux valgus

Il s'agit d'une déviation de la base du gros orteil vers l'extérieur.

Que l'on appelle communément, dans le registre familier, "Un oignon".

Cette déformation de l'avant-pied est favorisé par plusieurs facteurs comme l'hérédité, l’âge, ou le port de chaussures à talons hauts et à bouts étroits.

Elle touche donc en particulier les femmes et s'avère souvent douloureuse lorsque la déformation devient importante.

Source : www.ameli.fr

"Le susseyement" ou "Le sigmatisme frontal".

Il s'agit d'un vice de prononciation, consistant notamment à prononcer incorrectement les "s". C’est-à-dire à les prononcer en mettant la langue entre les dents, au lieu d’en appliquer le bout sur les dents d’en haut. Ce qui a naturellement tendance à donner le son "Che" au lieu de "Se".

Par exemple :

  • "Il est caCHé" au lieu de "Il est caSSé",
  • ou "LâCHer ses souliers" au lieu de "LaCer ses souliers".

Voire - ce qui peut vraiment prêter à confusion et amener à des situations très ambiguës - : "LêCHe-moi !" au lieu de "LaiSSe-moi !"

Le "Susseyement" ou "Sigmatisme frontal" est plus communément appelé, dans le registre familier, "Zozotement", "Zézaiement", "Zézayement" ou désigné par le biais de l'expression très imagée en forme d'idiotisme corporel "Avoir un cheveu sur la langue".

"La procrastination" ou "Procrastiner".

J'adore ces deux termes du registre soutenu désignant la tendance à constamment différer, ajourner ou remettre au lendemain quelque chose.

J'en suis hélas un vivant exemple, en n'adressant ma déclaration d'impôt sur le revenu qu'en novembre au lieu d'avril...

"L'alopécie", "La calvitie" et "La tonsure".

  • L'alopétie désigne ce que l'on appelle plus communément la chute des cheveux, et quelquefois des sourcils, de la barbe, etc., avec dénudation de la peau. Il s'agit donc d'un phénomène.
  • tandis que la calvitie en est le résultat, partiel ou total, et désigne donc :

Calvitie

      • soit la partie dénuée de cheveux, située sur le dessus du crâne, fréquente chez les hommes à partir d'un certain âge,

Calvitie complète

      • soit un crâne entièrement chauve.
  • et que la tonsure est une pratique adoptée par certaines Églises chrétiennes, consistant à raser une partie des cheveux d'un clerc.

Signe de renonciation au monde, elle est aussi, avec la prise d'habit et le changement de nom, un élément d'un rituel de mort et de renaissance qui efface les péchés antérieurs.

Elle fut par ailleurs à l'origine du port de la calotte.

Tonsure

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Être chauve".

Source : wikipedia.org