"L'arythmie circadienne".

Il s'agit de ce que l'on appelle plus communément "le syndrome du décalage horaire" ou - en anglais - "le jetlag".

C'est à dire : la condition physiologique résultant d'un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires, généralement en avion.

"Le céraste".

Ceraste ou "Vipère à cornes"

Il s'agit du vrai nom, venu directement du latin "Cerastes", de la vipère à cornes.

Ce serpent venimeux et nocturne extrêmement dangereux, dont il existe différentes espèces, appartient à la famille des Vipéridés.

Ceraste ou "Vipère à cornes"

Vivant en Afrique et en Asie, il se caractérise par deux espèces de cornes, dues au développement des écailles sus-orbitaires et qui lui valent son surnom.

 

"Le quintus" ou "L'exterius".

"Petit orteil" ou "Quintus" ou "Exterius".

Il s'agit du véritable nom de ce que l'on appelle plus couramment le "petit orteil", le plus petits de nos cinq "doigts de pied".

"Un antalgique" et "Un analgésique".

Ces deux mots désignent chacun un type de médicament utilisé en médecine dans le traitement de la douleur d'un patient, que l'on appelle plus couramment, dans le langage courant, "Un antidouleur".

  • "Un antalgique" a pour rôle de diminuer la douleur.

Il s'agit par exemple du paracétamol ou de l'AAS (Acide AcétylSalicylique) ou "Aspirine".

  • Et "Un analgésique" de supprimer la sensibilité à la douleur.

Il s'agit donc de médicaments beaucoup plus forts tels que les opioïdes ou morphiniques.

Toutefois, en pratique, les deux termes sont employés comme synonymes !

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Nous avons fait beaucoup de méfaits" !

Le chanteur et musicien français Louis Bertignac

Comme l'a déclaré le chanteur et musicien français Louis Bertignac, le 04 février 2019, dans l'émission "Vintage Mecanic" de la chaîne télévisée française RMC Découverte.

Mais : "Nous avons COMMIS beaucoup de méfaits" !

"La vénerie".

Il s'agit de ce que l'on appelle plus communément "La chasse à courre" ; également appelée parfois "Chasse à courre, à cor et à cri", "Chasse à bruit" ou "Chasse par force".

La vénerie (registre soutenu) est un mode de chasse ancestral consistant à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement le cerf, le chevreuil, le lièvre, le renard ou le sanglier) avec une meute de chiens courants, jusqu'à son épuisement et sa prise. Concrètement, seuls les chiens chassent, grâce à leur odorat et à leur instinct de prédateur. Le rôle de l'homme, généralement cavalier pour la circonstance, consiste à les contrôler et à les suivre.

La chasse à courre est pratiquée en France, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Irlande, et ponctuellement en Italie et au Portugal.

Controversée sur certains aspects, la chasse à courre est interdite en Belgique depuis 1995. En Allemagne, où elle a été abolie en 1934 (sous le régime nazi !), et en Grande-Bretagne (2005), elle a été remplacée par une version inoffensive, sans gibier, où l'odorat des chiens est stimulé par des leurres artificiels ce qui permet d'entretenir l'instinct et la condition physique des meutes.

Source : wikipedia.org

"La narcose à l'azote".

Il s'agit tout simplement de ce que l'on appelle plus communément "L'ivresse des profondeurs".

Ce phénomène, découvert en 1930, qui survient en cas de plongée profonde, est dû à l'excès d'azote et agit sur le système nerveux en entraînant des troubles du comportement. Pour l'éviter, les plongeurs respirent un mélange d'oxygène, d'hélium et d'azote.

Source : wikipedia.org