Le lapsus du siècle !

C'est au sympathique Jean-Pierre Foucault que nous le devons. Et je trouve qu'il vaut son pesant d'or !

La scène remonte à 1987.

Le célèbre animateur présente alors l'émission de divertissement phare du moment, "Sacrée soirée", et il doit désannoncer la chanteuse Karen Cheryl, aujourd'hui davantage connue comme animatrice de radio, sous son véritable patronyme d'Isabelle Morizet.

La jolie vedette alors âgée de 32 ans, sexy en diable, en pantalon de cuir noir, vient de se trémousser quatre minutes durant au rythme de son nouveau titre "À l'envers, à l'endroit", lorsque le sémillant quadragénaire - nous sommes, je le rappelle en 1987 - vient la rejoindre sur le plateau en s'exclamant : "À bientôt Karen Cheryl, "Par devant, par derrière !"...

Est-il réellement nécessaire de commenter ?

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.