On ne dit pas : "On a un match décevant, parce qu'on manque de situations" !

L'entraîneur français Rudi Garcia

Ainsi que j'ai pu l'entendre dire, le 25 novembre 2022, par l'entraîneur français Rudi Garcia, commentant la rencontre de football Angleterre-États-Unis d'Amérique, sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais, en français : "On a un match décevant, parce qu'on manque d'OCCASIONS DE BUTS" !

C'est en anglais que l'on parle de "situations".

"Gagnez jusqu'à 100€ en freebets".

Tel est le slogan que Parions Sport, la marque de paris sportifs de la FDJ (Française Des Jeux) se permet de nous assèner sur sa publicité de novembre 2022.

Parler de "paris gratuits" aurait naturellement permis à trop de français de comprendre de quoi il s'agissait.

Publicité Parions Sport de novembre 2022
Publicité Parions Sport de novembre 2022

"Être bouilli".

Cette locution adjectivale en forme d'idiotisme alimentaire est utilisée, au sens figuré, dans le registre familier, dans le domaine du sport.

Et elle signifie : être très fatigué, épuisé, exténué ; être cuit !

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les autres façons de dire "être très fatigué" en français.

"Prendre une bâche".

Cette locution verbale relève du registre argotique et possède différentes significations.

Elle signifie ainsi, au sens figuré et selon le contexte :

  • rencontrer une situation difficile,

On dit par exemple : "On s'est pris une bâche avec ce projet : rien n'a fonctionné comme on l'espérait".

  • dans le domaine scolaire : avoir une mauvaise note,

On dit par exemple : "J'me suis encore pris une bâche en philo".

  • recevoir une remarque humiliante (on dit également "Se faire bâcher"),

On dit par exemple : "Évite de trop faire l'idiot en cours si tu ne veux pas te faire bâcher par le nouveau prof de maths : c'est un furieux !".

  • et dans le jargon du baskett-ball (registre f: voir son tir ("shoot") contré.

Source : wiktionary.org

"The original home of iconic sneakers".

Logotype de l'enseigne de chaussures de sport Foot Locker

Tel est le slogan en anglais de l'affiche apposée, en octobre 2022, sur la façade du magasin de chaussures et vêtements de sport Foot Locker, situé cours Mirabeau, dans ma bonne ville d'Aix-en-Provence (13)...

Il est en effet bien connu que les Provencaux maîtrisent parfaitement la langue de Shakespeare.

Le réseau de cette enseigne états-unienne a été créé en 1974, mais le groupe a été créé en 2001 lorsque le distributeur Woolworth's a choisi de se renommer du nom de sa marque phare.

Au 28 janvier 2017, la chaîne possédait environ 3 360 magasins, dont 270 en France.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "I' fait un p'tit backflip" ?

L'humoriste français Pierre-Antoine Damecour

Comme a pu le déclarer, le 5 octobre 2022, l'humoriste français Pierre-Antoine Damecour, dans l’émission de Grégory Ascher "L’Équipe de Greg", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas simplement, en français : "IL FAIT un pEtit SAUT PÉRILLEUX ARRIÈRE" !

Et même idéalement : "IL RÉALISE un pEtit SAUT PÉRILLEUX ARRIÈRE" !

Pourquoi dire : "Y aura match entre les deux pour un top 5" ?

L'ancien champion cycliste français Laurent Jalabert

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 20 juillet 2021, l'ancien champion cycliste Laurent Jalabert, commentant le Tour de France 2022 sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Et pas simplement, en français : "LeS deux VONT DEVOIR S'AFFRONTER pour unE CINQUIÈME PLACE" !

Pourquoi dire : "Le MVP du match" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Ainsi que l'a déclarer, le 22 septembre 2023, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Le MEILLEUR JOUEUR DE LA RENCONTRE" !

Ou encore : "L'homme du match", "L'homme de la rencontre"ou "L'homme de la compétition", selon qu'il s'agit d'une rencontre sportive ou d'une compétition.

Ce sigle anglais de MVP signifie en effet littéralement "Most valuable player", c'est à dire "Joueur de plus grande valeur".

Et, pour une fois, je n'apprécie pas les deux formules utilisées par nos amis québecois, que sont "Le joueur le plus utile" (en basketball, football américain et hockey sur glace) ou "Le joueur par excellence" (en baseball).

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "C'est des impact players" !

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 22 septembre 2022, l'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "CE SONT DES JOUEURS DÉCISIFS" !

Venu du jargon du rugby, ce terme d'"impact players" désigne en effet des joueurs qui entrent en cours de jeu et bénéficient donc d'une plus grande fraîcheur physique et d'une meilleure tonicité que leurs adversaires.

Source : www.linternaute.fr

On ne dit pas : "Sepp Kuss qui fait du travail pour son leader" ni "À 37 ans, Chris Froom fait un dixième participation" !

L'émission de France 2 "Le vélo club"

Comme a pu le déclarer, le 14 juillet 2022,  le commentateur de l'émission "Le Vélo Club", sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais plutôt : "Sepp Kuss qui TRAVAILLE pour son CHEF D'ÉQUIPE" !

Et : "À 37 ans, Chris Froom COURT SON dixième TOUR DE FRANCE" !

On ne dit pas : "Il a fait podium sur la Vuelta" !

L'ancienne championne cycliste Marion Rousse

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 21 juillet 2022, l'ancienne championne cycliste française Marion Rousse, commentant le Tour de France 2022 sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais plutôt : "Il EST MONTÉ sur lE podium AU TOUR D'ESPAGNE" !

"Rentrer à la maison".

Cette locution verbale qui relève du langage courant est fréquemment utilisée au sens figuré par les commentateurs sportifs.

Et elle signifie alors : être éliminé.

On dit par exemple : "S'ils ne battent pas la Norvège ce soir, les français vont rentrer à la maison plus tôt que prévu".