On ne dit pas : "J'me suis fait bâché par Luc Ferry" !

Le journaliste français Adrien Gindre

Ainsi qu'à pu le déclarer, le 6 novembre 2022, le journaliste français Adrien Gindre, dans l'émission "En toute franchise", qu'il présente, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "Luc Ferry S'EST MOQUÉ DE MOI" !

Cette utilisation populaire du verbe polysémique "Bâcher" me semble en effet relativement inopportune dans un débat de ce type.

"Céans".

J'aime beaucoup cet adverbe.

  • Relevant du domaine juridique, il signifiait autrefois (registre désuet), dans les jugements et les arrêts : "ici", "en ce lieu", "en ces lieux" ou "là où nous nous trouvons",

On disait par exemple : "Vous avez été convoqué devant la cour de céans".

  • mais ne se dit plus, de nos jours, que par plaisanterie, dans le registre soutenu, notamment dans la locution "Le maître de céans", désignant "Le maître de maison".

On dit par exemple : "Je serai ravi de vous revoir céans".

Sources : Le Robert, www.larousse.fr et www.dictionnaire-juridique.com

"Un mange-disque".

Un mange-disque

Cet étrange substantif masculin ne doit pas manquer d'interpeller les moins de 20 ou 30 ans !

Il désigne en effet : un électrophone des années 1970, presque entièrement fermé, dans lequel une fente permet d’introduire un disque vinyle, habituellement de 17 cm, dit "45 tours".

L’appareil lit le disque, avant de l’éjecter une fois terminé.

Un mange-disque

"À la va comme je te pousse" (ou "À la va-comme-je-te-pousse")

J'aime beaucoup cette amusante locution adverbiale.

Relevant du registre familier, elle signifie : avec négligence, sans soin.

On dit par exemple : "Tu pourrais faire un effort quand tu viens voir ta grand-mère : tu es toujours habillé à la va-comme-je-te-pousse"".

Sources : www.larousse.fr et wiktionary.org

Mais qu'est-ce donc qu'un "Commissaire de justice" ?

Deux commissaires de justice

Il s'agit d'une toute nouvelle profession créée le 1er juillet 2022 et résultant de la fusion des métiers d'huissier de justice et de commissaire-priseur judiciaire.

Deux professions qui fusionnent : huissier de justice et commissaire-priseur

Rôle

Le commissaire de justice est un officier public et ministériel nommé par le ministre de la Justice et notamment chargé :

  • de signifier les décisions de justice aux intéressés,
  • de mettre à exécution les décisions de justice,
  • d'organiser les ventes aux enchères publiques résultant d'une décision de justice ou imposées par la loi,
  • et d'accomplir les mesures conservatoires dans le cadre d'une succession.

Historique

La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques du 6 août 2015 dite "Loi Macron" autorise le Gouvernement à prendre par ordonnance, les mesures pour créer "une profession de commissaire de justice regroupant les professions d'huissier de justice et de commissaire-priseur judiciaire, de façon progressive, en prenant en considération les règles de déontologie, les incompatibilités et les risques de conflits d'intérêts propres à l'exercice des missions de chaque profession concernée, ainsi que les exigences de qualification particulières à chacune de ces professions".

L’ordonnance est publiée le 3 juin 2016 et les décrets d'application le 12 décembre 2021 pour les compétences et le 28 avril 2022 pour l'organisation de la nouvelle profession.

La création de cette nouvelle profession s'opére en trois étapes :

  • Janvier 2019 : création de la Chambre nationale des commissaires de justice qui remplace la Chambre nationale des huissiers de justice et la Chambre nationale des commissaires-priseurs judiciaires.

Le logotype de la Chambre nationale des Commissaires de justice

  • 1er juillet 2022 : apparition des premiers commissaires de justice, nommés par le ministre de la Justice.

Une nouvelle plaque de Commissaire de justice"

  • Juillet 2026 : les officiers ministériels n’ayant pas suivi la formation spécifique de commissaire de justice ne pourront plus exercer.

Formation

Le métier de commissaire de justice est accessible aux personnes ayant fait des études de droit, notamment après avoir validé un Master 1 en droit.

L'étudiant devra s'inscrire à une formation au métier dans un DFS (Département de Formation des Stagiaires) de la Chambre des Huissiers.

Les inscriptions à l'examen se déroulent généralement à la rentrée scolaire, début septembre, sur le site de L'INCJ (Institut National de formation des Commissaires de Justice).

Source : wikipedia.org

Merci à Michaël Darmon !

Le journaliste français Michaël Darmon

Il est est en effet devenu tellement rare de nos jours de pouvoir entendre à la télévision une aussi jolie formule, que ce superbe "Peu lui en chaut", utilisé le 26 novembre 2022, à propos de Vladimir Poutine, dans l'émission Weekend direct", sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV

Je fustige suffisamment souvent le personnel journalistique et politique français pour pointer aujourd'hui du doigt une personne qui ose employer à bon escient une locution interjective de ce type, plutôt que de nous asséner un "Mais il s'en fout complèt'ment", comme se permettent régulièrement de le faire nombre de ses collègues ou de participants ou invités, contribuant ainsi, au quotidien, à la lente dégradation du niveau de langue moyen des français.

Né en 1962, Michaël Darmon est un journaliste, essayiste et romancier français.

Il a successivement travaillé à TF1, à la RTBF, à France 2, à I-Télé, i24news, Sud Radio et Europe 1.

Source : wikipedia.org

"M'as-tu-vu" ou "Un m'as-tu-vu".

Un groupe de m'as-tu-vu

J'aime beaucoup ce mot invariable qui relève du langage courant.

  • "M'as-tu-vu" est un adjectif signifiant : prétentieux, vaniteux, ostentoire.

On dit par exemple : "Je ne mettrai jamais ce costume : il est vraiment trop m'as-tu-vu !".

Un costume m'as-tu-vu

Ou : "Je trouve cette cravate un peu m'as-tu-vu".

Une cravate "M'as-tu-vu"

  • et "Un m'as-tu-vu" est un substantif masculin directement hérité de la formule utilisée par les acteurs de théâtre " M'as-tu vu dans tel rôle ?".

Il désignait ainsi autrefois (registre désuet), par dérision : un acteur médiocre.

Et de nos jours, par extension : une personne ayant une haute opinion de soi, et qui aime le montrer, et se montrer.

Sources : wiktionary.org, Le Robert et www.larousse.fr

On ne dit pas : "On a un match décevant, parce qu'on manque de situations" !

L'entraîneur français Rudi Garcia

Ainsi que j'ai pu l'entendre dire, le 25 novembre 2022, par l'entraîneur français Rudi Garcia, commentant la rencontre de football Angleterre-États-Unis d'Amérique, sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais, en français : "On a un match décevant, parce qu'on manque d'OCCASIONS DE BUTS" !

C'est en anglais que l'on parle de "situations".

"Â brûle-pourpoint".

Cette locution adverbiale en forme d'idiotisme vestimentaire fait référence au substantif mascuin "Un pourpoint", désignant un ancien vêtement d'homme couvrant le torse.

Un pourpoint de velours noir

Et elle signifie :

  • au sens propre, autrefois (registre désuet) : tout près, au point de pouvoir brûler le pourpoint, en parlant d'une arme à feu dont on pointait le canon vers son adversaire. On dit aujourd'hui "À bout portant".
  • et de nos jours, au sens figuré : sans préparation, sans ménagement, sans détours, brusquement, sans que l'on s'y attende, à l'improviste.

On dit par exemple : "Il a répondu d'une façon maladroite, mais on lui a posé la question à brûle-pourpoint, au sortir du débat".

Sources : www.larousse.fr et wiktionary.org

"Visionnage" et "Visionnement".

Ces deux subtantifs masculins parfaitement synonymes relèvent du langage courant.

Et ils désignent, selon le contexte :

  • l'action de regarder une oeuvre audiovisuelle, par exemple un film, une émission télévisée ou une vidéo,
  • ou : le nombre de fois qu'une oeuvre audiovisuelle a été visualisée, par exemple sur un site d'hébergement de vidéos.

"Visionnement" est principalement utilisé par nos amis québecois et suisses, mais très peu en France.

Sources : gdt.oqlf.gouv.qc.ca et wiktionary.org

Donner ou recevoir "Une volée de bois vert".

Cette locution nominale en forme d'idiotisme botanique et d'idiotisme chromatique relève du langage courant.

Et elle désigne :

  • au sens propre :
    • une bastonnade,

On dit par exemple : "J'ai reçu une volée de bois vert en pensionnat lorsque j'ai été surpris en train de m'enfuir en pleine nuit".

    • ou, par extension : une correction, une avoinée (registre argotique), une raclée (registre familier),

On dit par exemple : "Mon fils m'a pris ma voiture sans mon autorisation : je vais lui donner une volée de bois vert à son retour !".

  • et au sens figuré : une vive remontrance, de forts reproches.

On dit par exemple :"Ma prof de maths m'a mis une volée de bois vert en voyant que je l'avais dessinée à poil dans mon cahier".

Sources : wiktionary.org, www.linternaute.fr et www.expressions-francaises.fr

On ne dit pas : "Y avait quand même une ADN qatarie dans c't'équipe" !

Le journaliste sportif français Nabil Djellit

Comme a pu lamentablement le déclarer le 25 novembre 2022, le journaliste sportif français Nabil Djellit, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "IL y avait quand même UN ADN qatarI dans cEtTE équipe" !