"Pomme".

La chanteuse française Pomme

Il s'agit du nom de scène de l'ACI (Auteure-Compositrice-Interprète) et musicienne française Claire Pommet, née le 2 août 1996.

Elle sort son premier titre dès 2015, à l'âge de 19 ans : "J'suis pas dupe".

"À peu près", premier album de la chanteuse française Pomme, sorti en 2017

Et son premier album, intitulé "À peu près", en 2017.

"Les failles", deuxième album de la chanteuse française Pomme, sorti en 2019

Son deuxième album, intitulé "Les failles", sort en 2019, avant d'être réédité en 2020 sous le titre "Les failles cachées" et désigné album révélation de l'année lors de la 35e cérémonie des Victoires de la musique.

Réédition 2020, sous le titre "Les failles cachées", du deuxième album de la chanteuse française Pomme, intitulé "Les failles" et sorti en 2019

Et elle obtient la victoire de la musique comme artiste féminine de l’année lors de la 36e cérémonie, en 2021.

 

Source : wikipedia.org

"Étienne".

"Étienne" : le premier 45 tours de la chanteuse française Guesh Patti, sorti en 1987

Ce prénom masculin évoque imanquablement le titre de la chanson "Étienne", écrite et interprétée en avril 1987 par la chanteuse française Guesch Patti, sur une musique de Vincent Bruley.

Classé numéro un des ventes en France cette année-là, le 45 tours s'est écoulé à plus de 500 000 exemplaires.

Extraite de "Labyrinthe", le premier 33 tours de Guesch Patti, "Étienne" a également été classée numéro un des ventes en Italie, numéro trois en Suisse, numéro six en Autriche et numéro 9 en Allemagne.

"Labyrinthe" : le premier 33 tours de la chanteuse française Guesh Patti, sorti en 1987 et dont est extrait la chanson "Étienne"
"Labyrinthe" : le premier 33 tours de la chanteuse française Guesh Patti, sorti en 1987 et dont est extrait la chanson "Étienne"

La vidéo musicale promotionnelle (ou "clip") érotico-chorégraphique en noir et blanc est réalisée par Jean-Baptiste Mondino, 3 ans après le génial "Cargo" d'Axel Bauer.

Paroles :

Étienne, Étienne, Étienne
Oh, tiens le bien
Baiser salé, sali
Tombé le long du lit
De l'inédit
Il aime à la folie
Au ralenti
Je soulève les interdits
Étienne, Étienne, Étienne
Hmmm, tiens le bien
Affolé, affolant
Il glisse comme un gant
Pas de limite
Au goût de l'after beat
Reste allongé
Je vais te rallumer
Aïe, Etienne
Etienne, Etienne, Etienne
Oh, tiens le bien
Alléché, mal léché
Accolé, tout collé
Reste allangui
Je me sens étourdie
Toute allourdie
Mais un très grand appétit
Étienne, Étienne, Étienne
Oh, tiens le bien
Délassée, délaissée
Enlacés, élancés
Si je te mords
Et encore et encore
Pendant le dos
Je souffle le mot
Oh, Étienne
Étienne, Étienne, Étienne
Oh, tiens le bien
Étienne, Étienne, Étienne
Oh, tiens le…

Source : wikipedia.org

"Philippe Lavil".

Le chanteur français Philippe Durand de la Villejegu du Fresnay, dit Philippe Lavil

Il s'agit du nom de scène du chanteur français Philippe Durand de la Villejegu du Fresnay, né le 26 septembre 1947 à Fort-de-France (Martinique).

Philippe Lavil est un "béké", descendant de colons français des Antilles.

Le chanteur français Philippe Durand de la Villejegu du Fresnay, dit Philippe Lavil

Il enregistre son premier 45 tours dès 1969 ("À la califourchon").

"À la califourchon", le premier 45 tours du chanteur français Philippe Lavil, enregistré en 1969

Et l'année suivante, en 1970, "Avec les filles, je ne sais pas", une chanson qui va devenir un tube et l'un de ses plus grands succès.

"Avec les filles je ne sais pas" : le 45 tours du premier tube du chanteur français Philippe Lavil, enregistré en 1970

Ses disques suivants ne rencontre pas le succès et, en 1982, alors qu'il envisage de quitter la musique, il enregistre "Il tape sur des bambous", une chanson écrite par Didier Barbelivien, qui devient le tube de l'été et son plus grand tube, avec 1,8 million d'exemplaires vendus.

En 1985, il enregistre une chanson à nouveau signée Barbelivien, qui rencontre également un grand succès, "Elle préfère l'amour en mer".

"Elle préfère l'amour en mer" : un 45 tours du chanteur français Philippe Lavil, enregistré en 1985

Et en 1987, "Kolé Séré", en duo avec Jocelyne Béroard, la chanteuse du groupe Kassav.

"Kolé Séré" : un 45 tours enregistré en 1985 par Philippe Lavil et Jocelyne Béroard, la chanteuse du groupe Kassav

Source : wikipedia.org

"Alix Poisson".

Lactrice française Alix Poisson

Cette actrice française est née le 28 avril 1979.

Elle est présente au théâtre depuis 2003, au cinéma depuis 2006 et à la télévision depuis 2009.

On l'a notamment remarqué en 2009, dans le téléfilm de Jean-Xavier de Lestrade "Parcours meurtrier d'une mère ordinaire : L'affaire Courjault".

Ainsi que dans son rôle de la mère de famille Isa Martinet, de 2013 à 2018, aux côtés de l'acteur français Arnaud Ducret, dans le feuilleton humoristique quotidien "Parents mode d'emploi", créé par Blanche Gardin, Béatrice Fournera et Eve-Sophie Santerre, sur France 2 puis France 3.

Le couple Isa Martinet (Alix Poisson) et Gaby Martinet (Arnaud Ducret), dans le feuilleton télévisé français de France 2 puis France 3 "Parents mode d'emploi"

Source : wikipedia.org

"Aline".

"Aline" / "Je ne t'aime plus" : disque 45 tours enregistré par Christophe en 1965

Ce prénom féminin évoque automatiquement la chanson "Aline", écrite, composée et interprétée par Christophe, sortie en juillet 1965.

Elle connaît un important succès, devient un slow de l'été, se classant en tête des ventes en France, en Espagne, en Belgique, en Israël, en Turquie et au Brésil, dépassant le million de disques vendus, dont plus de 400 000 en France.

La chanson ressort en 45 tours sur le label Motors pendant l'été 1979, sans avoir été réenregistrée ou remixée, et se classe de nouveau en tête des hit parades en France, dépassant alors le million d'exemplaires.

En tout, il s'est écoulé 3,5 millions d'exemplaires du disque dans le monde.

Histoire de la chanson

Selon Christophe, la chanson est née en 1964, lors d'un déjeuner chez sa grand-mère. Il l'a composée sur sa guitare en un quart d'heure.

Inspirée par le blues américain lors de sa création, la chanson a pris des sonorités plus pop, variété, avec les arrangements de Jacques Denjean pendant l'enregistrement.

Le prénom "Aline" comme titre n'est pas venu immédiatement pendant la phase d'écriture. Christophe raconte qu'il fréquentait en 1964 une personne appelée ainsi et que ce prénom sonnait bien.

Dans une interview donnée au magazine "Lui", en 2016, Christophe précise qu'il s'agissait d'"Aline Natanovitch", assistante dentaire boulevard du Montparnasse la journée et chargée des vestiaires de l'Orphéon club la nuit.

Accusation de plagiat

Le chanteur Jacky Moulière a accusé Christophe d'avoir plagié son titre "La romance" sorti en 1963. Si les tribunaux lui donnent tout d'abord raison, Jacky Moulière perd en appel en 1977.

Paroles

Source : wikipedia.org

"C'est Belfast !" ou "Être Belfast", "C'est Beyrouth !" ou "Être Beyrouth", "C'est Sarajevo !" ou "Être Sarajevo" et "C'est Bagdad !" ou "Être Bagdad".

"C'est Bagdad !"

À chaque génération sa ville martyre : Belfast, Beyrouth, Sarajevo, Bagdad... l'horreur se déplace géographiquement au fil des années, faisant ainsi évoluer nos expressions.

Ces locutions interjectives parfaitement synonymes relèvent toutes du registre familier.

Et elles ont eu malheureusement eu tendance à se succéder au cours des 40 dernières années pour signifier, au sens figuré :

  • à tout le moins : c'est la pagaille totale !, c'est le bazar !, c'est le cirque !

On dit par exemple : "Après deux jours de fête, tu verrais mon appart' : c'est Belfast !".

Ou : "Tu aurais vu l'état de la place après le carnaval : c'était Beyrouth !".

  • voire : c'est l'horreur !, c'est un cauchemar !

On dit par exemple : "J'ai vu un reportage sur les attentats parisiens du 13 novembre 2015 : c'était vraiment Sarajevo !".

Ou : "Le train de passagers a déraillé en gare : c'était Bagdad !".

Elles font naturellement référence aux capitales de l'irlande du Nord (Belfast), du Liban (Beyrouth), de la Bosnie-Herzégovine (Sarajevo) et de l'Irak (Bagdag), quatre villes ravagées par des années de troubles et de guerres civiles :

  • De 1968 à 1998 pour Belfast,
1969 : Belfast ravagée
1969 : Belfast ravagée
  • de 1975 à 1990 pour Beyrouth,
"C'est Berouth !"
Beyrouth ravagée
  • du 6 avril 1992 au 29 février 1996 pour Sarajevo, dont le siège de 1 425 jours par les forces serbes a fait plus de 11 000 morts et pulvérisé le record du durée du siège de Léningrad redevenue Saint-Pétersbourg depuis le 6 septembre 1991 (872 jours, du 8 septembre 1941 au 27 janvier 1944).
Sarajevo ravagée durant la guerre civile
Sarajevo ravagée
  • et depuis 2003 pour Bagdad.
"C'est Bagdad !"
Bagdad ravagée

Source : wikipedia.org

"Magnéto, Serge !".

L'animateur et producteur de télévision français Thierry Ardisson

Cette expression culte de l'histoire de la télévision française remonte au tournant du XXIe siècle.

Et nous la devons à l'animateur de télévision français Thierry Ardisson, qui, entre 1998 et 2006, animait chaque samedi soir en troisième partie de soirée, sur la chaîne de télévision publique France 2, l'émission "Tout le monde en parle".

"Magnéto, Serge !" constitue l'apocope et l'ellipse de "Séquence magnétoscope, Serge Khalfon !".

Et il s'agit de la phrase qu'adressait Ardisson au réalisateur de l'émission Serge Khalfon à chaque fois qu'il fallait lancer des images vidéos.

Le réalisateur de télévision français Serge Khalfon
Le réalisateur de télévision français Serge Khalfon

Thierry Ardisson a rapidement fait de la prononciation de cette phrase un véritable moment rituel de son émission, demandant régulièrement à ses invités eux-mêmes de la prononcer.

L'animateur a ensuite repris sa phrase culte en 2018 et 2019, sur la chaîne privée Canal +, dans le cadre de son émission "Les Terriens du samedi !", lorsque Serge Khalfon est venu la réaliser une saison durant.

Source : www.linternaute.com

"Gabrielle".

"Gabrielle" / "Né pour vivre sans amour" : disque 45 tours enregistré par Johnny Hallyday en 1976

Ce prénom féminin évoque imanquablement la chanson d'amour pop rock "Gabrielle", interprétée par Johnny Hallyday et sortie en 1976.

Reprise du titre anglais "The king is dead" ("Le roi est mort »), écrite en 1972 par l'ACI (Auteur-Compositeur-Interprète) australien Tony Cole, elle est adaptée en français par les paroliers Long Chris et Patrick Larue.

Troisième extrait de son 21e album "Derrière l'amour", elle sort en 45 tours en septembre 1976, chez Philips.

"Derrière l'amour" : disque 33 tours enregistré par Johnny Hallyday en 1976

Classé numéro un des ventes en France, celui-ci s'écoule à 500 000 exemplaires.

Johnny Hallyday crée "Gabrielle" à la scène, à l'automne 1976, au cours du spectacle "Johnny Hallyday Story au Palais des sports de Paris".

Devenue un classique de son tour de chant, "Gabrielle" est restée inscrite à son tour de chant durant plus de quarante ans.

Paroles :

Gabrielle, tu brûles mon esprit, ton amour étrangle ma vie
Et l'enfer devient comme un espoir
Car dans tes mains je meurs chaque soir
Je veux partager autre chose que l'amour dans ton lit
Et entendre la vie et ne plus m'essouffler sous tes cris
Oh fini, fini pour moi
Je ne veux plus voir mon image dans tes yeux

Dix ans de chaînes sans voir le jour, c'était ma peine forçat de l'amour
Et bonne chance à celui qui veut ma place
Dix ans de chaînes sans voir le jour, c'était ma peine forçat de l'amour
J'ai refusé, mourir d'amour enchaîné

Gabrielle, tu flottes dans mon cœur, c'est une illusion de douceur
Et tu chantes, c'est la voix d'une enfant
Avec laquelle tu glaces mon sang
Je veux t'expliquer, tu confonds et le jour et la nuit
Je veux t'approcher, mais tu tournes le dos et tu t'enfuis
Oh sais-tu vraiment ce que tu veux faire ?
Je ne serai plus l'esclave de ta chair

Dix ans de chaînes sans voir le jour, c'était ma peine forçat de l'amour
Et bonne chance à celui qui veut ma place, oui ma place
Dix ans de chaînes sans voir le jour, c'était ma peine forçat de l'amour
J'ai refusé, mourir d'amour enchaîné
J'ai refusé, mourir d'amour enchaîné
J'ai refusé, mourir d'amour enchaîné.

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Les méthodes à Gilles"... ni même "Les méthodes de Gilles" !

Mais : "Les méthodes AGILES" !

Cette curieuse appellation désigne en effet - en ingéniérie logicielle des groupes de pratiques de pilotage et de réalisation de projets.

Elles ont pour origine le Manifeste pour le développement agile de logiciels, rédigé en 2001, qui avait consacré le terme agile" pour définir de multiples méthodes existantes, ayant pour point commun de mettre en avant la collaboration entre des équipes auto-organisées et pluridisciplinaires et leurs clients.

S'appuyant sur l'utilisation d'un cadre méthodologique léger mais suffisant centré sur l'humain et la communication, les méthodes agiles se veulent plus pragmatiques que les méthodes traditionnelles, impliquant au maximum le client et permettant une grande réactivité à ses demandes.

Préconisant une planification adaptative, un développement évolutif, une livraison précoce et une amélioration continue, elles encouragent des réponses flexibles au changement.

Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre les mots « à Gilles » et « agiles ».

Source : wikipedia.org

"Le homburg", "Le Eden" ou "Le chapeau du parrain".

Chapeau "Homburg" rebatipsé "Eden" par les tailleurs londoniens

Ces différentes appellations désignent toutes un seul et même type de couvre-chef masculin d'origine allemande, popularisé depuis la fin du XIXe siècle.

De forme arrondie, ce chapeau semi-rigide en feutre de laine se caractérise par une "gouttière" centrale sur le dessus, par un large gros-grain en soie et par un bord ourlé. Il est en général de couleur grise ou foncée.

Chapeux "Homburg", rebatipsés "Eden" par les tailleurs londoniens

Le homburg est considéré comme relativement "habillé" (moins que le haut-de-forme mais davantage que le fédora), et il impose le port d'un costume. En principe, il ne comporte pas de creux latéraux, mais on peut pincer le tissu pour lui donner une allure plus décontractée.

  • Il doit son nom de homburg à la ville de Bad Homburg vor der Höhe, dans le Land de Hesse, d'où il est originaire.

Localisation de la ville allemande de BadHomburg vor der Höhe (Hesse)

C'est lors de l'une de ses nombreuses cures dans cette ville, au cours des années 1890, que le prince de Galles, futur roi Édouard VII, découvrit ce chapeau. Il en rapporta un exemplaire et décida d'en lancer la mode.

Le roi d'Angleterre Édouard VII, coiffé d'un homburg

On a ainsi souvent vu le Premier ministre britannique Winston Churchill coiffé d'un homburg.

Le Premier ministre britannique Winston Churchill, coiffé d'un chapeau "Homburg"

  • Mais, dans les années 1930, le ministre britannique des affaires étrangères Anthony Eden porta si souvent le homburg en public que ce chapeau fut surnommé le "Eden" chez les tailleurs londoniens.

Le ministre britannique Anthony Eden, coiffé de son éternel chapeau "Homburg", rebatipsé "Eden" par les tailleurs londoniensLe ministre britannique Anthony Eden, coiffé de son éternel chapeau "Homburg", rebatipsé "Eden" par les tailleurs londoniensLe ministre britannique Anthony Eden, coiffé de son éternel chapeau "Homburg", rebatipsé "Eden" par les tailleurs londoniens

  • Enfin, le homburg connut un regain de popularité dans les années 1970, après que l'acteur Al Pacino l'ait porté dans le film "Le parrain" de Francis ford Coppola, en 1972, ce qui lui vaut parfois le sobriquet de "Chapeau du Parrain".

L'acteur états-unien Al Pacino, dans le film états-unien "Le parrain", de Francis Ford Coppola (1972)

Certains Juifs orthodoxes portent un chapeau de type homburg, au bord plus large et de couleur noire.

Chapeau juif orthodoxe de type homburg

Sources : wikipedia.org