Les mots français comportant un "ç".

Ça

Couci-couça

Deçà

 

Effaçable

Influençable

Traçable/traçabilité

 

Façade

 

Déglaçage

Dépeçage

Glaçage

Rapiéçage

Sourçage

 

Fiançailles

 

Agaçant

Commençant

Commerçant

Glaçant

Menaçant

Perçant

Remplaçant

 

Forçat

 

Berçeuse

Perçeuse

Ponçeuse

 

Glaçoïde

 

Balançoire

 

Arçon

Caleçon

Caparaçon

Charançon

Colimaçon

Écoinçon

Façon/façonner/façonnier

Garçon/garçonne/garçonnet

Glaçon

Hameçon

Insoupçonné

Leçon

Maçon/maçonner/maçonnerie

Poinçon/poinçonner/poinçonneur

Rançon/rançonner/rançonneur

Soupçon/soupçonner/soupçonneux

Suçon

Tronçon/ner/tronçonneuse

 

Aperçu

Conçu

Déçu

Inaperçu

Perçu

Préconçu

Reçu

 

Glaçure

Les mots français comportant des accents circonflexes

 :

 

Abâtardi/abâtardir

Acariâtre

Âcre/eté

Âge/âgé

Albâtre

Âme

Amphithéâtre

Âne/ânesse

Ânerie

Ânon/ânonner

Appât/appâter

Âpre/âprement/âpreté

Arrêt/arrêtable/arrêté/arrêter

Âtre

 

Bâbord

Bâchage/bâche/bâcher

Bâcler

Bâfrer

Baîllement/baîller/bâilleur

Bâillon/bâillonnement/bâillonner

Bât/bâté/bâtée/bâter

Bâtard/batardisation/bâtardiser

Bâti/bâtiment/bâtir/bâtisse/bâtisseur

Bâton/bâtonnet/bâtonnier

Bellâtre

Blâmable/blâme/blâmer

Blanchâtre

Bleuâtre

Brâme/brâmer

Brunâtre

 

Câble/câblage/câbler

Câlin/câliner/câlinerie

Câpre/câpresse/câprier

Châle

Châlet

Châlit

Châsse

Châssis

Châtaigne/châtaigneraie/châtaignier

Château/châtelain/châtelaine

Châtiment/châtié/châtier

Châtré/châtrer/châtreur

Crâne/crânement/crâner/crâneur/crâneuse

 

Débâcle

Débâillonner

Dégât

Disgrâce/digrâcieuse/disgrâcieux

Divulgâcher

 

Embâcle

Emplâtre/emplâtrer

Enchâssé/enchâssement/enchâsser

Entâchement/entâcher

 

Fâcher/fâcherie/fâcheuse/fâcheux

Fâne

Filâtre

Fillâtre

Flâner/flânerie/flâneur

Folâtrer

 

Gâche/gâcher/gâchette/gâcheur/gâchis

Gâté/gâter/gâterie/gâteux/gâteuse/gâtisme

Gâteau

Grâce/grâcier/grâcieux/grâcieuse

Grisâtre

 

Hâbleur

Hâle/hâlé/hâler

Hâte/hâter/hâtif/hâtive/hâtivement

 

Idolâtre/idolâtrer/idolâtrie

Infâmant/infâme/infâmie

 

Jauneâtre

 

Khâgne/khâgneuse/khâgneux

 

Lâche/lâchement/lâcher/lâcheté/lâcheur/lâcheuse

 

Mâche/mâcher/mâchoire/mâchonner

Mâchicoulis

Mâle

Marâtre

Mât

Mâtin/mâtiné

Mâture

Mulâtre/mulâtresse

 

Noirâtre

 

Olivâtre

Opiniâtre/opiniâtrement/opiniâtreté

Orangeâtre

 

Pâle/pâleur/pâlichon/pâlir/pâlot/pâlote

Pâmer/pâmoison

Pâquerette

Parâtre

Parrêsia

Pâte/pâté/pâtée

Pâtir

Pâtisser/pâtisserie/pâtissier/pâtissière

Pâtre

Pâturage/pâture/pâturer

Plâtre/plâtrée/plâtrier/plâtrer

 

Rabâchage/rabâcher

Râble

Râle/râler/râlerie/râleur/râleuse

Râpe/râpé/râper/râpeuse/râpeux

Râteau

Râtelier

Râtissage/râtisser

Rebâtir

Relâche/relâchement/relâcher

Renâcler

Rougeâtre

 

Saumâtre

 

Tâche/tâcher/tâcheron/tâcheté

Tâter/tâton/tâtonnement/tâtonner

Théâtral/théâtrale//théâtralement/théâtraux/théâtre/théâtreuse/théâtreux/théâtraliser

 

Verdâtre

 

Ê :

 

Abêtir/abêtissant/abêtissante/abêtissement

Ancêtre

Apprêt/apprêté/apprêter

Archevêché/archevêque

Archiprêtre

Arête

Arrêt/arrêtable/arrêté/arrêter

 

Baptême

Bébête

Bêche/bêcher/bêcheur/bêcheuse

Bêlement/Bêler

Benêt

Bêlement/bêler

Benêt

Bêta/bêtasse/bête/bêtement/bêtise/bêtisier

Blême/blêmir

Brêle

 

Carême

Châlet

Champêtre

Chêne

Chevêche/chevêchette

Conquête

Crêche/crêcher

Crêpe/crêper/crêperie

Crête

 

Démêlé/démêler

Dépêche/dépêcher

Dépêtrer

Dévêtir

 

Écrêtement/écrêter/écrêté

Embêtement/embêter

Emmêlé/emmêlement/emmêler

Empêchement/empêcher/empêcheur

Enchevêtrement/enchevêtré/enchevêtrer

Enquête/enquêter/enquêteur/enquêteuse

Entêtant/entêté/entêtement/entêter

Entremêlement/entremêler

Étêtage/étêtement/étêter

Être

Évêché/évêque

Extrême/extrêmement/extrêmisme/extrêmiste

 

Fêle/fêlé/fêler/fêlure

Fenêtre

Fêtard/fête/fêter

Forêt

Frêle

Frêne

 

Gênance/gênant/gêne/gêner/gêneur

Genêt

Grêle/grêlé/grêlement/grêler/grêlon

Guêpe/guêpier/guêpière

Guêtre

 

Hêtre

Honnête/honnêtement/honnêteté

 

Inarrêtable

Intérêt

 

Malhonnête/malhonneté

Mêche

Mêlé/mêlée/mêler

Même

 

Pêche/pêcher/pêcherie/pêcheur

Pêle-mêle

Pimbêche

Poêle/poêlée/poêler/poêlon

Pouêt

Prêche/prêcher/prêcheur

Prêchi-prêcha

Prêt/prêté/prêter/prêteur

Prêtre/prêtrise

 

Quête/quêter/quêteur

 

Rêche

Reconquête

Rênes

Repêchage/repêcher

Requête

Repêchage/repêcher

Requête

Rêtre

Rêvasser/rêve/rêver/rêverie/rêveur/rêveuse

Revêche

Revêtement/revêtir

 

S'emmêler

S'entêter

Salpêtre/salpêtrière

Suprêmatie/suprême/suprêmement

Survêtement

 

Tempête/temêtueuse/tempêtueux

Tête/têtée/têter/têtu

Trêve

 

Vêlage/vêler

Vêpres

Vêtement/vêtir/vêture

 

Î :

 

Abîme/abîmer

Accroître

Aîné/aînée/aînesse

Aître

Apparaître

 

Baîllement/baîller

Benoît/benoîte/benoîtement

Boîtage/boîte/boîter/boîtier

 

Chaînage/chaîne/chaîner

Cloître/cloîtré/cloîtrer

Comparaître

Connaître

Contremaître

Croître

 

Déboîtage/déboîtement/déboîter

Déchaînage/déchaînement/déchaîné/déchaîner

Décroître

Dîme

Dîner/dînette

Disparaître

 

Emboîtement/emboîter

Enchaîné/enchaînement/Enchaîner

Entraînant/entraînement/entraîner/entraîneur/entraîneuse

Entrebaîllement/entrebaîller

Épître

 

Faîtage/faîte

Fraîche/fraîchement/fraîcheur/fraîchin/fraîchir/fraïchissement

 

Gaîté

Gîte

Goître

 

Huître

 

Île/îlet/îlien/îlienne/îlot/îlotier

 

Maître/maîtresse

Maîtrise/maîtriser

Maraîchage/maraîcher

Méconnaître

 

Naître

 

Paître

Paraître

Pâtisserie/pâtissier

Pître/pîtrerie

Plaît-il

Presqu'île

Puîné

 

Rafraîchir/rafraîchissant/rafraîchissement

Réapparaître

Reconnaître

Reconnaître

Renaître

Reparaître

Repaître

 

Surcroît

 

Traînard/traîne/traîneau/traînée/traîner

Traître/traîtreusement/traîtrise

Transparaître

 

Ô :

 

Alcôve

Allô

Apôtre

Arômatique/arômatique/arômatiser/arôme

Aumône/aumônerie/aumônier

Aussitôt

 

Bientôt

Binôme

Boîte/boîter

Bôme

 

Chômage/chômer/chômeur/chômeuse

Clôture/clôturer

Côlon

Cône/cônique

Contrôle/controler/contrôleur/contrôleuse

Côte/côté/côtier/côtière

Côtoyer

Côtre

Côtoyer

 

Dépôt

Détrôner

Dévôt/dévôtement

Diplôme/diplômé/diplômer

Dôme

Drôlatique/drôle/drôlement/drôlerie/drôlesse

 

Écôt

Engeôler

Enjôler/enjôleur/enjôleuse

Enrôlement/enrôler

Entrecôte

Entrepôt

 

Fantômatique/fantôme

Frôlement/frôler

 

Geôle/geôlier

Gnôle

 

Hôpital

Hôte/hôtel/hôtelier/hôtellerie/hôtesse

 

Icône/icônique

Impôt

Incontrôlable/incontrôlé

 

Khôl

 

Môme

Monôme

Môssieur

Moût

 

Nivôse

Nôtre

 

Ô

Ôter

 

Pilône

Plutôt

Pluviôse

Pôle

Polynôme

Prévôt/prévôté

Prôner

 

Radôme

Rôdage/rôder/rôdeur

Rôle

Rôt/rôti/rôtir/rôtisserie/rôtisseur/rôtissoire

 

Sitôt

Suppôt

Symptômatique/symptôme

 

Tantôt

Tôle

Tôt

Trinôme

Trône/trôner

 

Ventôse

Vôter

Vôtre

 

Û :

 

Août

Affût/affûtage/affûter/affûteuse

Assidûment

 

Brûlage/brûlant/brûlante/brûlé/brûler/brûlerie/brûleur/brûlis/brûlot/brûlure

Bûche/bûcher/bûcheron/bûcheronnage/bûcheur/bûcheuse

 

Continûment

Coût/coûter/coûteuse/coûteux

Croûte/croûton/croûter

Crûment

 

Dégoût/dégoûtant/dégoûter

Dénûment

Désenvoûtement/désenvoûter

Dû/dûment

 

Embûche

Entrepôt

Envoûtant/envoûté/envoûtement/envoûter

 

Flûte/flûtiste

Fût

Fûté

 

Goût/goûter/goûteur/goûteux/Goûtu

 

Indûment

 

Jeûne/jeûner

 

Mûr/mûre/mûrement/mûrier/mûrir

 

Piqûage/piqûe/piqûé/piqûer/piqûre

 

Ragoût/ragoûtant

 

S'encroûter

Soûl/soûlard/soûlaud/soûler/soûlot

Sûr/sûre/sûrement/sûreté/

 

Veûle/veûlerie

Voûte/voûter

 

"Sérieux comme un pape".

Cette locution adjectivale en forme d'idiotisme religieux signifie : très sérieux, concentré, affecté, austère, très digne.

On dit par exemple : "Enfant très précoce, j'avais stupéfait le président de l'association philatélique venu chez mes parents leur expliquer qu'il ne pouvait accepter d'enfants de seulement 8 ans, lorsqu'il m'avait découvert à mon bureau, sérieux comme un pape, avec mes gants blancs, ma loupe et mes catalogues Thiaude et Yvert & Tellier".

Sources : wiktionary.org et www.languefrancaise.net

"En faire six caisses".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme numérique relève du registre familier.

Et elle signifie, au sens figuré : s'énerver de façon inconsidérée face à une situation jugée problématique, critique.

Autrement dit :  s'énerver exagérément pour peu de chose.

On dit par exemple : "Mon oncle en a fait six caisses parce que nos enfants ont cassé quelques branches de rosiers en jouant au football dans le jardin".

Source : www.linternaute.fr et wiktionary.org

"Merci bien" !

Cette locution interjective peut avoir deux significations radicalement différentes :

  • il s'agit tout d'abord, dans le langage courant, d'une formule de politesse exprimant de la gratitude envers l’interlocuteur.

On dit par exemple : "Merci bien, cher ami pour cette délicate attention !".

  • mais également, de façon ironique, dans le registre familier, d'une façon d'exprimer un refus absolu, un non catégorique à une proposition.

On dit par exemple : "Venir avec vous à la fête foraine ? Merci bien !".

Source : wiktionary.org

"Des portes papillon" ou "Des portes en ailes de mouette" ("gull-wing doors" en anglais).

Des "Portes papillon" ou "Portes en ailes de mouette"

Ces deux locutions nominales féminines en forme d'idiotisme animalier relèvent du langage courant.

Et elles désignent, dans le domaine automobile : un type d'ouverture de portière de véhicule au design bionique, inspiré de la forme des ailes de mouette  ou de papillon.

 

Des "Portes papillon" ou "Portes en ailes de mouette"

La Mercedes-Benz 300 SL "Papillon" de 1954, du designer allemand Friedrich Geiger, est l'une des voitures de série à porte papillon les plus anciennes et les plus célèbres. Et une "Bugatti Type 64 Concept" de 1939 (ultime création non achevée de Jean Bugatti au moment de sa disparition, inspirée de sa Bugatti Aérolithe de 1935) serait un des plus anciens modèles connus de voiture à porte papillon de l'histoire de l'automobile.

Les portières à ouverture en papillon s'ouvrent vers le haut à l'aide de vérins, en pivotant sur les charnières de la partie supérieure de la portière. Elles équipent quelques véhicules originaux et marginaux, dont des concept cars, voitures de compétition ou avions de tourisme.

Leur angle d'ouverture compris entre 70 et 90 degrés, libère une distance d'au moins 1,5 m entre le sol et la portière pour un accès suffisamment aisé dans l'habitacle, avec des inconvénients de risque de collision avec la tête en entrant ou sortant du véhicule, ou de difficulté de fermeture de porte une fois assis dans le véhicule.

La célèbre DMC-12 créée en 1981 par l'ingénieur états-unien John Z. DeLorean possédait de telles portes.

John Z. De Lorean sur le capot de sa célèbre DMC-12 aux portes papillonUne DMC-12 De Lorean aux portes papillon

 

Les "Portes papillon" ou "Portes en ailes de mouette" sont une variante des "Portes à ouverture en élytre" ou "Portes en ciseaux".

Des "Portes en ciseaux" ou "Portes à ouverture en élytre"Des "Portes à ouverture en élytre" ou "Portes en ciseaux"

Source : wikipedia.org

"La flamme rouge".

La "flamme rouge", à un kilomètre de l'arrivée d'une course cycliste

Cette locution nominale féminine en forme d'idiotisme chromatique désigne, dans le domaine des courses cyclistes : un drapeau surmonté d'une structure signalétique, indiquant, lors d'une course cycliste, le dernier kilomètre de course.

Lors des courses professionnelles, le kilométrage restant à parcourir est indiqué, entre autres aux 25, 20, 15, 10, 5, 4, 3, 2 et dernier kilomètres, par des banderoles où figurent les noms des principaux soutiens financiers ("sponsors").

La flamme rouge est soulignée d'un drapeau triangulaire rouge et elle est plus imposante que les autres banderoles.

Elle a fait son apparition sur le Tour de France en 1906.

Source : wikipedia.org

"Un papillon" ou "Le papillon".

Ce substantif masculin désigne :

  • au sens propre : un lépidoptère, c'est à dire un insecte possédant trois paires de pattes et deux paires d'ailes, après métamorphose de la chenille.

Un papillon

  • et au sens figuré :
    • un type de vis ou d'écrou XXX

Une vis papillonUn écrou papillon

 

    • un pense-bête, petit papier volant, fixé quelque part, sur lequel on a noté quelque chose dont il est important de se souvenir, auquel il faut penser.

Un papillon pense-bête

    • une variété de chien épagneul nain XXX

Un épagneul nain papillon

  • "Le papillon" est une nage XXX

Un nageur de papillon

  • "Un noeud papillon" est un noeud de cravate XXX

Un noeud papillon

  • et "Des ailes papillon" sont un type d'ouverture de portière de véhicule.

Des "Portes papillon" ou "Portes en ailes de mouette"

"Faire des pieds et des mains".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme corporel relève du registre familier.

Et elle signifie, au sens figuré : se démener, s'évertuer, faire beaucoup d'efforts pour arriver à ses fins, multiplier les démarches, se démener avec fougue, se donner un maximum de chance de réussite, afin d'obtenir une chose, un service, une faveur.

On dit par exemple : "J'ai fait des pieds et des mains pour que ma fille puisse s'inscrire dans ce lycée. Mais malheureusement sans succès".

Sources : wiktionary.org, www.expressio.fr et dictionnaire.notretemps.com

"Sentir le vent du boulet" ou "Sentir passer le vent du boulet".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme militaire relève du langage courant.

Très imagée, elle signifie, au sens figuré :

  • frôler la catastrophe, être tout près d'un drame ; sentir le danger, la mort passer très près ; réussir à se sauver in extremis d'un grand péril,

On dit par exemple : ""Cette fois j'ai senti passer le vent du boulet : le camion qui me précédait a perdu l'un des tuyaux qu'il transportait et celui-ci s'est encastré dans mon pare-brise côté passager !".

  • ou : échapper de justesse à un insuccès, un échec, une grave déconvenue.

On dit par exemple : "Le PSG a encore une fois senti passer le vent du boulet, en marquant à la dernière minute le seul et unique but de la rencontre".

Sources : www.linternaute.fr, wiktionary.org et www.larousse.fr

"Être le pape" ou "C'est le pape !"

Cette amusante locution verbale en forme d'idiotisme religieux relève du registre populaire.

Et elle signifie, au sens figuré : c'est moi, bien sûr, qui veux-tu donc que ce soit !

On dit par exemple : "Oh, des crêpes : c'est qui les as faites ?" "C'est le pape !".

"Devoir une fière chandelle".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme religieux relève du registre familier.

Elle fait en effet référence à la tradition catholique qui veut que l'on aille brûler un cierge en l’honneur de Dieu ou de la Vierge après que l'on ait échappé à un grand danger. Et elle est directement dérivée de l’expression "Devoir une belle chandelle à Dieu" ou "Devoir une belle chandelle à la Vierge", dans laquelle le substantif féminin "Chandelle" est à prendre au sens de "Cierge" (substantif masculin).

"Devoir une fière chandelle" signifie donc, au sens figuré : être reconnaissant envers une personne qui nous a aidé dans un moment difficile.

On dit par exemple : "Je te dois une fière chandelle pour avoir accepté de dire à ma femme que j'étais chez toi jusqu'à 4 heures pour une partie de cartes".

Sources : www.lalanguefrancaise.com et wiktionary.org