"Un cagnard" et "Le cagnard".

Ce substantif masculin désigne :

  • pour les Marseillais et les Provençaux : un emplacement ensoleillé, abrité du vent,

Un cagnard : emplacement ensoleillé, abrité du vent

  • pour l'ensemble des français, par extension, dans le registre familier : un soleil brûlant.

On dit par exemple : "Tu vas mourir de chaud en plein cagnard".

"En plein cagnard"

  • dans le domaine maritime : un assemblage de planches ou de toiles fixées à l'avant et aux côtés d'une passerelle d'un pont de dunette, pour protéger un homme de veille contre le vent et la pluie,`
  • dans le registre désuet : un abri non fermé et plus ou moins chaud où se rassemblaient des vagabonds,
  • un réchaud pour se chauffer à l'extérieur,
  • et pour nos amis Suisses : une petite pièce servant de débarras.

Un cagibi

Sources : Le Robert, www.cnrtl.fr et www.larousse.fr

"Une girouette".

Ce substantif féminin désigne :

  • au sens propre :
    • une plaque mobile rotative, de forme variable et le plus souvent métallique, généralement placée sur le toit d’un édifice et indiquant la direction du vent en pivotant latéralement sur un axe vertical fixe,

La girouette montre également l'origine cardinale du vent grâce à la croix directionnelle indiquant les quatre points cardinaux dont est généralement pourvu l'axe fixe.

Ceci est permis par sa structure asymétrique, généralement matérialisée par une flèche ou un coq, dont la pointe ou la tête, plus courts que les éléments indicateurs (le corps), pointent vers la source du vent.

Une girouette

    • par extension : un dispositif d'information des véhicules de transport (métro, tramway, bus, cars) indiquant généralement le numéro et la destination de la ligne.

Les girouettes sont généralement au nombre de trois par véhicule, mais il est possible d'en trouver seulement deux ou plus de trois :

      • la première se situe à l'avant, au-dessus du pare-brise,

Une girouette avant d'autobus

      • la deuxième se trouve sur le côté où les voyageurs montent, près de la porte avant, légèrement en hauteur,

Une girouette latérale d'autobus

Ou en partie haute, entre les deux portes.

Une girouette latérale d'autobus

      • et la troisième se trouve à l'arrière.

Une girouette arrière d'autocar

  • et au sens figuré : une personne versatile, changeant fréquemment d’opinion.

On dit par exemple : "Ma soeur est une vraie girouette : incapable de se tenir à une décision".

Sources : www.cnrtl.fr et wikipedia.org

"Un rade" et "Une rade".

Ces deux substantifs homophonographes relèvent de deux niveaux de langue différents.

  • "Un rade" désigne en effet, dans le registre argotique : un café.

On dit par exemple : "Je t'attendrai dans le rade en bas de chez toi".

Je me permets à ce sujet de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Un café" en français.

"Un rade" ("Café" en argot)

  • tandis que "Une rade" désigne, dans le langage courant : un grand bassin, naturel ou artificiel, disposant d'une issue libre vers la mer et où les navires peuvent mouiller.
La rade de toulon (83) : la plus belle d'Europe dit-on
La rade de toulon (83) : la plus belle d'Europe dit-on

La rade de toulon (83) : la plus belle d'Europe dit-on

La rade de toulon (83) : la plus belle d'Europe dit-on

Source : www.larousse.fr

Que collectionne donc "Un émétoaérosagophile" ?

C'est pourtant logique, voyons  : il collectionne les sacs vomitoires ou sacs à vomi, tout simplement !

Et le néerlandais Niek Vermeulen figure depuis 1986 dans le Livre Guinness des records, pour posséder la plus grande collection au monde de sacs à vomi : 6 016 sacs venant de plus de 800 différentes compagnies aériennes.

Sacs vomitoires publicitaires

Les sacs les plus recherchés sont ceux qui portent de jolis logotypes ou des mentions particulières et notamment humoristiques, telles que celui de la compagnie Hapag-Lloyd Express qui porte la mention "Merci pour votre avis".

Un "sac vomitoire" ou "sac à vomi" est un sac le plus souvent réalisé en papier en papier pliable et imperméabilisé, pouvant s'ouvrir facilement pour les urgences et se fermer après usage à l'aide d'une languette, pour pouvoir être jeté sans répandre son contenu.

un sac vomitoire

Disposé à bord des avions, dans la poche des dossiers des sièges passagers, il est destiné aux passagers qui, malades ou atteint du mal de l'air, doit vomir sans pouvoir accéder rapidement aux toilettes.

Un passager vomissant dans un sac vomitoire pendant un vol

Histoire

Le sac vomitoire est apparu avec les premiers vols commerciaux.

Gilmore T. Schjeldahl est crédité de l'invention du sac plastifié spécialement conçu pour cet usage en 1949.

Et ces sacs ont été utilisés pour la première fois par la compagnie Northwest Orient Airlines.

Source : wikipedia.org

"Pouce, je passe !".

Ce slogan fut lancé conjointement, en mars 1970, par la Prévention routière et la station de radio française Europe 1.

Il avait pour but de sensibiliser les conducteurs à la présence d'enfants pouvant traverser la voie ; ces derniers - dont je faisais partie, puisque je suis né en 1961 - devant lever le pouce pour signaler leur intention de traverser.

"Pouce je passe !"

Aujourd'hui vraisemblablement inconnue ou oubliée de la plupart des français, cette campagne fut relativement éphémère mais massive (pour l'époque), avec la distribution d'autocollants et la sortie d'un 45 tours de Harry et Bruno, largement diffusée sur les ondes d'Europe 1.

Pochette du disque 45t de 1970 "Pouce... je passe", de Harry (Trowbridge) et Bruno (Polius)Verso de la pochette du disque 45t de 1970 "Pouce... je passe", de Harry (Trowbridge) et Bruno (Polius)

Source : www.bide-et-musique.com et www.encyclopedisque.fr

"À géométrie variable"

Cette locution adverbiale, qui relève du jargon aéronautique signifie :

  • au sens propre : pouvant adapter son angle, pour une aile d'avion,
  • et au sens figuré : variable en fonction des circonstances.

On dit par exemple, lorsque l'on trouve qu'un arbitre sportif a tendance privilégier une équipe plutôt que l'autre : "Les décisions de cet arbitre sont à géométrie variable !".

"Une gondole".

Ce substantif féminin relève du langage courant et il désigne :

Une gondole vénitienne (© e-Venise.com)

  • une barque vénitienne aux extrémités très effilées, dont l'avant se relève par un large fer en forme de hache, et pilotée au moyen d'un seul aviron, à tribord arrière,

Des gondoles, à Venise (Vénétie) (Italie)

  • ou, dans le domaine de la mercatique et dans le jargon du commerce et de la distribution : un meuble à plateaux superposés, utilisé dans les magasins en libre-service pour la présentation des produits.

Des gondoles de libre service, dans un magasin

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à la locution nominale féminine "Une tête de gondole".

Sources : www.larousse.fr et wiktionary.org

5 façons de dire "Un camion".

Un camion

"Un bahut", "un camtar" et "un gros-cul" relèvent de l'argot.

"Un poids-lourd" (par ellipse de "un véhicule automobile poids-lourd") désigne un véhicule automobile de plus de 3,5 tonnes, conçu pour le transport de marchandises. Et appartient au registre familier.

De même que "un 38 tonnes", qui désigne un véhicule dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est fixé à trente-huit tonnes.

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à la "Semi-remorque".

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Un semi-remorque" ni "Un semi" !

Une semi-remorque

Mais : "UNE semi-remorque" et "Une semi" !

Une semi-remorque est en effet une remorque routière destinée au transport de marchandises dont la particularité est de reposer sur un ou plusieurs essieux à l'arrière, et sur le véhicule tracteur à l'avant, par l'intermédiaire d'une plateforme appelée "sellette" ou "verrou coupleur".

Un tracteur de semi-remorque

De sorte que le tracteur supporte une partie notable du poids de la remorque et de son chargement.

Un semi-remorque

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Un camion" en français.

Source : wikipedia.org

"Un gros-cul".

Un semi-remorque

Ce substantif masculin en forme d'idiotisme corporel relève du registre argotique.

Et il désigne : un véhicule automobile poids-lourd, communément appelé "camion".

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Un camion" en français.