Que collectionne donc "Un émétoaérosagophile" ?

C'est pourtant logique, voyons  : il collectionne les sacs vomitoires ou sacs à vomi, tout simplement !

Et le néerlandais Niek Vermeulen figure depuis 1986 dans le Livre Guinness des records, pour posséder la plus grande collection au monde de sacs à vomi : 6 016 sacs venant de plus de 800 différentes compagnies aériennes.

Sacs vomitoires publicitaires

Les sacs les plus recherchés sont ceux qui portent de jolis logotypes ou des mentions particulières et notamment humoristiques, telles que celui de la compagnie Hapag-Lloyd Express qui porte la mention "Merci pour votre avis".

Un "sac vomitoire" ou "sac à vomi" est un sac le plus souvent réalisé en papier en papier pliable et imperméabilisé, pouvant s'ouvrir facilement pour les urgences et se fermer après usage à l'aide d'une languette, pour pouvoir être jeté sans répandre son contenu.

un sac vomitoire

Disposé à bord des avions, dans la poche des dossiers des sièges passagers, il est destiné aux passagers qui, malades ou atteint du mal de l'air, doit vomir sans pouvoir accéder rapidement aux toilettes.

Un passager vomissant dans un sac vomitoire pendant un vol

Histoire

Le sac vomitoire est apparu avec les premiers vols commerciaux.

Gilmore T. Schjeldahl est crédité de l'invention du sac plastifié spécialement conçu pour cet usage en 1949.

Et ces sacs ont été utilisés pour la première fois par la compagnie Northwest Orient Airlines.

Source : wikipedia.org

"Pouce, je passe !".

Ce slogan fut lancé conjointement, en mars 1970, par la Prévention routière et la station de radio française Europe 1.

Il avait pour but de sensibiliser les conducteurs à la présence d'enfants pouvant traverser la voie ; ces derniers - dont je faisais partie, puisque je suis né en 1961 - devant lever le pouce pour signaler leur intention de traverser.

"Pouce je passe !"

Aujourd'hui vraisemblablement inconnue ou oubliée de la plupart des français, cette campagne fut relativement éphémère mais massive (pour l'époque), avec la distribution d'autocollants et la sortie d'un 45 tours de Harry et Bruno, largement diffusée sur les ondes d'Europe 1.

Pochette du disque 45t de 1970 "Pouce... je passe", de Harry (Trowbridge) et Bruno (Polius)Verso de la pochette du disque 45t de 1970 "Pouce... je passe", de Harry (Trowbridge) et Bruno (Polius)

Source : www.bide-et-musique.com et www.encyclopedisque.fr

"À géométrie variable"

Cette locution adverbiale, qui relève du jargon aéronautique signifie :

  • au sens propre : pouvant adapter son angle, pour une aile d'avion,
  • et au sens figuré : variable en fonction des circonstances.

On dit par exemple, lorsque l'on trouve qu'un arbitre sportif a tendance privilégier une équipe plutôt que l'autre : "Les décisions de cet arbitre sont à géométrie variable !".

5 façons de dire "Un camion".

Un camion

"Un bahut", "un camtar" et "un gros-cul" relèvent de l'argot.

"Un poids-lourd" (par ellipse de "un véhicule automobile poids-lourd") désigne un véhicule automobile de plus de 3,5 tonnes, conçu pour le transport de marchandises. Et appartient au registre familier.

De même que "un 38 tonnes", qui désigne un véhicule dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est fixé à trente-huit tonnes.

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à la "Semi-remorque".

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Un semi-remorque" ni "Un semi" !

Une semi-remorque

Mais : "UNE semi-remorque" et "Une semi" !

Une semi-remorque est en effet une remorque routière destinée au transport de marchandises dont la particularité est de reposer sur un ou plusieurs essieux à l'arrière, et sur le véhicule tracteur à l'avant, par l'intermédiaire d'une plateforme appelée "sellette" ou "verrou coupleur".

Un tracteur de semi-remorque

De sorte que le tracteur supporte une partie notable du poids de la remorque et de son chargement.

Un semi-remorque

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Un camion" en français.

Source : wikipedia.org

"Un fer à repasser".

Cette locution nominale masculine désigne :

  • dans le langage courant : un appareil ménager comprenant une poignée et une base métallique plane ressemblant à une semelle épaisse, chauffée et utilisée pour lisser le tissu et défroisser le linge.

Il est notamment utilisé pour le repassage des vêtements, c'est-à-dire pour lisser les plis accumulés en les portant, en les lavant et en les séchant. Ou créer de nouveaux plis.

La forme du fer, pointu à son extrémité, permet de repasser tous les coins des vêtements, tandis que son poids lisse le tissu. Et la partie du fer directement en contact avec le linge est appelée la "semelle".

Le fer à repasser doit être chaud pour être efficace : selon les modèles, il doit être chauffé de l'extérieur ou bien possède un mécanisme de chauffage interne.

Il a existé de nombreux types de fer à repasser depuis le XVIIe siècle :

    • d'abord en fonte, que l'on mettait à chauffer, ou que l'on remplissait de braise,
Un vieux fer à repasser en fonte
Un vieux fer à repasser en fonte
Un vieux fer à repasser à braise
Un vieux fer à repasser à braise
    • puis électriques,
Un vieux fer à repasser électrique
Un vieux fer à repasser électrique
Un fer à repasser électrique
Un fer à repasser électrique
    • et les plus récents utilisant la vapeur et sans fil.
Un fer à repasser actuel
Un fer à repasser actuel, utilisant la vapeur
Un fer à repasser actuel, utilisant la vapeur et sans fil
Un fer à repasser actuel, utilisant la vapeur et sans fil
  • dans le registre familier, au sens figuré :
    • dans le jargon aéronautique et militaire : un avion difficile à piloter, planant mal ou connu pour s'écraser fréquemment.
    • ou : le symbole même de l'objet lourd et dense, auquel on a coutume de comparer une personne nageant très mal ne parvenant pas à se maintenir à la surface de l'eau.

On dit par exemple : "Mon oncle nage comme un fer à repasser".

Sources : fr-academic.com, acversailles.free.fr, www.linternaute.fr, wikipedia.org et langue-francaise.tv5monde.com

 

"Un plan ACCIFER".

Un ACCIFER (ACCIdent de chemin de FER)

Ce substantif masculin en forme de mot-valise désigne, dans le jargon de la sécurité civile et des pompiers : un plan ACCident de chemin de FER.

Il s'agit d'un PSS (Plan de Secours Spécialisé) destiné à faire face aux accidents ferroviaires de toute nature.

L'accident de la Gare de Lyon, à Paris (75), le 26 juin 1988, fait 56 morts et constitue la plus grande catastrophe ferroviaire d'Ile-de-France
L'accident de la Gare de Lyon, à Paris (75), le 26 juin 1988, fait 56 morts et constitue la plus grande catastrophe ferroviaire d'Ile-de-France

Un ACCIFER (ACCIdent de chemin de FER)

On ne dit pas : "Un klaxon" ni "Klaxonner" !

Une main de femme en train d'utiliser son avertisseur sonore (ou "de klaxonner")

Mais : "Un avertisseur sonore" et "Utiliser l'avertisseur sonore" !

Un avertisseur sonore est un appareil équipant les véhicules et émettant un son principalement destiné à donner un signal ou à prévenir d'un danger. Les avertisseurs sonores équipent notamment les automobiles, motocyclettes, camions, engins de chantier, trains, tramways et bateaux.

Mais, s'il est destiné à avertir d'un danger immédiat, l'avertisseur sonore peut également représenter une source de nuisances sonores. De ce fait, dans certains lieux et selon les circonstances, son utilisation est interdite ou réglementée.

"Klaxon" est une marque d'avertisseurs sonores, déposée en 1911 par la société du même nom, qui produit les premiers avertisseurs sonores pour automobiles à partir de 1908.

Un avertisseur sonore à air en forme de trompette, sur une automobile ancienne
Un avertisseur sonore à air en forme de trompette, sur une automobile ancienne
Un ancien avertisseur sonore à air en forme de trompette
Un ancien avertisseur sonore à air en forme de trompette

Aujourd'hui, la société Klaxon ne produit plus que des sirènes anti-incendies. Et une grande partie des produits Klaxon est aujourd'hui commercialisée en France par la société KM Europ.

Sur les tramways, l'avertisseur est parfois appelé un "Gong".

Et dans le jargon ferroviaire, l'avertisseur sonore est appelé "Sifflet".

"Un routier".

Ce substantif masculin polysémique appartient au registre familier.

Et il désigne, selon le contexte :

Un relais routierUn restaurant routier

  • par ellipse lexicale de "Un restaurant routier" : un type de restaurant fréquenté par des (chauffeurs) routiers (où camionneurs) où l'on sert des repas simples mais copieux pour des prix modérés.
Un relais routier à l'heure du repas
Un relais routier à l'heure du repas

Beaucoup d'entre eux appartiennent à la chaîne des "Relais routiers" dont on connaît bien le pannonceau bleu et rouge, présent le long des routes de France depuis l'initiative du journaliste français de François de Saulieu de la Chomonerie, en 1934 :

Logotype de la chaîne des Relais routiers

Avec les parcs de stationnement bondés de poids-lourds, ce pannonceau est en effet caractéristique de ce type d'établissement.

 

Le parc de stationnement d'un relais routier

  • par ellipse lexicale "Un chauffeur routier" : un conducteur de poids lourds effectuant de longs trajets, que l'on appelait jusqu'aux années 1930 "Un roulier" ou "Un camionneur",

Un "routier" ou "camionneur"Un "routier" ou "camionneur", montant dans son camion

 

Un "routier" ou "camionneur", au volant de son véhicule

  • un jeune homme faisant du scoutisme, également appelé "Un compagnon" ou "Un pionnier",

Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"Un "routier" scout, également appelé "compagnon" ou "pionnier"

  • dans le domaine du cyclisme : un coureur sur route (par opposition au coureur sur piste appelé "Pistard"),

Un "routier" ou coureur cycliste sur route

  • et dans le jargon maritime : une carte à petite échelle comprenant une partie d'un océan.

Sources: wikipedia.org, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Livrée" et "Une livrée".

Ces deux mots féminins relèvent du langage courant.

  • "Livrée" est un adjectif qualifiant une chose ou un animal femelle que l'on a livré.

On dit par exemple : "Cette vache a été livrée hier".

Ou : "Je vais utiliser l'armoire livrée il y a quelques jours".

  • et "Une livrée" est un substantif désignant, selon le contexte :
    • au sens propre :
      • l'uniforme, la tenue caractéristique portée par les domestiques d’une maison.

Une livrée de domestique

      • l'ensemble des domestiques d’une même maison ; la domesticité, le personnel domestique.

On dit par exemple : "Toute la livrée était occupée à chercher le chien de Madame".

Toute une domesticité au grand complet

    • au sens figuré : les signes extérieurs révélant la condition d’un individu ou d’un groupe.

On dit par exemple : "Il n'a pas besoin de se présenter : sa livrée de petit VRP de province parle pour lui".

Un VRP (Voyageur Représentant Placier) démarchant une jeune femme à son domicile

    • et par analogie :
      • l'ensemble des motifs et couleurs présentes sur l’extérieur d’un véhicule aérien, ferroviaire, routier ou marin.

Un avion de la Qantas en volUne locomotive de TGV

      • l'apparence de la peau, du pelage, du plumage ou de la carapace des animaux.

On dit par exemple : "Plus encore, je crois, que celle des fauves, la livrée des insectes est souvent d'une incroyable beauté".

      • une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de jour, appelée "Livrée des arbres", présente en Europe et en Asie, dont le dos des ailes est de couleur brun pâle, et dont la chenille bleue est nuisible aux ormes et aux arbres fruitiers.

Un "Livrée des arbres"Une chenille de "Livrée des arbres"

      • et par extension : d'autres espèces de lépidoptères (papillons) telles que la "Livrée des prés", la "Livrée des forêts" ou la "Livrée d’Amérique".

Source : wiktionary.org