"Du même acabit".

J'aime beaucoup cette locution adjectivale signifiant : du même genre, de la même espèce.

  • Elle posséde généralement une connotation péjorative.

On dit par exemple : "Ce type parle très mal : il accumule les fautes de grammaire, les pléonasmes, les barbarismes et autres énormités du même acabit".

Ou : "Je ne veux plus te voir revenir avec des copains du même acabit que ceux de samedi dernier !".

  • Mais elle peut parfois en être dénuée.

On dit par exemple : "Souhaitons que l'année qui vient soit du même acabit que celle-ci : notre chiffre d'affaires a beaucoup augmenté".

Ou : "Si ton prochain bouquin est du même acabit que celui-ci, je te signe tout de suite un chèque d'acompte !".

Source : wiktionary.org

"À donf".

Cette locution adverbiale du registre familier relève du verlan (donf = fond).

Et elle signifie donc, selon le contexte :

  • à fond, à toute allure, à la plus grande vitesse,

On dit par exemple : "Mon frangin roule toujours à donf , même sous la pluie".

  • ou : à fond, au maximum.

On dit par exemple : "J'adore mettre la musique à donf".

Source : LE Robert et wiktionar.org

On ne dit pas : "Tu fais une supériorité numérique sur lui" !

L'ancien joueur de football français Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 13 avril 2021, l'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l'émission vespérale d'olivier Ménard "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Tu CRÉES une supériorité numérique EN SA DÉFAVEUR" !

 

 

"Tancer".

J'adore ce verbe du registre soutenu constituant une très élégante façon de dire : réprimander.

On dit par exemple : "Je me suis fait tancé par la directrice pour avoir malencontreusement uriné sur les phares de son véhicule".

Ou : "Se faire tancer par le président pour avoir trop parlé devient une habitude pour beaucoup de membres de ce gouvernement".

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré aux différentes façons de dire : "Engueuler quelqu'un".

Pourquoi dire : "Le frenchy" ?

La journaliste sportive française France Pierron

Comme l’a déclaré, le 06 avril 2021, la journaliste sportive française France Pierron, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas simplement : "Le français" !

On ne dit pas : "Je mets ça en perspective avec les matchs qu'ont a assisté" !

Le journaliste sportif français Sébastien Tarrago

Ainsi que l'a malheureusement déclaré - à deux reprises qui plus est ! - le 14 avril 2021, le journaliste sportif français Sébastien Tarrago, dans l'émission vespérale d'oilvier Ménard "lLÉquipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais, à tout le moins : "Je mets ça en perspective avec les matchs AUXQUELS ont a assisté" !

Et idéalement : "Je mets ça en perspective avec les matchs AUXQUELS NOUS AVONS assisté" !

Pour cette faute de grammaire indigne d'un journaliste professionnel expérimenté, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

"Platoche"

Il s'agit du surnom du joueur de football international français Michel Platini, né le 21 juin 1955.

Évoluant au poste de milieu de terrain offensif, il est ensuite devenu entraîneur sélectionneur puis dirigeant.

Meneur de jeu emblématique de l'équipe de France de 1976 à 1987, et en club, de l'AS Nancy-Lorraine, de l'AS Saint-Étienne, puis du Juventus FC, il a inscrit 356 buts durant sa carrière et est considéré comme un des meilleurs joueurs de football de l'histoire.

L'incroyable palmarès de Michel Platini

Le magazine "France Football" l'a désigné meilleur footballeur français du XXe siècle, devant Zinédine Zidane et Raymond Kopa, tandis que le Juventus FC l'a élu meilleur Bianconero de tous les temps.

Michel Platini Ballon d'Or

Il a été le premier joueur de football à remporter le Ballon d'or trois fois consécutivement, en 1983, 1984 et 1985.

Avec l'équipe de France, dont il est le troisième meilleur buteur de l'histoire (41 buts en 72 sélections), derrière Olivier Giroud et Thierry Henry (51 buts) et cinquante fois le capitaine de 1979 à 1987, il soulève son premier trophée international à l'issue de l'Euro 1984, remporté en finale face à l'Espagne 2-0, et est deux fois demi-finaliste de la Coupe du monde, lors des glorieuses épopées de 1982 et 1986.

Le joueur de football français Michel Platini, capitaine de l'équipe de France de football

Lors de l'Euro 1984, il établit un record, toujours en vigueur à ce jour, de neuf buts marqués durant un seul tournoi (le grand Cristiano Ronaldo en a également mis 9, mais en 4 tournois et 21 rencontres au lieu de un seul tournoi et 5 rencontres...).

Michel Platini met un terme à sa carrière de joueur sous le maillot du Juventus FC à la fin de la saison 1987, à l'âge de 32 ans.

Il devient ensuite sélectionneur de l'équipe de France de football de 1988 à 1992, puis coorganisateur de la Coupe du monde de football de 1998 en France, avec Fernand Sastre

Président de l'UEFA à partir du 26 janvier 2007, il est réélu pour un deuxième mandat en 2011, et pour un troisième en 2015.

Il ne peut cependant pas exercer ce troisième mandat ni accéder au poste de président de la FIFA qu'il briguait alors, car il est suspendu de ses fonctions par la FIFA en octobre 2015 et, deux mois plus tard, privé de toute activité en relation avec le football durant huit ans.

Le 24 février 2016, la cour d'appel de la FIFA réduit cependant cette suspension à six ans. Et, le 9 mai 2016, le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) la réduit encore à quatre ans.

Pourtant, le 24 mai 2018, il est blanchi par la justice suisse pour les faits (paiement de 1,8 million d'euros sans contrat écrit) à l'origine de sa destitution de dirigeant !

Ses incroyables coups francs

À l'AS Nancy-Lorraine, Michel Platini met au point sa technique d'entraînement avec des mannequins.

Michel Platin s'entraînant à tirer les coups francs avec des mannequins (© Jacques Glory)
Michel Platin s'entraînant à tirer les coups francs avec des mannequins (© Jacques Glory)
Michel Platin s'entraînant à tirer les coups francs avec des mannequins (© Jacques Glory)
Michel Platin s'entraînant à tirer les coups francs avec des mannequins (© Jacques Glory)

Grâce à elle, il devient et demeure, à ce jour, me semble-t-il, l'auteur des plus incroyables buts sur coups francs de l'histoire du football.

Parmi lesquels, le 27 juin 1984, en finale de l'Euro, le coup franc qui vaudra au malheureux Luis Arconada de voir son patronyme entrer dans le lexique du football mondial...

Son palmarès en club

  • Avec l'AS Nancy-Lorraine, son premier club : le championnat de France de division 2 en 1975 et la Coupe de France en 1978,
  • Avec l'AS Saint-Etienne, son deuxième club : champion de France 1981,
Michel Platin, sous le maillot vert de l'ASSE (Association Sportive de Saint-Etienne)
Michel Platin, sous le maillot vert de l'ASSE (Association Sportive de Saint-Etienne)
    • Et avec le Juventus FC, son troisième et dernier club : championnat d'Italie en 1984 et 1986, Coupe d'Italie en 1983, Mondial des Clubs en 1983, Coupe des Coupes en 1984, Supercoupe de l'UEFA en 1984, Coupe des clubs champions européens (actuelle Ligue des Champions) en 1985, terminant meilleur buteur de la compétition avec sept buts inscrits, Coupe intercontinentale en 1985. meilleur buteur (capocannoniere) du championnat en 1983, 1984 et 1985.

Le montant record de son transfert : le 3e plus coûteux de tous les temps

En 1982, le Juventus FC a investi près de 3 millions d’euros pour recruter "Platoche". Une somme qui peut paraître dérisoire de nos jours.

Pourtant, rapportée à notre époque contemporaine, cela équivaut, selon la plateforme Playratings à près de 330 millions d’euros actuels !

Ce qui en fait toujours, à ce jour, la troisième plus chères de l’histoire du football.

Seuls en effet les transferts de Diego Maradona du Barça à Naples en 1984, et du Brésilien Ronaldo, du Barça à l’Inter en 1997, la surpassent, avec environ 345 millions d’euros pour le joueur argentin et plus de 420 millions pour le phénomène argentin.

Bien loin devant les transferts de Neymar Junior du Barça au PSG et de Kylian Mbappé de l'AS Monaco au PSG, pour "seulement" 222 millions pour le joueur argentin et 181 millions pour le joueur français.

Sources : wikipedia.org et www.sportune.fr

"Un récital" ou "Des récitals".

On l'ignore souvent, mais ce substantif masculin du langage courant est un anglicisme (d'où le pluriel en "als" et non en "aux") désignant, selon le contexte :

  • un concert donné en public ou de façon privée, par un soliste.

On dit par exemple : "Le violoniste virtuose français Renaud Capuçon donnait hier soir un récital à New York".

Une pianiste soliste donnant un récital de piano
Une pianiste soliste donnant un récital de piano

Franz Liszt est connu pour avoir été le précurseur du récital.

Il a lui-même utilisé ce terme de "Récital", venant de l'anglais "Recital" (récitation, déclamation), à partir de 1840, afin de qualifier ses concerts. Mais il a parfois utilisé les termes de "Soliloque musical" ou de "Monologue pianistique".

Le musicien hongrois Franz Lisztn, compositeur, transcripteur et pianiste virtuose (22 octobre 1811 - 31 juillet 1886), père de la technique pianistique moderne et du récital
Le musicien hongrois Franz Lisztn, compositeur, transcripteur et pianiste virtuose (22 octobre 1811 - 31 juillet 1886), père de la technique pianistique moderne et du récital

Les concerts payants existaient déjà ; ainsi, Beethoven, qui était un remarquable pianiste à la technique impressionnante, était extrêmement demandé et somptueusement payé. Mais il ne fit que trois tournées dans sa vie.

Franz Liszt est quant à lui le premier à avoir eu l'idée de jouer par coeur tout un programme devant une salle d'anonymes payants, à garder en tête ce que l'on appelle aujourd'hui un répertoire (qui allait de Bach à Chopin), à placer son piano de telle sorte que le couvercle renvoie le son vers la salle, et tout cela en étant seul sur scène. Il jouait parfois sur deux pianos différents, parce qu'il en cassait fréquemment les cordes, mais aussi pour qu'on pût admirer ses deux profils. Ainsi, en inventant le récital moderne, Liszt a aussi inventé la célébrité. Car ses tournées et ses concerts déclenchèrent un engouement inédit du public, de véritables délires populaires.

Et le récital est désormais un passage obligé pour tout virtuose désireux de faire connaître son art.

  • une séance artistique donnée par un seul interprète, dans la chanson, consistant à proposer un spectacle composé d'une sélection de chansons (un "récital de chansons"),

Le chanteur français Bernard Lavilliers

  • une séance artistique donnée par un seul interprète, dans la poésie, consistant à proposer un spectacle composé d'une sélection de poésies (un "récital de poésie"),

Un récital de poésie

  • un spectacle consacré à un seul genre (un "récital de guitare" ou un "récital de danse"),

Un spectacle de danse

  • ou : une prestation exceptionnelle ; une série d'actes remarquables.

On l'utilise notamment dans le domaine du football, afin de qualifier les exploits de certains joueurs.

On dit par exemple : "Lionel Messi nous a encore offert hier soir un récital avec un nouveau doublé".

Deux joueurs du FC Barcelone : l'argentin Lionel Messi et le français Antoine Griezmann
Le joueur de football argentin Lionel Messi, auteur d'un énième récital, le 13 février 2021, avec un superbe doublé portant le FC Barcelone vers un 12e succès consécutif en Liga contre Alavés pour la 23e journée du championnat d'Espagne

Sources : Le Robert, wikipedia.org et www.larousse.fr