"Pas de liberté pour les ennemis de la liberté".

Nous devons cette célèbre formule au révolutionnaire français Louis Antoine de Saint-Just, surnommé "L'archange de la Terreur".

Né le 25 août 1767 et mort guillotiné à l'âge de 27 ans, le 10 thermidor an II, avec les principaux partisans de Robespierre, dont il était un soutien indéfectible.

Le révolutionnaire français Louis Antoine Léon de Saint-Just, l'archange de la Terreur

D'une éloquence remarquée, ce membre du groupe des Montagnards était le plus jeune élu à la Convention nationale.

Il se distingue par l'intransigeance de ses principes prônant l'égalité et la vertu, ainsi que par l'efficacité de ses missions au cours desquelles il redresse la situation de l'armée du Rhin et participe à la victoire des armées républicaines à Fleurus.

Combattant politiquement les Girondins, les Hébertistes puis les Indulgents, il fait voter la confiscation des biens des ennemis de la République au profit des patriotes pauvres. Et est notamment l'inspirateur de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793.

Source : wikipedia.org

"Cinquante balais", "Cinquante berges" ou "Cinquante piges".

J'aime beaucoup ces trois formules qui relèvent toutes du registre argotique et signifient tout simplement : cinquante ans.

On dit par exemple : "Pour mes cinquante balais, je me paie un voyage à Las Vegas".

Ou : "À cinquante berges on a encore quelques belles cédennies à vivre".

Ou encore : "Si j'avais cinquante piges je ne m'habillerais pas de cette façon".

Ainsi que cinquantes années pour la forme "cinquantes piges".

On dit par exemple : "Je suis curieux de savoir ce que donnera le réchauffement climatique dans cinquante piges".

"Jaja" et "Le panda".

L'ancien coureur cycliste français Laurent Jalabert, reconverti en commentateur

Il s'agit des deux principaux surnoms du champion cycliste français, Laurent Jalabert, né le 30 novembre 1968.

  • "Jaja" est bien sûr une gémination se référant à son patronyme.
  • et "Le panda" fait référence à sa bonhommie et à ses épais sourcils noirs, rappelant les tâches noirs entourant les yeux du panda.

Le coureur cycliste français Laurent Jalabert, dit "Le panda"

Coureur professionnel de 1989 à 2002, il est notamment numéro un mondial de sa discipline de 1995 à 1997 puis en 1999, et champion du monde contre-la-montre en 1997, il remporte 138 victoires au cours de sa carrière.

Coureur très complet, il commence sa carrière comme sprinteur, puis remporte plusieurs classiques, dont Milan-San Remo en 1995 et le Tour de Lombardie en 1997, ainsi que des courses d'une semaine, comme Paris-Nice, trois fois, le Tour du Pays basque, le Tour de Catalogne et le Tour de Romandie.

Sur le terrain des grands tours, il a remporté le Tour d'Espagne en 1995, le classement par points des trois grands tours et le classement de la montagne de deux d'entre eux.

Le coureur cycliste français Laurent Jalabert, vêtu du maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour de France

Lire la suite

"Marcher sur les pieds" de quelqu'un et "Se laisser marcher sur les pieds" ou "Ne pas se laisser marcher sur les pieds".

Ces deux locutions verbales en forme d'idiotismes corporels relèvent du registre familier.

Et elles signifient respectivement, au sens figuré :

  • "Marcher sur les pieds" de quelqu'un : l'importuner, le maltraiter, le dominer, profiter de lui.

On dit par exemple : "Cela fait bien dix ans que ces imbéciles me marchent sur les pieds".

  • "Se laisser marcher sur les pieds" : laisser couler, ne pas répondre alors qu’on serait en droit de se plaindre pour obtenir de quelqu’un d’arrêter de faire une chose que l’on considère préjudiciable.

On dit par exemple : "Si tu commences à te laisser sur les pieds, tu n'as pas fini, mon vieux !".

  • et "Ne pas se laisser marcher sur les pieds" : ne pas se laisser importuner.

On dit par exemple : "Ce n'est pas à soixante balais que je vais comencer à me laisser marcher sur les pieds !".

Source : www.linternaute.fr et wiktionary.org

 

"Un caractère bien trempé".

Cette locution nominale relève du registre soutenu. Et elle désigne, au sens figuré : un caractère énergique, fort, vif, vivant.

On dit par exemple : "Tout jeune déjà, j'avais un caractère bien trempé : je savais ce que je voulais !".

L'adjectif "Trempé" fait en effet référence à la "Trempe", immersion dans un bain froid (d'un métal, d'un alliage chauffé à haute température).

Source : Le Robert, wwww.linternaute.fr et www.dictionnaire.lerobert.com

"La trempe" ou "Une trempe" et "De cette trempe", "De la même trempe" ou "De la trempe" de.

  • "La trempe" ou "Une trempe" est un substantif féminin désignant, selon le contexte :
    • l'immersion dans un bain froid d'un métal ou d'un alliage (fer, acier, bronze) ou de verre chauffé à haute température en vue d'un refroidissement rapide, afin de donner des propriétés particulières à la matière.

La trempe

On parle ainsi d'"acier trempé" ou de "verre trempé".

Et de "Trempeur" pour la personne chargée de cette tâche.

Un trempeur

    • la qualité de dureté, d'élasticité ; la résistance au choc et à la la flexion, qu'un métal ou que le verre acquiert par cette opération,

On dit par exemple : "La trempe de cette épée est exceptionnelle".

    • dans le domaine de l'imprimerie : l'action de tremper, d’humecter le papier sur lequel on veut imprimer.

Qui est également appelée "Trempage".

    • dans le registre familier : une volée de coups, une bastonnade, une dérouillée (registre populaire), une raclée (registre populaire).

On dit par exemple : "Mon copain a mis une trempe au type qui m'avait mis la main aux fesses dans le bus".

Une raclée

  • tandis que la locution adjectivale "De cette trempe", "De la même trempe" ou "De la trempe" de signifie, au sens figuré : de ce niveau, de cette nature, de cette qualité physique ou morale.

On dit par exemple : Jamais je n'aurais dû affronter un joueur de cette trempe".

Ou : "Ce joueur est de la trempe des Platini ou des Ronaldo".

Sources : www.dictionnaire.lerobert.com, wiktionary.org et www.cnrtl.fr

15 façons de dire : "Une gifle".

Une gifle

"Une baffe", "Une beigne", "Une mandale", "Une tarte", "Une tarte à cinq doigts" (idiotismes alimentaires et idiotisme numérique pour le second) et "Une torgnole" appartiennent au registre populaire.

"Une calotte", "Une giroflée", "Une giroflée à cinq feuilles" (idiotismes botaniques et idiotisme numérique pour le second), "Un taquet" ou "Une taloche" appartiennent au registre familier.

Ainsi que "Une mornifle" et "Une talmouse", qui relèvent désormais - hélas ! - du registre désuet.

"Une claque" relève du langage courant.

Et "Un soufflet" appartient au registre soutenu.

"Une nature morte".

Une nature morte

Cette locution verbale relève du domaine artistique.

Et elle désigne :

  • un sujet constitué d'éléments inanimés (fleurs, aliments, fruits, légumes, vaisselle, vases, etc.) ou d'animaux morts (gibier, poissons), organisés d'une certaine manière dans le cadre défini par l'artiste, souvent dans une intention symbolique,
Nature morte dite "de fiancailles (1869) d'Henri Fantin-Latour
Nature morte dite "de fiancailles (1869) d'Henri Fantin-Latour
Nature morte au jambon (1626) du peintre néerlandais Floris Van Schooten
Nature morte au jambon (1626) du peintre néerlandais Floris Van Schooten
Une nature morte de Anne Vallayer-Coster (1769)
Une nature morte de Anne Vallayer-Coster (1769)
Nature morte "aux dorades et oranges (1772) du peintre espagnol Luis Melendez
Nature morte "aux dorades et oranges (1772) du peintre espagnol Luis Melendez
  • et par métonymie : un tableau représentant une nature morte.

Lorsque la juxtaposition de certains motifs évoque la vanité des choses de ce monde, la précarité de la vie et l'inanité des occupations humaines, il s'agit d'un genre particulier de nature morte appelé "Vanité".

Une nature morte de Vanité, par un peintre néerlandais non identifié de la seconde moitié du XVIIe siècle
Une Vanité, par un peintre néerlandais non identifié de la seconde moitié du XVIIe siècle

Et le peintre de natures mortes est appelé "Nature-mortiste".

Source : wikipedia.org, www.cnrtl.fr et www.larousse.fr

Un petit coucou et un grand merci à tous mes lecteurs d'Andorre !

Carte d'Andorre

Vous êtes en effet 1 522 visiteurs différents à être venus sur J'aime les mots depuis un peu plus de deux ans, mais surtout : 1 019 au cours des 14 derniers jours !

Soit une moyenne quotidienne de 73 lecteurs pour seulement 77 265 habitants, 20 fois supérieure à celle de mes lecteurs français !

Une telle proportion correspondrait en effet pour la France à environ 63 300 lecteurs quotidiens, contre seulement 3 140 actuellement dans la réalité.

 

 

On ne dit pas : "On est quand même le diffuseur officiel de la chaîne" !

L'humoriste français PierreAntoine Damecour

Comme a pu le déclarer, le 30 novembre 2021, l'humoriste français Pierre-Antoine Damecour, dans l'émission "L'Équipe de Greg", sur la chaîne de télévision française l'Équipe, à propos de la Cérémonie de remise du 65e Ballon d'Or France Football, diffusée la veille.

Mais, bien évidemment : "NOTRE CHAÎNE est quand même le diffuseur officiel de la CÉRÉMONIE" !

"L'armée de l'air et de l'espace".

Logotype de l'Armée de l'air et de l'espace

Il s'agit du nouveau nom de l'armée de l'Air française depuis le 11 septembre 2020.

Celui-ci intègre l'espace, d'où peuvent venir "des manœuvres inamicales", explique Florence Parly, la ministre des Armées, dans un entretien accordé au quotidien régional La Provence le 23 juillet 2020.

Logotypes de l'Armée de l'air et de l'Armée de l'air et de l'espace

Cette nouvelle dénomination et cette transformation de l’armée de l’Air en "armée de l’Air et de l’Espace". est fondée sur la nécessité de prendre en compte le "passage d’une vision d’un espace bien commun, au service de la science, à un espace dans lequel les puissances continuent de se disputer la suprématie mondiale".

"Nous ne sommes en aucun cas engagés dans une course aux armements", ajoute-t-elle, réaffirmant l’attachement de la France à un "usage pacifique de l’espace". Mais "il est également de ma responsabilité d’être certaine d’avoir parfaitement identifié les menaces auxquelles notre pays est potentiellement confronté".

Lire la suite