"Éjaculer".

Ce verbe du langage courant signifie :

  • au sens propre :
    • projeter hors de soi avec force et par jet, un liquide sécrété par l'organisme.

Certains reptiles éjaculent par exemple une humeur caustique.

    • et tout particulièrement : émettre du sperme ; pour un homme ou pour un mâle de façon générale.

On dit par exemple : "Il va éjaculer au bout de trente secondes celui-là".

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Éjaculer" en français.

  • et au sens figuré :
    • par analogie avec l'écoulement rapide et abondant du liquide éjaculé : projeter au dehors ; laisser sortir des personnes ou des choses en grand nombre.

On dit par exemple : "À la fin du concert les portes du stade éjaculent une foule émerveillée".

Ou : "Sitôt ouverte, l'amoire éjacula un flot de vêtements".

    • ou par métaphore : proférer, exprimer avec force, avec passion, sans délicatesse des propos, des pensées, des sentiments intenses.

On dit par exemple : "Fidèle à lui-même cet homme politique détestable a encore éjaculé quelques injures racistes".

Source : www.cnrtl.fr

On ne dit pas : "Un gymnase de sport" !

Logotype de l'émission "Déconfinés !", de la journaliste française Maïtena Biraben, lancée le 17 avril 2020, sur la chaîne de télévision publique française LCP-AN

Ainsi que j'ai pu entendre une détenue le déclarer, le 16 mai 2021, dans l'émission de Maïtena Biraben "Déconfinnés", diffusée sur la chaîne de télévision publique LCP-AN.

Mais simplement : "Un gymnase" !

Ce substantif masculin du langage courant désignant un bâtiment de hauteur généralement élevée, où l'on pratique certains sports intérieurs, comme notamment la gymnastique, le basket-ball, le volley-ball ou le handball, la locution "Un gymnase du sport" n'est en effet qu'un affreux pléonasme.

Nos amis belges parlent pour leur part de "Hall omnisport".

La journaliste française Maïtena Biraben, dans l'émission "Déconfinés !", lancée le 17 avril 2020, sur la chaîne de télévision publique française LCP-AN
La journaliste française Maïtena Biraben, dans l'émission "Déconfinés !", lancée le 17 avril 2020, sur la chaîne de télévision publique française LCP-AN

 

"Opportun" ou "Opportune".

Ce joli adjectif appartient au registre soutenu.

Et il qualifie ce qui survient à propos, aux moment, circonstance, lieu ou situation qui conviennent.

On dit par exemple : "La cavalerie est intervenu au moment opportun".

Ou : "Ta remarque sur le divorce n'était guère opportune : notre invité vient d'être quitté par sa femme après seulement six mois de mariage".

  • L'adverbe correspondant à l'adjectif "Opportun" est "Opportunément".

On dit par exemple : "Ma secrétaire est apparue opportunément lorsque que mon patron commençait à m'expliquer ses problèmes de piscine et de toiture".

  • Son antonyme est "Inopportun" ou "Inopportune".

On dit par exemple : "Ma femme est pénible : elle a trouvé inopportun que je lui raconte ma réunion pendant qu'elle effectuait un créneau soi-disant difficile".

  • Et l'adverbe correspondant "Inopportunément".

On dit par exemple : "Essaye de ne pas arriver chez tes beaux-parents inopportunément comme la dernière fois, lorsque ton beau-père massait la femme de ménage".

On ne dit pas : "C'est la possibilité aux athlètes du monde entier de" !

L'ancien athlète français devenu consultant sportif Bouabdellah Tahri dit Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 14 mai 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française.

Mais : "C'est la possibilité POUR LES athlètes du monde entier de" !

Ou : "C'est DONNER la possibilité auxathlètes du monde entier de" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de fautes grossières, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Le sac de training de l'OL est à gagner ce soir" ?

La journaliste française Virginie Sainsily

Comme a pu le déclarer, le 21 avril 2021, la journaliste sportive française Virginie Sainsily, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Le sac d'ENTRAÎNEMENT de l'OL est à gagner ce soir" !

Pourquoi : "Souvent, j'lai vu être hyper impactant" ?

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 1er mai 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Souvent, jE l'ai vu être PARTICULIÈREMENT DÉCISIF" !

Comme à son habitude, M. Appadoo parle anglais et utilise le mot impactant à mauvais escient. Ce qui lui vaut de bénéficier, une nouvelle fois, de mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

 

 

On ne dit pas : "Y a eu un séminaire qui s'est fait au Portugal" !

L'entraîneur de football français Raymond Domenech

Comme a pu le déclarer, le 29 avril 2021, l'entraîneur de football français Raymond Domenech, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "IL y a eu un séminaire qui s'est TENU au Portugal" !