"Un girafon".

Ce substantif masculin désigne :

Une girafe léchant la tempe de son "girafeau" ou "girafon"

  • mais également, on l'ignore souvent : l'ouverture du pavillon (ou "toit") située au dessus de la porte arrière de la Fourgonnette R4 Renault, facilitant le chargement ou l’emport d’objets encombrants, particulièrement longs ou hauts : échelle, arbuste, grand tapis ou ... girafon !

Publicité de 1961 pour la Fourgonnette R4 Renault

Les publicités de l'époque n'ont pas manqué d'exploiter cette appellation amusante :

Publicité de 1961 pour la Fourgonnette R4 Renault

Apparu lors de la sortie de la Fourgonnette R4 en décembre 1961, ce dispositif de trappe a été repris depuis par Renault :

    • sur la Renault Express, en novembre 1985 :

Un Renault Kangoo, girafon ouvert

    • puis sur la Renault Kangoo, en novembre 1996 :

Un Renault Kangoo, girafon ouvert

Sources : www.lenouvelautomobiliste.fr,t www.carjager.com et http://leroux.andre.free.fr

"Un motel".

Motel états-unien des années 1960

Ce substantif masculin désigne : un hôtel généralement bon marché, situé au bord d'une route et destiné aux automobilistes.

Motel états-unien

Curieusement, il me semble que l'on ignore assez souvent qu'il s'agit d'un anglicisme et d'un mot-valise (MOtorists hoTEL, c'est à dire "hôtel pour automobiles").

Un motel

Pourtant, tout le monde se souvient généralement du fameux "Bates Motel" du terrifiant film états-unien "Psychose", réalisé en 1960 par le génial Alfred Hitchcock :

Affiche du film états-unien "Psychose" d'Alfred Hitchcock (1960)

Source : Le robert

"Maintenant elle va marcher beaucoup moins bien, forcément" !

La scène culte du film comique franco-italo-espagnol "Le corniaud", réalisé en 1965 par Gérard Oury : "Maintenant elle va marcher beaucoup moins bien, forcément" !

Cette phrase, entrée dans le langage courant il y a maintenant plus de 50 ans, s'utilise encore de nos jours, par dérision, lorsque l'on parle d'une machine totalement en ruine ou que l'on vient de casser.

Et elle fait référence à la petite 2 CV Citroën d'Antoine Maréchal (Bourvil) détruite par la grosse Rolls-Royce de Léopold Saroyan (Louis de Funès), dans le film comique franco-italo-espagnol "Le corniaud", réalisé en 1965 par Gérard Oury.

Le scénario du film s'inspire de l'un des épisodes du démantèlement de la "French Connection, l'affaire Jacques Angelvin. Ce présentateur de la télévision française avait été arrêté aux États-Unis en 1962 au volant d'une Buick Invicta provenant de France et dans laquelle plus de cinquante kilogrammes d'héroïne pure avaient été dissimulés. Et il avait clamé son innocence en prétendant avoir été dupé.

Antoine Maréchal (Bourvil) dans "Le corniaud", le film comique franco-italo-espagnol, réalisé en 1965 par Gérard Oury.

La réplique culte est dûe à Antoine Maréchal, le rôle-titre du film, interprété par Bourvil, alors à l'apogée de sa carrière.

L'autre protagoniste du film, Léopold Saroyan, le truand, est joué par Louis de Funès, qui connaît à cette époque une fulgurante ascension, notamment depuis les sorties des films "Le Gendarme de Saint-Tropez" et "Fantômas" en septembre et novembre 1964.

Affiche du film français "Le corniaud" de Gérard Oury (1965)

Tourné du 31 août au 7 décembre 1964, le film sort en France le 24 mars 1965 et rencontre dès sa sortie un énorme succès puisqu'il finit en tête des recettes de l'année 1965 avec 11 739 783 entrées. Plus d'un demi-siècle plus tard, sa popularité est telle que ce film culte du cinéma français est encore régulièrement diffusé à la télévision.

Source : wikipedia.org

On n'écrit pas "Silent-bloc", "Silent bloc", "Silent-block" ni "Silent-block" !

Un ensemble de silenblocs

Mais : "Silentbloc" !

Avec un "c" et en un seul mot.

Il s'agit en effet du nom d'une marque industrielle déposée par la société française Paulstra (longtemps appelée Paulstra-Silentbloc, aujourd'hui filiale du groupe Hutchinson).

Cette pièce est constituée d'un bloc élastique en matériau souple (caoutchouc naturel ou élastomère), comprimé et interposé entre des pièces n'ayant entre elles qu'un mouvement de très faible amplitude, permettant d'absorber les chocs et les vibrations entre des organes mécaniques, d'en améliorer la longévité et de réduire les nuisances sonores.

Et ce terme de "Silentbloc" est passé dans le langage courant pour dénommer les différents éléments amortisseurs souples utilisés par exemple pour insonoriser le fonctionnement d'un moteur en l'isolant de l'armature métallique qui le maintient, ou pour fixer une ligne d'échappement, afin d'en absorber les vibrations.

Dans une voiture, ces supports anti-vibratoires assurent la jonction entre le châssis du véhicule et le triangle de suspension. Et ils constituent un élément à contrôler pour des raisons de sécurité dès que le véhicule atteint 80 000 kilomètres.

Un silentbloc en situation

Sources : avtotachki.com, www.larousse.fr et wikipedia.org

Une publicité inepte, dotée d'un long commentaire parlé, intégralement en anglais !

Logotype de la marque automobile espagnole Cupra

Voilà ce que se permet d'infliger à l'ensemble des téléspectateurs français le constructeur automobile espagnol Cupra, pour son modèle Formentor, en ce mois de juin 2021 !

Fondé le 22 février 2018. Cupra était auparavant la division sportive du constructeur automobile SEAT.

Pour cette abomination et cette ignominie, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

"Renault Care Service".

Tel est le nouveau nom ANGLAIS que la société française Renault s'est permis de donner à son SAV (Service Après-Vente) Renault Services, dont elle nous vante les mérites dans sa publicité télévisée de juin 2021 !

On croit rêver...

Pour cette abomination et cette ignominie, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".