"Un poulailler".

Ce substantif masculin désigne :

  • au sens propre, dans le langage courant :
    • un abri ou un bâtiment destiné au logement et à l'élevage des poules, des poulets ou d'autres volailles.

Un poulailler

    • ou, par métonymie : l'ensemble des volailles logeant dans cet abri,

Un poulailler

    • dans le registre désuet :
      • une personne faisant commerce d'oeufs et de volailles, aujourd'hui appelé "volailler",

Un poulailler ou volailler, c'est à dire un marchand de volailles

      • ou, par métonymie : une voiture de marchand d'oeufs et de volailles,

Un poulailler ou voiture de marchand d'oeufs et de volailles

      • et par analogie : une vieille voiture,

 On dit par exemple : "Nous avons rejoint la capitale dans un poulailler qui m'a complètement détruit le dos".

Un poulailler ou une vieille guimbarde

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Une automobile", "Une vieille automobile" ou "Une automobile en très mauvais état".

  • et au sens figuré, dans le registre familier (idiotisme animalier) :
    • une petite maison vieille et sans confort ; une baraque,

Un poulailler, c'est à dire : une vieille bicoque

On dit par exemple : "Combien de temps vas-tu continuer à accepter d'être ainsi logé dans un poulailler ?".

    • le dernier étage d'une salle de théâtre, en forme de galerie située au-dessus des loges et des balcons.

Il porte ce nom à cause du grillage qui empêchait les spectateurs de lancer leur nourriture en réaction à la qualité du spectacle !

Les places situées dans cette partie du théâtre, également appelée "paradis", sont les moins chères du fait de l'éloignement avec la scène.

Les différents étages d'un théâtreLe paradis ou poulailler, dans un théâtre

Ce paradis est évoqué dans un célèbre film français, chef d'oeuvre du réalisme poétique de Marcel Carné et Jacques Prévert, réalisé sous l'Occupation et sorti en mars 1945 : "Les enfants du paradis", avec Arletty, Jean-Louis Barrault et Pierre Brasseur.

Affiche du film français "Les enfants du paradis" de Marcel Carné (1946)

    • ou, par métonymie : le public occupant cette galerie.

On dit par exemple : "Les vociférations du poulailler empêchaient souvent d'entendre les acteurs".

Le paradis (ou poulailler) dans le film français "Les enfants du paradis" de Marcel Carné (1945)

Sources : www.opera-national-lorraine.fr, www.cnrtl.fr, Le Robert et www.larousse.fr

Que disent donc les britanniques à la place de notre célèbre formule "En voiture Simone" ?

Réponse
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le nom de la célèbre marque automobile britannique « Aston Martin » et le prénom féminin « Martine ».

La légendaire Aston Martin DB5 de James Bond, apparue dans "Goldfinger", en 1964

Si vous ne savez pas pourquoi les français disent "En voiture Simone", je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à ce sujet.

"Aston Martin".

La légendaire Aston Martin DB5 de James Bond, apparue dans "Goldfinger", en 1964

Ce célèbre constructeur automobile britannique de voitures de luxe et de course a été créé en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford.

24 Aston Martin de légende

Située à Gaydon, en Angleterre, il est une filiale de Prodrive depuis 2007.

Le nom "Aston Martin"

Lionel Martin, le fondateur, en 1913, du constructeur britannique Aston Martin
Lionel Martin, le fondateur, en 1913, du constructeur britannique Aston Martin

Ce nom vient du fait que Lionel Martin, l'un des deux fondateurs, avait créé une voiture qui remporta la course d'Aston Clinton en 1914.

Localisation de la ville anglaise de Aston Clinton

La fusion des deux noms "Aston" et "Martin" donna donc le nom de la marque.

L'emblème de la marque

Logotype du constructeur britannique Aston Martin

L'emblème ailé, introduit en 1932 par Sammy Davis, un ancien pilote de la marque Bentley, a pour origine le dieu égyptien Khépri, symbolisé par un scarabée.

Le dieu égyptien KhépriLe dieu égyptien Khépri

James Bond

Comme chacun le sait, les voitures Aston Martin sont récurrentes dans les films de la saga James Bond, de nombreux moddèles de la marque apparaissant dans les différents films, depuis "Goldfinger" en 1964 : DB5, DBS, V8 Vantage Volante, V12 Vanquish, DBS V12, DB520, DB10 et DBS Superleggera et Valhalla.

L'acteur écossais Sean Connery et la légendaire Aston Martin DB5 de James Bond, apparue dans "Goldfinger", en 1964

Formule 1

Le milliardaire canadien Lawrence Stroll étant devenu actionnaire de la marque, Aston Martin s'engage comme constructeur en Formule 1 en 2021, avec Aston Martin F1 Team, nouvelle dénomination de l'écurie Racing Point F1 Team.

La monoplace Aston Martin 2021

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "La baie moteur" !

Un compartiment moteur

Comme j'ai pu l'entendre dire dans le commentaire français de l'émission documentaire états-unienne "Design auto", diffusée le 2 janvier 2022 sur la chaîne de télévision française RMC Découverte.

Mais : "Le COMPARTIMENT moteur".

Ce sont les anglophones qui parlent de "Motor bay".

"Design auto".

L'émission documentaire "Design auto", sur la chaîne de télévision française RMC Découverte

Cette locution nominale anglaise est le titre "français" de l'émission documentaire états-unienne "Beyond Bitchin Ride", créée en 2015 et diffusée sur la chaîne de télévision française RMC Découverte.

Elle retrace les travaux du garagiste états-unien Dave Kindig et de son équipe, spécialisée dans la restauration d'anciens modèles de véhicules automobiles.

Le garagiste états-unien Dave Kindig ("Design auto" sur RMC Découverte)
Dave réalise un modèle unique de camion sur la base d'une Chevrolet Fleetside, datant de 1950.

"Mettre les mains dans le cambouis".

"Mettre les mains dans le cambouis"

Cette locution verbale en forme d'idiotisme corporel relève du registre famiier.

Elle fait référence au "Cambouis", cette graisse ou huile noircie par le frottement des organes d'une machine.

Et elle signifie, au sens figuré : se confronter à un problème de manière pratique ; effectuer un travail ingrat ou difficile ; régler soi-même un problème.

On dit par exemple : "Notre patron n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à aider ses équipes lorsque cela s'avère nécessaire".

Trois autres locutions verbales idiomatiques utilisées au sens figuré et relevant également du registre familier ont à peu de choses près la même signification :

  • "Faire le sale boulot",
  • "Se salir les mains" (idiotisme corporel),
  • "Mettre la main à la pâte" (idiotisme alimentaire).

Sources : www.expressio.fr et wiktionary.org

"Une guimbarde".

Ce substantif féminin polysémique désigne :

  • dans le langage courant :
    • un instrument de musique utilisant une lamelle actionnée par le doigt comme élément vibrant et la bouche du musicien comme cavité de résonance.

Il s'agit d'un instrument répandu chez les peuples nomades d'Eurasie, de la Finlande au Nord du Japon, en Asie et en Mélanésie.

Et dont on a trouvé des traces au IIIe siècle av. J.-C. au Nord-Ouest de la Chine. Et au moins depuis l'époque gallo-romaine en Europe.

    • une danse traditionnelle du Limousin,

Localisation du Limousin

    • ou : une sorte de petit rabot de menuisier ou d'ébéniste, également appelé "Guimbarde à fond", servant à aplanir le fond des creux dans les moulures,
  • et dans le registre familier : une vieille automobile bien fatiguée, telle que par exemple la célèbre Fiat 509 de Gaston Lagaffe, fabriquée par le constructeur turinois entre 1925 et 1929.

Une guimbarde : la Fiat 509 de Gaston LagaffeUne guimbarde : la Fiat 509 de Gaston Lagaffe

 

 

À ce sujet je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire en français "Une vieille automobile" ou "Une automobile en très mauvais état".

Source : wikipedia.org

"Gil Delamare".

Le cascadeur français Gil Delamare

Il s'agit du nom d'artiste du cascadeur et acteur français Gilbert-Yves de la Mare de la Villenaise de Chenevarin, né le 14 octobre 1924  et mort au cours d'une cascade le 31 mai 1966, à 41 ans, entre La Courneuve et Le Bourget (93).

Un pionnier des effets spéciaux

Étudiant en droit, il décide, à 20 ans, d'abandonner ses études pour entrer comme trapéziste dans un cirque.

Pratiquant le parachutisme, il est codétenteur du record du monde de chute libre (9 509 mètres) et a été, en 1963, la vedette du film "L'Homme-oiseau", de Louis Dalmas, chutant et dérivant avec des ailes en toile.

Le cascadeur français Gil Delamare

Cascadeur hors pair renouvelant le genre, Gil Delamare a également fait carrière :

  • comme acteur, dans une quarantaine de films, parmi lesquels " Fanfan la Tulipe" (1952) où il a pour partenaire Gérard Philipe, ou "Belles de nuit" (1952), dans lequel il joue aux côtés de Gina Lollobrigida,
  • et comme spécialiste des effets spéciaux, dans une quinzaine d'autres.

Gil Delamare a réglé des séquences cinématographiques devenues mémorables :

  • la course-poursuite avec les citrouilles et les Allemands dans "La grande vadrouille" (1966),
  • la 2CV de Bourvil qui se casse en morceaux dans "Le Corniaud" (1964),
  • la bonne soeur folle du volant dans "Le Gendarme de Saint-Tropez" (1964),
  • le parachutiste américain accroché à un toit de Sainte-Mère-Église dans "Le Jour le plus long" (1962),
  • ou encore la poursuite finale de "Fantômas" (1964).

En 1956, il a une liaison avec la célèbre mannequin-parachutiste française Colette Duval, détentrice de nombreux records. Et la vie du couple est l'objet de reportages et d'entretiens dans les organes d'information de l'époque.

En 1964, sur le tournage de "Fantômas", c'est lui qui engage Rémy Julienne, alors champion de France de moto-cross, pour réaliser des acrobaties à moto.

Et, la même année, il est l'un des protagonistes de "Les casse-cou", 7e album de la série de bande dessinée française Michel Vaillant, créée en 1957 par Jean Graton.

Couverture du 7e album de la série de bande dessinée française "Michel Vaillant", de Jean Graton (1964)

Décès lors d'une cascade

Lors du tournage du film "Le Saint prend l'affût" (1966) de Christian-Jaque, qui se déroule sur une portion de l'Autoroute du Nord en construction, l'une des scènes dans laquelle il double l'acteur Jean Marais comporte un tête-à-queue.

Malheureusement, le revêtement neuf est trop adhérent. Il aurait été possible de recouvrir la chaussée de gravillons pour faciliter le dérapage de la Renault Floride S décapotable que Gil doit conduire, mais ceux-ci sont trop clairs et se seraient vus. Le temps pressant, Gil Delamare décide néanmoins de poursuivre, avec les cascadeurs Gaston Woignez et Odile Astier. Aux alentours de 17 h 40, la Renault, mise en dérapage, ripe au lieu de glisser. Sous la force exercée sur les pneus par l'adhérence du revêtement, un bras de l'essieu arrière se brise, faisant pivoter la voiture sur elle-même avant de partir en tonneaux, éjectant les passagers mais coinçant Gil Delamare sous elle, le tuant net.

Source : wikipedia.org

"Don't worry, be Duster !" !

Tel est le slogan anglais que se permet de nous imposer le groupe français Renault, propriétaire depuis 1999 de la marque automobile roumaine Dacia, dans ses publicités télévisées d'octobre 2021, pour le Duster.

"Un casseur".

Ce substantif masculin polysémique désigne, selon le contexte :

Un casseur automobile

  • celui qui casse ou détériore des biens mobiliers tels que du mobilier urbain, ou un objet en vente dans un magasin.

Un casseur de vitrrine, en marge d'une manifestation

  • ou celui qui cambriole, et notamment qui attaque à main armée des établissements bancaires.

Des casseurs de banque

"Un girafon".

Ce substantif masculin désigne :

Une girafe léchant la tempe de son "girafeau" ou "girafon"

  • mais également, on l'ignore souvent : l'ouverture du pavillon (ou "toit") située au dessus de la porte arrière de la Fourgonnette R4 Renault, facilitant le chargement ou l’emport d’objets encombrants, particulièrement longs ou hauts : échelle, arbuste, grand tapis ou ... girafon !

Publicité de 1961 pour la Fourgonnette R4 Renault

Les publicités de l'époque n'ont pas manqué d'exploiter cette appellation amusante :

Publicité de 1961 pour la Fourgonnette R4 Renault

Apparu lors de la sortie de la Fourgonnette R4 en décembre 1961, ce dispositif de trappe a été repris depuis par Renault :

    • sur la Renault Express, en novembre 1985 :

Un Renault Kangoo, girafon ouvert

    • puis sur la Renault Kangoo, en novembre 1996 :

Un Renault Kangoo, girafon ouvert

Sources : www.lenouvelautomobiliste.fr,t www.carjager.com et http://leroux.andre.free.fr