On ne dit pas : "C'est deux gens qui font des exploits" !

Le publicitaire français, coprésident, depuis janvier 2021, avec David Leclabart, de la nouvelle agence Australie.Gad

Comme a pu pitoyablement le déclarer, le 19 juin 2021, le communicant français Gilles Masson, dans l'émission d'Hélène Risser, "Ha#tag l'émission", sur la chaîne de télévision publique française Public Sénat.

Mais bien évidemment : "CE SONT deux PERSONNES qui RÉALISENT des exploits" !

Mais comment diable ce publicitaire, cofondateur, en 2005, de l'agence M&CSaatchi.Gad, en 2005, avec Antoine Barthuel (le "a" de "Gad") et Daniel Fohr (le "d" de "gad", Gilles Masson en étant le "g"), et coprésident, depuis janvier 2021, avec David Leclabart, de la nouvelle agence Australie.Gad, issue de la fusion avec Australie, peut-il simplement prononcer une phrase aussi lamentable, que l'on pense directement sortie de la bouche d'un adolescent déscolarisé, issu de l'un des quartiers les plus populaires de l'Hexagone. Voire d'un malheureux migrant non francophone, fraîchement débarqué sur notre territoire.

Pour toutes ces raisons, je lui décerne sans hésiter, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Ça nous fait un point de plus, qui viennent s'additionner aux trois premiers" !

L'ancien joueur de football international français, devenu entraîneur et sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps

Comme a pu le déclarer, le 19 juin 2021, l'ancien joueur de football international français, devenu entraîneur puis sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, à l'issue du match nul face à la Hongrie, en phase de poule de l'Euro 2020.

Mais : "Ça nous fait un point de plus, qui VIENT s'additionner aux trois premiers" !

S'il ne s'agit pas là d'un lapsus linguae, je veux bien être pendu : évidemment qu'il était dépité et n'avait guère envisagé de devoir repartir de Budapest (hongrie) avec autre chose que les trois points d'une victoire, par tous annoncée !

Même s'il n'est pas réputé pour son éloquence et son niveau de langue, cette faute de conjugaison grossière en est la preuve flagrante.

On ne dit pas : "Si on fait son parcours criminel" !

Le journaliste français Thibaut Solano

Comme a pu le déclarer, le 13 Juin 2021, le journaliste français Thibaut Solano, dans l'émission dominicale "Affaire suivante", sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Mais : "Si L'on ANALYSE son parcours criminel", "Si L'on ÉTUDIE son parcours criminel", "Si L'on RETRACE son parcours criminel" ou "Si L'on SUIT son parcours criminel" !

On ne dit pas : "Le gardien italien va signer en faveur du PSG" !

Le journaliste sportif français Julien Aliane

Comme a pu le déclarer, le 18 juin 2021, le journaliste sportif français Julien Aliane , dans l’émission de Smaïl Bouabdellah "13H Smaïl", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Le gardien italien PENCHE en faveur du PSG" !

Ou : "Le gardien italien va signer AU PSG" !

On ne dit pas : "Elle a failli coûter cher pour les Allemands" !

Le joueur de football international français Robert Pirès, devenu consultant

Comme a pu le déclarer, le 19 juin 2021, l'ancien joueur de football international français devenu consultant Robert Pirès, en commentant la rencontre de football Portugal-Allemagne, en phase de poule de l'Euro 2021, sur la chaîne de télévision française M6.

Mais : "Elle a failli coûter cher AUX Allemands" !

On ne dit pas : "Quel que soit son adversaire, cette équipe de France semble pouvoir proposer une antidote" !

Le journaliste sportif français Erik Bielderman

Comme a pu le déclarer, le 15 juin 2021, le journaliste sportif français Erik Bielderman, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Quel que soit son adversaire, cette équipe de France semble pouvoir DISPOSER D'UN antidote" !

Car "antidote" est un substantif masculin.

Pourquoi écrire : "17 fois où Mary-Kate et Ashley Olsen ont osé le twinning outfit, des 90's à aujourd'hui" ?

Lorsque les jumelles Mary-Kate et Ashley Olsen s'habillent pareil ("twinning outfit")

Comme a pu le titrer le site vogue.fr, le 13 juin 2018.

Et pas : "17 fois où Mary-Kate et Ashley Olsen ont osé S'HABILLER PAREIL, des ANNÉES 90 à aujourd'hui" !

Voire : "17 fois où Mary-Kate et Ashley Olsen ont osé SE VÊTIR À L'IDENTIQUE, des ANNÉES 1990 à aujourd'hui" !

Merci à Laetitia J. de m'avoir aimablement signalé cette "perle" !

On ne dit pas : "Des joueurs dont t'as pas l'habitude de jouer vraiment" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 15 juin 2021, l'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l'émission vespérale d'olivier Ménard "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Des joueurs AVEC LESQUELS tU N'as pas VRAIMENT l'habitude de jouer" !

Pour ses fautes de grammaire et ses phrases souvent construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "On s'posait toujours des interrogations" !

Le journaliste sportif français Hervé Penot

Comme a pu le déclarer, le 11 juin 2021, le journaliste sportif français Hervé Penot, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "On sE posait toujours des QUESTIONS" !

Pour cette phrase invraisemblable, indigne d'une journaliste expérimenté tel que lui, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Les prêts participatifs dont on a pu évoquer, là, sur l'sujet" !

L'économiste français Mathieu Plane

Comme l'a déclaré, le 1er juin 2021, l'économiste français Mathieu Plane, dans l'émission d'Axel de Tarlé "L'info s'éclaire", sur la chaîne de télévision publique française d'information en continu "franceinfo.

Mais : "Les prêts participatifs QUE L'ON a pu évoquer À CE sujet" !

Pour cet affreux charabia, je lui décerne monlabel de médiocrité "Fâchés avec le français".