"Les destinations préférées des personnalités" ou "Comment certains patronymes ou pseudonymes peuvent parfois prêter à sourire".

Pour Justine Bénin, pour Jonathan Bermudes, pour François Hollande, pour Stéphane Israël, pour Werner Israël, pour Saint-John Perse et pour Jonathan Togo.

Certains privilégient les régions : pour Philippe Castille, pour Giovanna Mezzogiorno, pour Joffrey Lauvergne, pour Halle Berry, pour Jules Berry, pour Marilou Berry, pour Richard Berry, pour Thierry Bretagne, pour Daniel Gard, pour Anne Loiret, pour Paul Midy, pour Yves Navarre, pour Jérôme Roussillon, pour Madeleine Sologne, pour Alain Touraine et pour Marisol Touraine.

D'autres préfèrent les villes.

Françaises pour les uns : pour Claude Allègre, pour Florence Aubenas, pour Clément Beaune, pour Michel Beaune, pour Laurent Beauvais, pour Jacques Bergerac, pour Sylvie Bernay, pour Alain Besançon, pour Julien Besançon, pour Ari Boulogne, pour Georges Boulogne, pour Hervé Bourges, pour Yvon Bourges, pour Nicolas Briançon, pour Gérard Calvi, pour Yves Calvi, pour Guy Carcassonne, pour Philippe Carcassonne, pour Bruno Clermont, pour Maurice Clermont, pour Lucas Digne, pour Kevin Gourdon, pour Jean-Marie Guéhenno, pour Melvin Landerneau, pour Pierre Laval, pour Magali Lunel, pour Hervé Marseille, pour Jacques Marseille, pour Christian Metz, pour Brigitte Milhau, pour Marie Narbonne, pour Jenny Orléans, pour Christian Perronne, pour Sidney Poitier, pour Jacques Rennes, pour Jean Rochefort, pour Christian Saint-Étienne, pour Pierre Salviac, pour Clémentine Sarlat, pour Suzanne Sens, pour Jeanine Thaon, pour Arnaud Toulon, pour Anne Toulouse, pour Gérard Toulouse, pour Maurice Tremblay, pour Pierre-Henri Valenciennes, pour Didier Pineau-Valencienne, pour Henri Verdun et pour Gustave Vichy.

Et même parfois de région parisienne : pour Gaël Clichy, pour Louis Clichy, pour Michel Levallois, pour Paul Melun, pour Genneviève Paris, pour Mathilde Paris, pour Simone Paris, pour Pascal Sevran et pour André Versaille.

Et étrangères pour les autres : pour Lloyd Austin, pour Irving Berlin, pour Stéphane Bern, pour Pello Bilbao, pour Jean-Claude Bologne, pour Ralph Boston, pour Étienne Capoue, pour Matt Dallas, pour Whitney Houston, pour Elia Kazan, pour Bernard Lavalette, pour Laure Lavalette, pour Albert Londres, pour Gérard Louvin, pour Jacques Ravenne, pour Cecil Rhodes, pour Michael Rhodes, pour Michael Ray Rhodes, pour Isabelle Rome, pour Sydne Rome, pour Marie-Christine Saragosse, pour Denise Saint-Pé, pour Denzel Washington, pour Isaiah Washington, pour Georginio Wijnaldum et pour Michael York.

Sur un thème contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article "Les drôles de pratiques des personnalités", "Les métiers auxquels rêvaient les personnalités lorqu'elles étaient jeunes", "Un été en Provence" et "Tous des obsédés !" ou "Les étranges pratiques sexuelles de nombreuses personnalités" !

"Sarthe me up" !

"Sarthe me up" le slogan de la Sarthe (72)

Tel est le ridicule slogan en forme de calembour anglais choisi par le Conseil Département de la Sarthe (72).

Je le cite : "Sarthe Me Up, c'est la démarche d’attractivité lancée par le Département de la Sarthe aux côtés des acteurs économiques, culturels et sportifs sarthois".

"Sarthe me up" le slogan de la Sarthe (72)

Un choix aussi scandaleux que ridicule, puisque cette formule fait naturellement référence au tube éponyme des Rolling Stones, paru en 45 tours le 14 août 1981 , puis sur l'album "Tattoo you" le 24 août de la même année. Et utilisé en 1995 par la marque informatique Microsoft pour le lancement planétaire de son "Windows 95".

La pochette du 45 tours des Rolling Stones "Start me up" sorti le 14 août 1981La pochette du 33 tours des Rolling Stones "Start me up" sorti le 24 août 1981

Et que cette formule argotique anglaise signifie "Allume-moi" !

"Les métiers auxquels rêvaient les personnalités lorsqu'elles étaient jeunes" ou "Comment certains patronymes ou pseudonymes peuvent parfois prêter à sourire".

  • Assez curieusement, au fond, de nombreuses personnalités n'exercent pas le métier auxquelles elles aspiraient étant enfants. Ainsi, quand certains rêvaient d'être aviateur, d'autres voulaient devenir pompier, Colin Archer, Jean-Marc Avocat, Christian Barbier, Christophe Barbier, Frédéric Barbier, Jean-François Battelier, Éric Berger, Laurent Berger, Michel Berger, Léo Bergère, Brigitte Boucher, Bruno Boucher, Hélène Boucher, Élodie Bouchez, Daniel Boulanger, Jean-Pierre Bouvier, Laure-Alice Bouvier, Marie Bouvier, Nicolas Bouvier, Yves Bouvier, Alain Braconnier, Pierre Brasseur, Claude Brasseur, Alexandre Brasseur, Paul Brodeur, Suzy Carrier, Alain Cavalier, Fred Chapellier, Guy Chapellier, Gaëtan Charbonnier, Lionel Charbonnier, Jacques Charon, Pierre Charon, Jean-Marie Charpentier, Michel Charpentier, Clément Chevrier, Margot Chevrier, Catherine Couturier, Jacques Couturier, Jean Couturier, Paul Vaillant-Couturier, Yann Couvreur, Jacques Expert, Valérie Expert, Clémentine Fauconnier, Henri Fauconnier, Patrick Fauconnier, François Forestier, Frédéric Forestier, Alain Fromager, Philippe Manoeuvre, Anne Maquignon, Frédéric Marchand, Guy Marchand, Léon Marchand, Philippe Marchand, Thierry Marchand, Denis Maréchal, Flore Maréchal, Marion Maréchal, Samuel Maréchal, Claude Marin, Paul Marinier, Alexandra Masson, Laetitia Masson, Christian Marin, Jacques Marin, Jacques Médecin, Émile Mercier, Jean-Pierre Mercier, Michel Mercier, Michèle Mercier, Alex Métayer, Éric Métayer, Clément Métayer, Frédérique Meunier, Geneviève Meunier, Ophélie Meunier, Stéphane Meunier, Thomas Meunier, Jean Mineur, Joël Pannetier, Isabelle Patissier, Catherine Paysan, Anne-Sophie Pelletier, Bruno Pelletier, Denis Pelletier, Jean-Louis Pelletier, Monique Pelletier, Christophe Pélissier, Juliette Poissonnier, Arthur Portier, Jérôme Potier, Jean-Maurice Potier, Richard Pottier, Thomas Porcher, Cole Porter, Gregory Porter, Christian Prudhomme, Laurent Prud'homme, Loïc Prud'homme, Jacques Saunier, Julien Sellier, Florian Sénéchal, Lorrain Sénéchal, Claire Sergent, Marianne Sergent, Pierre Sergent, Christophe Servant, Pierre Servent, Bertrand Tavernier, Nils Tavernier, Brice Teinturier, Jean-Charles Terrassier, André Tisserand, Eugène Tisserant, Marcel Tisserand, Pierre Tisserand, Thierry Tonnellier, Jacques Tourneur, Maurice Tourneur, Kieran Trippier, Grégory Vacher, Élie Vannier, Jean-Claude Vannier et Paul Vannier.
  • D'autres encore étaient attirés par la politique et ses différentes fonctions. Pour Edmond Maire, pour Jacques Maire, pour Jean-Michel Maire aussi et pourValérie Mairesse.
  • Les derniers, enfin, étaient tentés par différentes fonctions religieuses : pour Marie Cardinal, pour Claudia Cardinale, également, pour Julien Clerc, pour Corinne Diacre, pour Eddy Moine, pour Lionel Pape, pour Joseph Pasteur, pour Alexandre Pasteur aussi, pour Bernard Père, pour Olivier Père, pour Florent Peyre et pour Benoît Paire également. Pour Martin Pope, pour Gérard Prêcheur et pour Jocelyn Prêcheur.

Sur un thème contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article "Les destinations préférées des personnalités", "Les drôles de pratiques des personnalités", "Tous des obsédés !" ou "Les étranges pratiques sexuelles de nombreuses personnalités" et "Un été en Provence" !

"Un été en Provence" ou "Comment certains patronymes ou pseudonymes peuvent parfois prêter à sourire".

La Provence a toujours bien sûr beaucoup plu. Et notamment Aix-en-Provence (13), où je réside depuis 1999, la ville natale du célèbre écrivain naturaliste Émile Zola et du non moins célèbre peintre impressionniste Paul Cézanne. Les deux grands hommes, camarades de classe au collège Mignet, se fréquentaient assidûment. Son père emmenait d'ailleurs promener Cézanne dans la campagne aixoise aux premières heures du jour et danser Zola.

De nos jours encore, les vedettes plébiscitent toujours la région, où les activités de plein air ne manquent pas. Chacun s'occupe à sa façon.

Hier Gilles Platret, Julien Courbet les fers à béton et Christophe Bouchet les trous laissé par Franck Louvrier.

Pour certains leur truc c'est le béton, mais pour Michel Ciment.

Aujourd'hui Pierre-Ambroise Bosse. Joseph Poli, Robert Nivelle, Bernard Pons, Caroline Pons, Omar Sy, Pauline Pioche et Murray Head. D'autres s'occupent de la piscine, Christian Delagrange et pour Valérie Lagrange aussi.

Certains sont fatigués, car ils viennent parfois de loin, comme Julien Denormandie et Joséphine de Meaux.

Anaïs Feuillette un magazine. Nathalie Baye : Marc Labarbe, Marc Las et Gaëtan Laborde tandis queVincent Lacoste un peu lourdement. Cyril Baille avant de s'étendre au soleil. Et Hugues Aufray car David Soul lui aussi.

Karin Dor et Catherine et Françoise Laborde

Beaucoup apprécient le jardinage et les espaces verts. Et en particulier Maxime Le Forestier. L'un s'occupe de la pelouse - C. Jérôme - l'autre du potager, Hervé Dubuisson, ainsi que Victor Dubuisson, d'ailleurs. Romain Desarbres en général, François-Henri Désérable en particulier, Cécile Desprairies, Hubert Deschamps, Didier Deschamps, Jean Després, Jean-Pierre Delalande, Hélène du Taillis, Claudie André-Deshays, Karine Deshayes, Vincent Delahaye, Emmanuel de la Taille, Marcel Duchamp, Aurélien Duchêne, Claude Dubois, Léo Dubois, Marie Dubois, Sonia Dubois, Thierry Dubois aussi, Jean Dujardin, tandis que Daniel Balavoine et que Pauline Pioche. Hier Christian Binet et Sophie Binet.

Chacun son arbre ou ses arbustes de prédilection : pour Marie-Laure Buisson, pour Patrick Buisson, pour Sandra Buisson, pour Jean-Luc Lahaye. Et pour Brigitte Lahaie également. Pour Avril Lavigne, pour Gilles Bouleau, pour Patrick Chêne, pour Gérard Pommier, pour Jean-Claude Poirier, pour Frédéric Pommier, pour Alexia Prunier, pour William Prunier, pour Michel Sapin, pour Mathieu Sapin, pour Jacques Rozier et pour Valentin Rosier. Quant à Marie Laforêt en général.

Pour ce qui est des dépendances, les tâches sont là aussi réparties : pour Alain Barrière, pour Dominique Grange, pour Alexandre Jardin, pour Pascal Jardin, pour Christophe Moulin, pour Patrice Serres, pour Stéphane Verger, pour Gérard Vignoble, pour Bertrand Latour, pour Bruno Latour, pour David LaChapelle, pour Valérie Lagrange et pour Olivier Létang. Les uns s'occupent de la bergerie, Arnaud de la Grange, Christian Delagrange, Marlyse de la Grange, Jean Dujardin, Tom Dumoulin, Michaël Delafosse, Charles Dupuis, Patrick Dupond, Hugo Delafontaine, Catherine Dumas, Mireille Dumas et Roland Dumas, également.

Pour ce qui est de la maison, hier Colette Brosset pendant que d'autres s'occupaient des chambres, Vincent Desportes, Laurent Delahousse, Mathieu Delahousse, Arthur Delaporte, Lise de la salle, Roland Dubillard et Renaud Dély. Chacun sa pièce : pour Jean-François Bureau, pour Caroline Cellier, pour Clément Grenier, pour Hugo Grenier aussi et pour Jérôme Salle.

Et chacun sa tâche : pour Régis le Sommier, pour Guillaume Lassalle, pour Jean Lassalle et pour Gilles Ménage et François-Xavier Ménage de façon générale.

Certains ont leur petite préférence et s'occupe d'une chose en particulier : par exemple pour Audrey Paillasse et pour Géraldine Pailhas, pour Florian Grill. Un autre s'occupe du réfrigérateur, Gisèle Dufour et Isabelle Dufour.

D'autres acceptent de s'occuper de tout.

Mais Bruno Derrien car il a dit que Pierre Perret s'il fallait embaucher du personnel extérieur. et de toute façon Lucien Paye d'ores et déjà pour lui.

D'autres sont davantage portés sur la cuisine et aiment à se retrouver pour de conviviaux repas entre amis, façon auberge espagnole, où chacun apporte quelque chose. Du vin pour l'un, car Robert Charlebois. Pour Patrick Le Lay, pour Didier Pain, pour Julien Pain, pour Nicolas Pignon, pour Bastien Bouillon, pour Jean-Claude Bouillon, pour Jo Bouillon, pour Hélène Gateau, pour Édith Cresson, pour Guillaume Roquette, pour Catherine Millet, pour François Sureau, pour Jérôme Poirot, pour Alexandre Benjamin Navet, pour Karl Olive pour Paul Mirabel et pour Patrick Sauce.

L'un s'occupe des desserts, l'autre bat les oeufs qu'Aurélie Casse et François Ecalle. Un troisième s'occupe des entrées et Alexandre Desplat. Bernard Farcy et Joëlle Hache.

Quant à la salade, Victor Lafay. Pauline et Bernadette Lafont également. Robert, Patrice, Axelle et Perrine Laffont aussi. Bernard Laporte et Christophe Laporte également. Puis Isabelle Lasserre.

Au petit-déjeuner, certains aiment leurs oeufs au plat, mais Florent Mollet.

Les grillades ont toujours leur petit succès, même si chaque convive a son poisson ou sa viande préférée : pour certains saucisses, pour d'autres merguez, pour Hugo Travers, pour Laurent Travers, pour Marc Côte, pour Olivia Côte, pour Samuel Gigot, pour Tony Gigot, pour Fritz Lang, pour Jack Lang, pour Jacques Bar, pour Anne Brochet, pour Romain Harent, pour Alix Poisson, pour Jean-Frédéric Poisson, pour Antton Rouget, pour Alfred Sole, pour Aurélien Cheval, pour Michèle Mouton, pour Servane Mouton, pour Fred Poulet, pour Kevin Bacon, pour Francis Bacon, pour Jacques Faizant, pour Camille Cerf, pour Muriel Cerf, pour Eugène Labiche, pour Jean-Albert Lièvre, pour Pascal Lièvre et pour Marion Lièvre aussi, pour Xavier Lacaille, pour Jean-Daniel Lelièvre, pour Manuel Le Lièvre, pour Philippe Lelièvre là encore, pour Frank Leboeuf, pour Anicet le Pors et pour Bernard Le Coq. Pour Patrick Lecocq et pour Yves Lecoq également, d'ailleurs. Pour Warren Burger, pour Jean Hamburger, pour Georgina Dufoix et pour Jacques Legras, de façon générale.

Beaucoup cependant font attention à ce qu'ils mangent car par exemple Rafael Grossi. Mais Marat Safin.

Concernant les apéritifs, là encore, chacun sa préférence : pour Amélie Perrier, pour Anne-Marie Périer, pour François Périer, pour Jean-Marie Périer, pour Guillaume Picon, pour Allison Pineau, pour Antoine Pineau, pour Jérôme Pineau, pour Jean-Pierre Pernaut et pour Matthieu Ricard. Pour d'autres c'est la bière blonde et pour Vincent Labrune.

Un invité a apporté un tonneau et Julien Lepers.

Sur un thème contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article "Les destinations préférées des personnalités", "Les drôles de pratiques des personnalités", "Les métiers auxquels rêvaient les personnalités lorqu'elles étaient jeunes", et "Tous des obsédés !" ou "Les étranges pratiques sexuelles de nombreuses personnalités" !

 

Pourquoi soupçonne-t-on souvent les fainéants d'être malhonnêtes ?

Cliquer ici pour la réponse
Parce qu’ils sont trop au lit pour être honnêtes !
Cliquer ici pour l'explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre les locutions « trop au lit » (tro-po-li) et « trop polis ».

« Trop poli pour être honnête » est une formule faisant référence à une personne manifestant une politesse dont l’excès fait douter de la sincérité des sentiments.

"Guillaume Bats".

L'humoriste français Guillaume Bats

Il s'agit du nom de scène de l'humoriste français Guillaume Batreau, né le 14 avril 1987.

 

Atteint de la maladie des os de verre, il a fait la première partie de plusieurs humoristes de la scène française : Anthony Kavanagh, Jean-Marie Bigard, le Comte de Bouderbala, Vérino, Jarry ou Jérémy Ferrari.

 

L'humoriste français Guillaume Bats

Depuis 2018, il joue son seul en scène intitulé "Hors cadre" et produit par Jérémy Ferrari et Éric Antoine.

Source : wikipedia.org

Pourquoi les habitants de la Côte d'Ivoire ne vont-ils jamais au cinéma ?

Cliquer ici pour la réponse
Parce qu’ils y voient rien !
Cliquer ici pour l'explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le gentilé des habitants de la Côte d’Ivoire « Ivoiriens » et la locution « y voient rien » signifiant « ils sont aveugles » ou « ils ont une très mauvaise vue ».

Ce calembour, je vous le concède très enfantin, m'avait faire rire, en 1969, lorsque j'avais 8 ans.

Quelle est la capitale africaine préférée des Antillais gourmants ?

Cliquer ici pour la réponse
Accra, la capitale du Ghana !

Localisation de la ville d'Accra, au GhanaLocalisation du Ghana

Cliquer ici pour l'explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le nom de cette ville et celui de la spécialité antillaise originaire du Bénin consistant en un petit beignet, généralement farci avec des poissons ou des légumes, servi en apéritif ou en entrée.

Des accras de morue

"Faire ramoner sa cheminée".

Cette locution verbale signifie tout simplement :

  • au sens propre : faire nettoyer le conduit de sa cheminée à l'aide d'une brosse hérisson.

Celle-ci est passée sur toute la hauteur du conduit par le haut ou par le bas afin de décoller les suies et les dépôts de combustion (goudron) ;

Un ramoneur en action, au-dessus d'une cheminéeUn ramoneur en action, au-dessus d'une cheminée

saletés qui sont ensuite d'aspirées avec un aspirateur adapté.

Un ramoneur en action, dans une cheminée

  • et au sens figuré : être pénétré(e) sexuellement.

Source : jardinage.lemonde.fr

On n'écrit pas : "Une compote de pêche" !

De la compote de pêches

Mais : "Une compote de pêcheS" !

... ... car il ne s'agit pas d'un plat de poissons !

Cliquer ici pour l'explication du calembour
Il résulte de l’homophonographie entre les deux substantifs féminins « Pêche » désignant respectivement :
  • le fruit comestible à noyau produit par le pêcher, charnu, juteux et sucré, avec une chair jaune, blanche, ou rouge (sanguine), une peau veloutée de couleur jaune ou orange plus ou moins lavée de rose-carmin à rose-saumon ou brune chez les sanguines,

Une pêche

  • et l’activité consistant à capturer des animaux aquatiques.
Des marins pêcheurs en train de déverser le contenu de leur filet sur le pont de leur bateau
© Jean-Marie Goyhenex /Sipa