"À couper au couteau".

Cette expression du registre familier, se dit, au figuré de choses plus épaisses, plus consistantes, plus denses qu’elles ne devraient l'être ou ne le sont d'ordinaire, ce qui rend difficile la compréhension ou la distinction.

On dit par exemple : "Un brouillard à couper au couteau" ou "Un accent à couper au couteau".

Source : www.linternaute.fr et wiktionary.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.