"Mitigé" ne signifie pas "Mélangé" !

Cet adjectif signifie en effet :

  • au sens propre : édulcoré, rendu moins acide,
  • au sens figuré, :
    • rendu moins pénible, moins douloureux ("une peine mitigée"),
    • rendu moins absolu ou moins rigoureux ("une doctrine mitigée"),
    • rendu moins violent, moins entier ("une opinion mitigée"),
  • et par extension : rendu moins pur, moins austère ("une occupation mitigée").

La locution - pourtant très communément employée "Un succès mitigé" n'a donc absolument pas le sens que lui prête ses - pourtant très nombreux, malheureusement - utilisateurs. Et devrait par conséquent être remplacée par une formule du type "Un demi-succès".

L'origine de cette erreur très commune est naturellement à chercher du côté du substantif masculin "Mitigeur", qui désigne un robinet à réglage instantané de température d'eau pour appareils sanitaires.

Or la vocation première d'un mitigeur n'est pas de mélanger l'eau chaude et l'eau froide, mais d'atténuer les effets sur le corps humain d'un contact direct avec une eau trop chaude ou trop froide ; de rendre ledit contact moins pénible, moins douloureux, moins violent !

Source : www.cnrtl.fr

1 réflexion au sujet de « "Mitigé" ne signifie pas "Mélangé" ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.