On ne dit pas : "Il y a une fracturation très forte de la société française" !

Le "communiquant" Arnaud Benedetti

Comme l'a déclaré le "communiquant" Arnaud de Benedetti, le 21 juin 2020, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais : "La société française EST TRÈS FRACTURÉE" !

Le mot "Fracturation" désigne en effet uniquement un procédé utilisé dans l'extraction d'hydrocarbures afin augmenter la perméabilité de la couche productrice en y pratiquant des fractures.

On ne dit pas : "Au Crédit Agricole nos conseillers sont là pour vous aider à refaire marcher l'économie" !

Comme je l'ai entendu le 6 juin 2020 dans un message publicitaire radiophonique.

Mais : "Au Crédit Agricole nos conseillers sont là pour vous aider à refaire FONCTIONNER l'économie" !

Voire, je pense : "Au Crédit Agricole nos conseillers sont là pour vous aider à RELANCER l'économie" !

On ne dit pas : "I' s'est fait remettre à l'ordre" !

La journaliste française Géraldine Muhlmann

Comme l'a déclaré la journaliste française Géraldine Muhlmann, le 16 juin 2020, dans l'émission de Bruce Toussaint "Tonight Bruce Infos", sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFMTV.

Mais : "IL s'est fait RAPPELÉ à l'ordre" ou "IL s'est fait remettre À SA PLACE" !

"Une comptine".

Ce mot du langage courant désigne une chanson enfantine ("Un, deux, trois, nous irons au bois") ou une formule au rythme scandé ("Am Stam Gram") servant à déterminer le rôle des participants à un jeu : être éliminé, courir après les autres, etc.

  • Le mot "Comptine" dérive du mot "Compte" car c'est par le compte des syllabes que les enfants déterminent le  rôle qui sera dévolu à chacun d'eux dans leurs jeux : "Ce se-ra toi qui se-ra le chat !".
  • Et non du mot "Conte" comme le croient la plupart des gens, qui l'écrivent - à tort - "Contine" et pensent que ce mot désigne les petites histoires que l'on raconte aux enfants ; lesquelles ne sont que des "Contes", des "Fables" ou des "Histoires enfantines".

Sources : www.larousse.fr et www.linternaute.fr

On ne dit pas : "Il fait preuve d'un certain nombre d'humilités" !

Comme l'a lamentablement déclaré la journaliste française Apolline de Malherbe, le 13 avril 2020, sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Mais : "Il fait preuve d'une certaine humilité" !

Pour la sottise de cette déclaration, je lui décerne mon label de médiocrité "Fachés avec le français".

"Naguère" n'a jamais signifié "Autrefois", "Jadis", "Il y a longtemps" !

Sinon dans un registre familier et de manière tout aussi abusive qu'erronée...

Mais tout au contraire : "Récemment, il y a peu de temps" (registre soutenu) !

Petit moyen mnémotechnique pour s'en souvenir aisément : il suffit de penser qu'il "N'y A GUÈRE longtemps".

Vous le saurez désormais et pourrez donc hausser votre niveau de langue :

  • en utilisant de manière pertinente l'adverbe "naguère" pour dire "Il y a peu de temps"
  • et en utilisant le terme idoine ("Jadis" ou "Autrefois") pour dire "Il y a longtemps".