On ne dit pas : "C'est pas écoutable ce que dit Claude Puel". !

L'animateur français de radio et de télévision Grégory Ascher

Comme l’a déclaré, le 19 janvier 2021, l'animateur français de radio et de télévision Grégory Ascher, dans l’émission d'Estelle Denis "L’Équipe d'Estelle", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "C'est pas ENTENDABLE ce que dit Claude Puel" !

Et, idéalement : "CE N'est pas ENTENDABLE ce que dit Claude Puel" !

Voire : "Ce que dit Claude Puel N'est pas ENTENDABLE" !

On ne dit pas : "Il accordait beaucoup de détails ; sur les terrasses notamment" !

Le commissaire-priseur français Harold Hessel, expert dans l'émission "Affaire conclue", sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme l'a déclaré le commissaire-priseur français Harold Hessel, le 19 janvier 2021, dans l'émission "Affaire conclue" sur la chaîne de télévision publique France 2.

Mais : "Il accordait beaucoup D'IMPORTANCE AUX détails ; DES terrasses notamment" !

Le substantif féminin "Terrasse" désigne ici le socle plat supportant une figure et en particulier la surface de ce socle, notamment lorsqu'elle imite un sol (roche, herbe, dallage, etc.).

Une sculpture animalière en bronze de Pierre-Jules Mêne, datant du XIXe siècle et représentant un chien de chasse sur terrasse
Une sculpture animalière en bronze de Pierre-Jules Mêne, datant du XIXe siècle et représentant un chien de chasse sur terrasse

Sources : www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

On ne dit pas : "Il l'abandonne sur le terrain de bataille" !

Le journaliste français Marc Fourny

Comme le déclare le journaliste français Marc Fourny, dans l'épisode de la série "Sous les jupons de l'histoire" consacré à Mary Stuart, diffusé le 29 octobre 2016 sur la chaîne de télévision française Chérie 25, et rediffusé le 15 janvier 2021.

Mais : "Il l'abandonne sur le CHAMP de bataille" !

On ne dit pas : "Rendent la visibilité à néant" !

Ainsi que je l'ai entendu dans le commentaire du documentaire français "Titans des neiges", réalisé en 2017 par Yoan Lefèbvre et diffusé le 3 janvier 2021, sur la chaîne de télévision française RMC Découverte.

Mais : "RÉDUISENT la visibilité à néant" !

Ou : "Rendent la visibilité NULLE" !

On ne dit pas : "Est-ce que dans vos films y a toujours pas un peu d'expressionnisme ?", ni "Des choses qui sont expressionnistes et qui sont très beaux" ou "L'enjeu est beaucoup moindre" !

Le critique de cinéma et éditeur français François Guérif, grand spécialiste du film noir

Comme l'a déclaré le critique de cinéma français François Guérif, en 2019, dans sa présentation figurant sur le DVD du film états-unien "Casier judiciaire", réalisé en 1938 par le réalisateur allemand Fritz Lang.

Mais :

  • "Est-ce que dans vos films IL N'y a PAS toujours un peu d'expressionnisme ?,
  • "Des choses qui sont expressionnistes et qui sont très BELLES",
  • et : "L'enjeu est BIEN moindre"!

Pour ces trois phrases, figurant dans le même entretien de quelques minutes à peine, je décerne à ce monsieur, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Pour le coup, là y a un vrai sujet" !

L'universitaire français Benjamin Morel

Comme l'a lamentablement déclaré, le 15 décembre 2020, l'universitaire français Benjamin Morel, sur la chaîne de télévision frnçaise d'information en continu CNews.

Mais : "IL y a, EN L'ESPÈCE, un vrai PROBLÈME" !

Ou : "IL y a, EN LA CIRCONSTANCE, un vrai PROBLÈME" !

Pour cette phrase inepte, je décerne sans hésitation à ce monsieur mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Je ne supporte plus en effet cette utilisation erronée de la locution "Pour le coup" ainsi que cette utilisation du mot "Sujet" en lieu et place du mot "Problème" !

On ne dit pas : "Y a quand même un sujet quand y a des enfants qui sont agressés aux écoles" !

L'homme politique français Vincent Segouin

Comme l'a déclaré, le 1er décembre 2020, l'homme politique français Vincent Segouin, sénateur LR (Les Républicains) et agent général d'assurances de profession, dans l'émission "Bonjour chez vous !", sur la chaîne de télévision publique française Public Sénat.

Mais : "IL y a quand même un PROBLÈME quand IL y a des enfants qui sont agressés DANS LES écoles" !

Pour son utilisation du mot "Sujet" en lieu et place du mot "Problème" qui a le don de m'exaspérer, ainsi que pour la médiocrité de son niveau de langue et la nullité crasse de l'ensemble de ses propos, creux comme un bambou, mais surtout pour le charabia sans nom que constitue cette phrase épouvantable, je décerne à ce monsieur mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".