On ne dit pas : "Drastique" !

Mais : "Draconien/ne" ou "Radical/e" !

Dès avant mars 2020, il ne se passait pas de demi-journée sans que je n'entende cet anglicisme ("Drastic") dans la bouche d'un journaliste, d'un homme politique, d'un animateur radio ou télé ou de l'un de ses invités !

À mon grand désespoir, la crise sanitaire de mars 2020 a naturellement démultiplié l'emploi de ce terme, que j'entends désormais tous les quarts d'heure sur les chaînes de télévisions françaises d'information en continu !

Journalistes, hommes politiques, médecins : tous me font hurler de rage, à parler ainsi anglais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.