On ne dit pas : "Moi les plannings, i' sont deux ans à l'avance préparés" !

Le danseur et chorégraphe français Bruno Vandelli

Comme l'a déclaré le danseur et chorégraphe français Bruno Vandelli, le 25 septembre 2020, dans le documentaire "Lofteur, tentatrice et bachelor, que sont devenus les stars des années 2000 ?", sur la chaîne de télévision française TFX.

Mais, à tout le moins : "Moi les plannings, iLS sont PRÉPARÉS deux ans à l'avance" !

Et idéalement : "MON EMPLOI DU TEMPS EST PRÉPARÉ deux ans à l'avance" !

On ne dit pas : "Pour moi, y a un espèce de challenge à faire" !

Annonce promotionnelle de l'émission de Michel Cymes "Prenez soin de vous", diffusée le mardi 19 janvier 2021 sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme on a malheureusement pu l'entendre, le 18 janvier 2021, sur la chaîne de télévision publique française France 2, dans les différents écrans promotionnels annonçant l'émission de Michel Cymes "Prenez soin de vous", diffusée le 19 janvier 2021.

Mais, à tout le moins : "Pour moi, IL y a UNE espèce de DÉFI à RELEVER" !

Et idéalement : "IL S'AGIT pour moi, D'UNE espèce de DÉFI à RELEVER" !

Je suis véritablement scandalisé par l'utilisation à des fins promotionnelles d'une phrase d'un aussi piètre niveau de langue, accumulant erreur de genre, utilisation d'un mot anglais et d'un verbe non approprié !

Parce qu'il est parfaitement inadmissible et intolérable qu'une chaîne de service public diffuse et rediffuse ainsi, à l'envi, un tel charabia, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

 

Pourquoi dire : "Le baby blues" ?

Et pas : "Le syndrome du troisième jour" ou "La dépression transitoire après accouchement" !

J'en conviens volontiers : c'est beaucoup plus long... mais il s'agit de français et non d'anglais.

Et surtout, il s'agit des termes idoines.

Ce syndrome apparaît chez la mère dans les premiers jours qui suivent l’accouchement.

Les symptômes se manifestent par de l’irritabilité, de l’anxiété, de la vulnérabilité et des sautes d’humeur.

Il s’agit d’une réaction transitoire qui s’explique par des changements physiologiques (chute hormonale importante), une augmentation du stress et un manque de sommeil.

Jusqu’à 80 % des femmes en sont affectées. Il est généralement passager et dure de quelques heures à 15 jours. Dans la plupart des cas, les symptômes s’estompent d’eux-mêmes sans qu’il y ait besoin d’intervenir.

Il ne doit pas être confondu avec la "dépression post-partum" ou "dépression post-natale".

Source : naitreetgrandir.com

Pourquoi dire : "Un hoax" ?

Et pas, tout simplement : "Un CANULAR" ou "Un CANULAR INFORMATIQUE" !

Ce mot anglais de "Hoax" est en effet régulièrement utilisé dans notre pays, désormais, pour désigner une information fausse, périmée ou invérifiable propagée par internet.

Source : Le Robert

Pourquoi dire : "Un mediator" ou "Un médiator" ?

Gros plan montrant comment saisir un plectre ("médiator") entre le pouce et l'index

Et pas : "Un plectre" !

Puisqu'il s'agit du véritable nom français de ce petit accessoire permettant de pincer ou gratter les cordes d'un instrument à cordes (dit "Cordophone") tels que la guitare, la mandoline et les instruments semblables.

Gros plan montrant comment tenir un plectre ("médiator") entre le pouce et l'indexMain utilisant un plectre ("Médiator") pour jouer de la guitare électrique

 

  • On tient le plectre entre le pouce et l'index.

Et il en existe de différentes formes (souvent triangulaires ou en "goutte d'eau" pour les guitares), diverses épaisseurs (le plus souvent, entre 0,4 et 1,5 mm) et matières, afin de s'adapter au musicien.

Jeu de six plectres, allant de 0,58 à 1,5mm d'épaisseur
Jeu de six plectres, allant de 0,58 à 1,5mm d'épaisseur
  • Pour les instruments tels que la cithare ou les styles requérant l'utilisation individuelle de plusieurs doigts pour gratter les cordes, on parle d'"Onglet" et non de "Plectre".

Main utilisant des onglets pour jouer de la guitare

Et celui-ci s'enfile sur le bout du doigt, sachant qu'il en existe pour les doigts et pour les pouces.

Onglets métalliques utilisés pour jouer de la guitare

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Give me five !" ou même "Donne-m'en cinq !" ou "Tape-m'en cinq !" !

"Tope là !" et non "Give me five !" ou même "Donne-m'en cinq !" ou "Tape-m'en cinq !"

Et pas : "Tope-là !" !

Cette interjection du registre familier a le mérite d'être parfaitement française, ce qui n'est pas le cas des idiotismes numériques "Donne-m'en cinq" ou "tape-m'en cinq", simples décalques de la formule anglaise "Give me five".

Pourquoi dire : "C'est un très beau cast" ?

L'historien français du cinéma Patrick Brion

Comme le déclare l'historien français du cinéma Patrick Brion, dans sa présentation du film états-unien "Duel dans la boue", réalisé en 1959 par Richard Fleischer et sorti en DVD en 2011.

Mais : "C'est unE très beLLE DISTRIBUTION"  !

Pourquoi dire : "Never complain, never explain" ?

Et pas : "Ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer (ou se justifier)".

Ou : "Jamais de plaintes, jamais d'explications (ou de justifications)".

Ou encore : "Ne vous plaignez jamais, ne vous expliquez jamais (ou ne vous justifiez jamais)".

Tel était - dit-on - le conseil donné par la Reine Victoria (1819-1901) au futur Edouard VII (1841-1910), son fils, alors âgé de 10 ans. Ou, selon d'autres sources, la devise du premier ministre britannique Benjamin Disraeli (1804-1881).

Elle a en tous cas été adoptée depuis par différentes personnalités britanniques, dont Winston Churchill ou la reine actuelle Elizabeth II.

  • Il ne faut jamais se plaindre de quoi que ce soit, afin de ne pas avoir à s'expliquer sur ses propres raisons de se plaindre. Et surtout parce que, celui à qui l'on fait part part de ses tracas trouve souvent le moyen de vous expliquer que ses ennuis sont bien pires que les nôtres.
  • Et ne jamais expliquer (ou se justifier), car il s'agit d'une marque de faiblesse. Vos amis n'en ont pas besoin, et vos ennemis ne vous croirons pas de toute façon.

Sources : s-obeit-et-r-agit.blogspot.com et wikipedia.org

-

P

Pourquoi dire : "Un looping" ?

Et pas : "Une boucle" !

Et cela, qu'il s'agisse :

Deux avions en train de réaliser une boucle

  • d'une figure de voltige aérienne.

La boucle est une rotation de l'avion ou de l'hélicoptère (seul quelques uns en sont capables, l’Eurocopter Tigre étant celui qui offre la meilleure possibilité d’en faire) autour de son axe de tangage (l'axe des ailes).

Ainsi, l'aéronef se cabre, passe sur le dos puis redescend. La boucle constitue avec le tonneau une des deux figures de base de la voltige classique.

Pour qu'une boucle soit réussie, le pilote doit décrire un cercle parfait et ne doit pas dévier de son axe. L'entrée et la sortie de la figure doivent se faire à la même altitude.

La première boucle a été réalisée en 1913. Les sources divergent sur l'identité du premier pilote qui réalisa cette figure. Il semblerait que le Français Adolphe Pégoud le 31 août 1913, à Buc (78) ait été le premier pilote à réussir cette figure au commandes d'un Blériot. Mais selon d'autres sources, cet honneur échoirait au Russe Piotr Nesterov, pilotant, dès le 27 août 1913, un Nieuport.

Les montagnes russes de l'Europa park allemand, à Rust (Bade-Wurtemberg)Les montagnes russes de l'Europa park allemand, à Rust (Bade-Wurtemberg)

  • ou du manège appelé "Montagnes russes".

Source : wikipedia.org