Pourquoi dire : "Être just" ou "Être un peu just" et "Être short" ou "Être un peu short" ?

Et pas, selon le contexte :

  • "Être COURT" et "Être un peu COURT" !

Par exemple : "Une demi-heure pour faire l'aller-retour, c'est un peu court", plutôt que "C'est un peu just" ou "C'est un peu short".

  • "Être INSUFFISANT" et "Être LÉGÈREMENT INSUFFISANT" !

Par exemple : "Un kilo de pâtes pour cinq, ça risque d'être insuffisant", plutôt que "Ça risque d'être just" ou "C'est short".

  • Ou : "Être PEU" et "Être TROP PEU" !

Par exemple : "20 000 euros pour retaper cette maison, c'est trop peu", plutôt que "C'est just" ou "C'est short".

Pourquoi dire : "Le pitch d'un film" ou "Un pitch" et "Pitcher un film" ou "Pitcher" ?

Et pas, selon le contexte :

  • Dans le domaine du cinéma :
    • "L'accroche", "L'argument", "L'idée", "Le canevas", Le ressort dramatique" ou "Le résumé" d'un film,
    • et "Résumer un film".
  • Et dans le domaine de la communication :
    • "L'argumentaire", "La démonstration" ou "La présentation",
    • et : "Résumer" !

Source : www.academie-francaise.fr

"Basique" n'a jamais signifié "De base" en français !

Mais en anglais !

En français, l'adjectif "Basique" se dit exclusivement, selon le contexte :

  • d'un corps, d'un milieu qui présente les caractères d'une base,
  • d'un milieu dont le pH est supérieur à 7,
  • des sels correspondant à une neutralisation incomplète d'une polybase,
  • ou des oxydes donnant des bases en solution.

La mauvaise utilisation d'adjectif "Basique" par de plus en plus de français résulte probablement - encore une fois, malheureusement - du succès d'une "chanson" inepte de "rappeur" décérébré, dont les radios et télévisions se plaisent à répandre avec complaisance la prose dégénérée :

"Basique" Orelsan (2017)

"Ok, j'vais demander à Skread de faire une instru simple
Parce que je vais dire des trucs simples
Parce que vous êtes trop cons
Ok, simple, basique, basique

Ok, les gens les plus intelligents sont pas toujours ceux qui parlent le mieux (simple)
Les hommes politiques doivent mentir sinon tu voterais pas pour eux (basique)
Si tu dis souvent qu't'as pas d'problème avec l'alcool, c'est qu't'en as un (simple)
Faut pas faire un enfant avec les personnes que tu connais pas bien (basique)
Les mecs du FN ont la même tête que les méchants dans les films (simple)
Entre avoir des principes et être un sale con, la ligne est très fine (basique)
Hugo Boss habillait des Nazis, le style a son importance (simple)
Les dauphins sont des violeurs, ouais, méfie-toi des apparences (basique)

Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Vous n'avez pas les bases, vous n'avez pas les bases
Vous n'avez pas les bases, vous n'avez pas les bases
Si c'est marqué sur internet, c'est p't-être faux mais c'est p't-être vrai (simple)
Illuminatis ou pas, qu'est-ce que ça change? Tu t'fais baiser (basique)
À l'étranger, t'es un étranger, ça sert à rien d'être raciste (simple)
Les mecs les plus fous sont souvent les mecs les plus tristes (basique)
Cent personnes possèdent la moitié des richesses du globe (simple)
Tu s'ras toujours à un ou deux numéros d'avoir le quinté dans l'ordre (basique)
Si t'es souvent seul avec tes problèmes, c'est parce que souvent l'problème c'est toi (simple)
Toutes les générations disent que celle d'après fait n'importe quoi (cliché)
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Vous n'avez pas les bases
Vous n'avez pas les bases
Vous n'avez pas les bases
Vous n'avez pas les bases
Basique, simple, vous n'avez pas les bases
Basique, simple, vous n'avez pas les bases
Basique, simple, vous n'avez pas les bases
Basique, simple, vous n'avez pas les bases
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, vous n'avez pas les bases".
Vous vous en doutez bien, c'est sans hésitation que je décerne à cette "chanson" mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".
Sources : www.larousse.fr et www.lyricfind.com

On ne dit pas : "Il va pas s'excuser à toute la France entière" ni "Vous qui faisez les médias" !

L'ancien conseiller sportif français Gilles Favard

Comme l'a déclaré le 20 juillet 2020, l'ancien conseiller sportif du FC Nantes, Gilles Favard, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir" de la chaîne de télévision française "L'Équipe".

Mais : "Il NE va pas s'excuser AUPRÈS de la France entière" !

Et : "Vous qui FAITES les médias" !

Ou plutôt : "Vous qui TRAVAILLEZ dans les ORGANES D'INFORMATION" !

Pour cet immonde charabia et parce qu'il ne sait pas parler correctement le français, assassinant systématiquement notre langue lors de la plupart de ses interventions, il mérite mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

Pourquoi dire : "C'est le teenage movie par excellence" ?

Comme l'a déclaré la chroniqueuse cinéma de la chaîne de télévision publique française franceinfo, le 29 juillet 2020.

Et pas : "C'est le FILM D'ADOLESCENTS par excellence" ou  "C'est le FILM POUR ADOLESCENTS par excellence"!

Et même : "IL S'AGIT DU FILM D'ADOLESCENTS par excellence" ou "IL S'AGIT DU FILM POUR ADOLESCENTS par excellence" !

Voire, si l'on ne souhaite pas hausser son niveau de langue et rester dans le registre familier, utiliser les apocopes : "FILM D'ADOS" ou "FILM POUR ADOS".

La locution nominale anglaise "Teenage movie" (ou "Teen movie", par apocope) désigne un genre cinématographique majoritairement américain ayant à la fois l'adolescence comme sujet et les adolescents comme personnages et public.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "It's a pleasure" ?

Le journaliste automobile et éditeur français François Allain

Comme l'a déclaré le journaliste automobile et éditeur français François Allain, le 27 février 2020, dans l'émission française (si, si !) "Vintage mecanic", de la chaîne de télévision française RMC Découverte, consacrée à la Chevrolet Camaro SS.

Et pas : "C'est un plaisir" !

Par peur d'être compris de tous les français ? Ou parce que aligner ainsi quatre mots d'anglais du registre familier lui procure l'illusion d'appartenir à une élite ?  Je reconnais me perdre en conjectures.

Parce ce que François Allain ne cesse de recourir ainsi, de façon récurente, à des expressions anglo-saxonnes, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

"Le big tour 2020 : une tournée qui mélange la French Tech, la French Fab, la French Touch, la French Generation" !

Tel est l'invraisable slogan qu'a osé nous infliger dans ses publicités télévisées de juillet 2020 BPI France, l'organisme français de financement et de développement des entreprises.

Et cela, afin de promouvoir une tournée, sur tout le littoral français, de 22 dates dans 21 villes, du 29 juillet au 19 septembre 2020, destinée à faire découvrir le savoir-faire entrepreneurial français.

Dire : "La grande tournée 2020 associe la Technologie française, la Fabrication française, la Patte française ET la Génération France" ne leur est apparemment pas venu à l'esprit.

Parce que tenter de compenser la médiocrité de son discours ou de ses propos en parlant anglais est pour moi l'apanage des sots et pour cet inqualifiable et insupportable ramassis d'anglicismes qui me donne la nausée, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Source : www.bpifrance.fr

Pourquoi dire : "J'raconte ma life" et "J'raconte toujours ma life" !

Affiche du spectacle de Donel Jack'sman "J'raconte ma life" (2006)

Comme l'a fait l'humoriste français Donel Jack'sman, qui a intitulé ainsi ses spectacles de 2006 et 2011.

Et pas : "JE raconte ma VIE" et "JE raconte toujours ma VIE" !

Ce serait moins drôle, en écrivant en entier le mot "Je" et en n'utilisant pas le mot anglais "Life" ?

J'aimerais que l'on m'explique...

Affiche du spectacle de Donel Jack'sman "J'raconte toujours ma life" (2011)
Affiche du spectacle de Donel Jack'sman "J'raconte toujours ma life" (2011)

Pourquoi dire : "Un cookie" ?

Un cookie

Et pas, selon le contexte  :

  • en matière alimentaire : "Un biscuit aux pépites de chocolat", comme le font si bien nos amis québecois.

Ainsi désignent-ils en effet fort justement ce petit biscuit rond, originaire des États-Unis d'Amérique, fait avec des brisures ou pépites de chocolat.

  • et en matière informatique : "Un témoin de connexion", "Un témoin de navigation" ou - par ellipse - "Un témoin" !

Il s'agit d'une suite d'informations envoyée par un serveur HTTP à un client HTTP, que ce dernier retourne lors de chaque interrogation du même serveur HTTP, sous certaines conditions.

Ce témoin est l'équivalent d'un fichier texte de petite taille, stocké sur le terminal de l'internaute.

Existant depuis les années 1990, ils permettent aux développeurs de sites web de conserver des données utilisateur afin de faciliter la navigation et de permettre certaines fonctionnalités.

Les témoins ont toujours été plus ou moins controversés, car ils contiennent des informations personnelles résiduelles pouvant potentiellement être exploitées par des tiers.

Ces informations censées être privées ne le sont pas vraiment, puisqu'elles sont accessibles à un certain point.

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Le film avait un pitch, à la base, basique" ni "Trois heures du matin, c'est pas le meilleur timing pour regarder un film d'horreur" !

L'humoriste français Donel Jack'sman

Comme le fait l'humoriste français Donel Jack'sman.

Mais : "L'ARGUMENT DU film ÉTAIT SIMPLE" ni "Trois heures du matin, cE N'est pas le meilleur HORAIRE pour regarder un film d'horreur" !

Pour cet insupportable ramassis d'anglicismes je lui décerne bien évidemment mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Être focus sur", "Faire un focus sur" ou "Focus sur" ?

Et pas :

  • Pour "Être focus sur" : "Être concentré sur", "Avoir les yeux rivés sur", "Mettre au centre de ses préoccupations".

Par exemple : "Je suis concentré sur mes examens", "Le pays a les yeux rivés sur les cours de la bourse" ou "Le gouvernement a mis l'emploi des jeunes au centre de ses préoccupations" plutôt que "Je suis focus sur mes examens", "Le pays est focus sur les cours de la bourse" ou "Le gouvernement est focus sur l'emploi des jeunes".

  • Pour "Faire un focus sur" : "Faire une mise au point concernant" ou "Faire le point concernant"

Par exemple : "Nous allons faire une mise au point concernant X" ou "Nous allons faire le point concernant X" plutôt que "Nous allons faire un focus sur".

  • et pour "Focus sur": "Des précisions concernant".

Par exemple : "À présent : des précisions concernant X" plutôt que "À présent : focus sur".

Source : www.larousse.fr

Pourquoi dire : "Open bar" et "Être open bar" ?

Et pas :

  • bar ouvert, buvette gratuite ou boisson à volonté (sens propre).

On dit par exemple : "Pour mon mariage le devis du traiteur prévoit un open bar durant toute la soirée".

  • être la porte ouverte à tous les excès ; favoriser l'abus de quelque chose (sens figuré).

et s'utilisant au sens figuré pour désigner une situation dans laquelle il est possible d'abuser de quelque chose.

On dit par exemple : "Si l'on dépénalise le cannabis cela va être open bar !".

Source : wiktionary.org

On ne dit pas : "Être focus sur l'objectif" !

Le journaliste sportif français Giovanni Castaldi

Comme l'a déclaré le journaliste sportif français Giovanni Castaldi, le 23 juillet 2020, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir", de la chaîne de télévision française "L'Équipe".

Mais : "Ils sont CONCENTRÉS sur l'objectif" !

"Être focus" n'est évidemment pas du français mais de l'anglais !

Pourquoi dire : "Le World Wide Web" ou - par ellipse - "Le web" ?

Et pas : "La toile d’araignée mondiale" et - par ellipse - "La Toile" ou "La Toile mondiale", ou "Le réseau mondial" !

Ces différentes appellations - correspondant au célébrissime sigle anglais "www" - désignent un système hypertexte public fonctionnant sur Internet, qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites.

L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient entre elles les pages de la Toile.

Et, par le passé, l'appellation anglaise "World Wide Web" - qui s'écrit actuellement en séparant les mots et avec des majuscules - s'est écrit : "WorldWideWeb", "World-Wide Web", "WWW" et "W3C".

Source : wikipedia.org