"Pouffer de rire" n'est pas un pléonasme !

"Pouffer" est en effet un verbe signifiant tout à la fois :

Une voile gonflée par le vent

  • souffler soudainement,

On dit par exemple : "Le vent pouffe, souffle par rafales en tous sens".

Affiche du film états-uniens "Sept ans de réflexion", de Billy Wilder (1955)

  • bouffer, se gonfler ; éclater.

On dit par exemple : "Dans la célèbre comédie états-unienne de Billy Wilder Sept ans de réflexion (1955), les remontées subites d'air chaud suscitées par le passage des rames de métro new yorkaises font bouffer la jupe de Marilyn Monroe, tandis qu'elle se tient au-dessus d'une grille d'aération". Et cela bien sûr, pour le plus grand plaisir des spectateurs, mais également de l'acteur Tom Ewell, du machiniste, qui, sous la grille actionnait un énorme ventilateur... et des innombrables badauds assistant au tournage nocturne de la scène, le 15 septembre 1954 !

  • ou : laisser échapper par saccades des soufflements étouffés plus ou moins bruyants, résultant d'un rire que l'on essaie en vain de réprimer mais que l'on ne parvient pas à contenir.

On dit par exemple : "J'ai failli pouffer de rire lorsque je me suis aperçu que la chemise de mon prof dépassait de sa braguette".

Une toute petite fille en train de pouffer de rire
Une toute petite fille en train de pouffer de rire

En sorte que "Pouffer de rire" n'est donc pas un pléonasme.

Sur le même sujet, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à "Toutes les façons de dire "Bien rire" ou "Rire beaucoup".

Sources : www.cnrtl.fr, www.parismatch.com et www.larousse.fr

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.