"Une oriflamme".

Ce substantif féminin nous vient du latin "aurea flamma" ("flamme d'or").

  • Il désigne à l'origine, dans la "Chanson de Roland" : l'étendard de Charlemagne, porté par Geoffroi d’Anjou.

Charlemagne, à cheval, tenant son oriflamme (vitrail)

  • puis, par confusion: l'étendard de Saint-Denis que les rois de France levaient avant de partir en guerre.

Saint-Denis tenant une oriflamme

  • et enfin, par extension : toute bannière d'apparat terminée en pointes.

Une origlamme du Dauphiné

Source : wikipedia.org

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.