A.J. Cronin

Ce nom m'a toujours été familier, car j'ai souvent vu traîner dans la maison de mes grands-parents, lorsque j'étais enfant, des livres où il figurait en couverture.

Même si je ne m'étais, à vrai dire, jamais réellement posé la question, j'avais toujours pensé qu'il s'agissait d'un auteur français.

Et ce n'est qu'en lisant récemment la jaquette du DVD d'un film adapté de l'un de ses ouvrages ("Les clés du royaume", pour ne pas le citer), que j'ai enfin pris l'initiative de me renseigner sur cet auteur.

J'ai ainsi appris que "A.J. Cronin" constituait le nom de plume de l'écrivain écossais Archibald Joseph Cronin, né le 19 juillet 1896 et mort le 6 janvier 1981.

A.J. Cronin est considéré comme un des plus grands écrivains écossais et plusieurs de ses ouvrages sont considérés comme des chefs-d'oeuvre, en particulier "La Citadelle" et surtout "Les Clés du royaume".

Médecin des pauvres en milieu industriel, puis avec une brillante clientèle à Londres (Angleterre) (Grande-Bretagne), il ne commence à écrire qu'en 1931, à l'âge de 37 ans.

Et l'un de ses fils, Vincent Cronin, est également écrivain.

Son itinéraire et ses origines inspirent nombre de ses personnages romanesques. Et ses romans contiennent de nombreux éléments biographiques.

Ayant publié une vingtaine de romans, principalement tragiques, A.J. Cronin demeure l'un des romanciers les plus traduits, les plus diffusés et les plus adaptés par le cinéma et par la télévision :

  • "Le Chapelier et son château" (1940), adapté au cinéma par Lance Comfort en 1941,
  • "Aux Canaries" (1933), adapté au cinéma par Irving Cummings en 1934,
  • "Sous le regard des étoiles" (1935), adapté au cinéma par Carol Reed en 1939,
  • "La citadelle" (1937), adapté au cinéma par King Vidor en 1938,

Affiche du film du film "La citadelle" de King Vidor (1938) d'après le roman de A.J. Cronin

  • "Soeurs" (1939), nouvelle adapté au cinéma par George Stevens en 1940,
  • "Les Années d'illusion" (1940), adapté à la télévision par Pierre Matteuzzi en 1977,
  • "Les clés du royaume" '1941), adapté au cinéma par John M. Stahl en 1944,

Affiche du film du film "Les clés du royaume" de John M. Stahl (1941) d'après le roman de A.J. Cronin

  • "Les vertes Années" (1944), adapté au cinéma par Victor Saville en 1946,
  • "Le Jardinier espagnol" (1950), adapté au cinéma par Philip Leacock en 1956,
  • "L'Épée de justice" (1953), adapté au cinéma par Jack Cardiff en 1959.

Source : wikipedia.org

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.