"Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?".

Qui ne connaît cette extraordinaire réplique de la fabuleuse actrice française Arletty, s'adressant sur le pont du canal Saint-Martin, à Paris (75), au génial Louis Jouvet, dans le film français de 1938, de Marcel Carné, "Hôtel du Nord", adapté du roman "L'Hôtel du Nord" publié en 1929 par Eugène Dabit.

Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)

Cette incroyable tirade demeure durablement implantée dans la culture populaire, notamment grâce à l'intonation particulière d'Arletty, emblématique de la gouaille parisienne.

Et elle résonne encore aux oreilles des téléspectateurs et cinéphiles de plus de cinquante ans, pour l'avoir entendu, des années durant, dans le générique en noir et blanc annonçant le grand film du dimanche soir. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)

Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)Affiche du film français "Hôtel du Nord" de Marcel Carné (1938)

1 réflexion au sujet de « "Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?". »

  1. Cette nostalgie fait du bien, elle réchauffe le cœur avec les beaux souvenirs de l'enfance, d'une enfance à la fin du siècle dernier, où les choses étaient bien différentes d'aujourd'hui...

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.