Les députés des états généraux de 1789 n'ont nullement été de fervents promoteurs de la consommation de jus de fruits frais, et ce malgré leur demeuré célèbre devise. Mais si, souvenez-vous donc !

Réponse
« Serre-m’en du jus de pomme ! ».
Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre la locution verbale « Serre-m’en du jus de pomme ! » et la locution nominale « Serment du Jeu de paume« .

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.