On ne dit pas "Les filles rouspètent", mais...

Réponse
« Les filles rousses ont des gaz !« 
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre la forme conjuguée du verbe « Rouspéter » et la locution nominale « filles rousses ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.