Ne dites pas : "Un linceul mortuaire" ou "Un linceul funéraire" !

Mais simplement : "Un linceul" !

À moins que vous n'utilisiez ce terme au sens figuré et dans le registre soutenu, ces deux locutions nominales masculines constituent en effet, de nos jours, des pléonasmes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.