On ne dit pas : "Un wagon de voyageurs" !

Mais : "UnE VOITURE voyageurs" !

Il s'agit d'une voiture de chemin de fer spécialement conçue pour le transport de passagers en position assise. Ou debout pour les transports de proximité.

Dans le jargon ferroviaire on distingue en effet deux grands types de véhicules remorqués. On parle de "Wagons" pour les marchandises et les animaux, et de "Voitures" pour les passagers.

Et cela bien que certains véhicules historiques, comme ceux de la CWL (Compagnie internationale des Wagons-Lits) aient pu, un temps, au XIXe siècle, arborer le nom de "Wagon-lit" ou de "Wagon-restaurant".

Avant de prendre leur véritable nom de "Voiture-lit" et de "Voiture-restaurant".

Voiture-lit de la Compagnie internationale des wagons-lits
Voiture-lit de la Compagnie internationale des wagons-lits
Voiture-restaurant de la Compagnie internationale des wagons-lits
Voiture-restaurant de la Compagnie internationale des wagons-lits

De la même façon on parle improprement de "Wagon de l'Armistice" pour désigner la voiture de chemin de fer dans laquelle furent signés les armistices du 11 novembre 1918 et du 22 juin 1940 entre l'Allemagne et la France.

Le wagon de l'armistice de Rethondes
Le "wagon" de l'armistice de Rethondes
L'intérieur du wagon de l'armistice de Rethondes
L'intérieur du "wagon" de l'armistice de Rethondes

Source : wikipedia.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.