"Patatras" !

Cette interjection se prononce pa-ta-tra.

Et elle est utilisée:

  • au sens propre, afin d'exprimer le bruit fracassant de la chute brutale d'une chose ou d'une personne.

On dit par exemple :"Tout était calme chez moi hier soir, lorsque tout à coup, patatras ! L'énorme tableau de famille accroché dans l'escalier s'est détaché du mur !".

Ou : "Ma fille a voulu essayer de faire du vélo sans petites roues. Tout allait bien les vingt premiers mètres et puis patatras ! Elle s'est retrouvée par terre".

  • et au sens figuré, pour signifier : Catastrophe ! Malheur !

On dit par exemple : "Tout allait bien durant la première heure et puis soudain : patatras ! Deux buts encaissés en moins de dix minutes".

Ou : "Mes finances allaient mieux depuis quelque temps. Mais cette semaine, patatras ! Je dois à la fois changer mon réfrigérateur et faire réparer la toiture après la tornade d'avant-hier".

Sources : Le robert, www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.