Morris aimait manifestement beaucoup les films de John Wayne... et ne se torturait guère les méninges pour trouver les titres d'une partie des albums de Lucky Luke !

Né en 1923 , le jeune Morris a connu l'âge d'or du western hollywoodien et manifestement beaucoup fréquenté les salles obscures durant sa jeunesse.

Avec, sans doute, vous allez pouvoir le constater, une affection toute particulière pour les westerns et pour le jeune acteur états-unien John Wayne !

Ce sont en effet pas moins de sept albums de Lucky Luke, dont les titres sont directement inspirés - quand ce n'est pas purement et simplement décalqués - sur les titres français ou originaux de films états-uniens ; dont cinq avec John Wayne !

Couverture de l'album de Lucky Luke "Arizona".

  • "Arizona", troisième album de la série (1951) reprend ainsi directement le titre du film états-unien "Arizona" ("The virtuous wife") (1931) de George B. Seitz, avec John Wayne.

Couverture de l'album de Lucky Luke "Sous le ciel de l'Ouest".Jaquette du film "Sous le ciel d'Arizona".

  • "Sous le ciel de l'Ouest", quatrième album de la série (1952), s'inspire très largement du film états-unien "Sous le ciel d'Arizona" ("Neath the Arizona skies") (1934) de Harry L. Fraser, également avec John Wayne.

Couverture de l'album de Lucky Luke "Hors-la-loi".

  • "Hors-la-loi", sixième album de la série (1954) est la traduction française du titre original du film états-unien "Le banni" ("The outlaw") (1943) d'Howard Hughes.

Couverture de l'album de Lucky Luke "L'élixir du Docteur Doxey".Jaquette du film "L'élixir du Docteur Carter".

  • "L'élixir du Docteur Doxey", septième album de la série (1955), s'inspire directement du titre français du film états-unien "L'élixir du Docteur Carter" ("Paradise canyon") (1935) de Carl L. Pierson, encore avec John Wayne.

Couverture de l'album de Lucky Luke "La caravane".Affiche du film "Caravane"

  • "La caravane", vingt-quatrième album de la série (1964) reprend presque de manière littérale le titre français du film états-unien "Caravane" ("Caravan") (1934) d'Erik Charell.

Couverture de l'album de Lucky Luke "La ville fantôme".Jaquette du film "La ville fantôme".

  • "La ville fantôme", vingt-cinquième album de la série (1965) reprend directement le titre français du film états-unien "La ville fantôme" ("Winds of the Wasteland") (1936) de Mack V. Wright, toujours avec John Wayne.

"La diligence", 32e album des aventures de "Lucky-Luke" (avril 1968)Affiche du film "La chevauchée fantastique"

Et l'album est même un décalque du film !

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

5 réflexions au sujet de “Morris aimait manifestement beaucoup les films de John Wayne... et ne se torturait guère les méninges pour trouver les titres d'une partie des albums de Lucky Luke !”

  1. Je signale au passage pour les fans de cinéma classique, que Morris, excellent caricaturiste, se plaisait à dessiner les stars de l'époque dans ses albums : le conducteur de "la diligence", Hank, n'est autre que l'acteur Wallace Beery. On peut aussi reconnaître ici et là: W.C. Fields, Gary Cooper, Jean Gabin, Lee van Cleef, Hitchcock, Jack Palance...et quelques autres...

    Répondre
  2. Etonnant...quoique...les albums Lucky Luke traitent de la conquête de l'ouest, logique que les thèmes soient aussi ceux des westerns hollywoodiens, qui ont bien évidemment marqué les auteurs de cette BD célèbre, d'autant qu'ils ont tout deux vécu aux USA, à peu près à cette époque.
    Dans le registre parodique, je conseille de voir "Ne tirez pas sur le shérif" (titre original: "Support your local sheriff"), un western comique de 1969, tout-à-fait dans l'esprit Morris-Goscinny. Le héros, incarné par James Garner, y est très proche du "Poor lonesome cow-boy" que nous connaissons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.