"Un courroux", "Courroucer quelqu'un" ou "Être courroucé".

J'aime beaucoup ces trois jolis mots qui relèvent du registre soutenu et signifient respectivement :

  • "Un courroux" (substantif masculin) : une irritation véhémente, un vif agacement.

On dit par exemple : "Je pressens chez le président un terrible courroux".

  • "Courroucer" quelqu'un (verbe) : agacer vivement, irriter.

On dit par exemple : "Votre attitude me courrouce prodigieusement".

  • et Être "courroucé" (adjectif) : être vivement agacé, furieux.

On dit par exemple : "Le directeur était très courroucé par ces nouvelles dégradations".

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.