"Mais dites moi... jusqu'où s'arrêteront-ils ?".

J'adore cette expression de l'idole de mon adolescence, Coluche, que j'utilise assez régulièrement.

Elle est issue de son sketch de 1980 intitulé "La revue de presse".

Cette formule incorrecte - à dessein, bien sûr - contracte les locutions verbales "JUSQU'où iront-ils" et "OÙ S'ARRÊTERONT-ILS ?", pour donner cette phrase extraordinaire, encore régulièrement utilisée, je crois, par d'assez nombreux français quarante ans plus tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.