"Le Congo français", "Le Moyen-Congo", "La république du Congo" et "La république populaire du Congo".

Localisation du Congo français, en Afrique centrale

Il s'agit des noms successifs, entre 1891 et 1992, du pays actuellement connu sous le nom de "République du Congo" (forme longue) ou - par ellipse - "Congo" (forme courte) et le plus souvent dénommé "Congo Brazzaville".

Entre 1882 et 1906, cette ancienne colonie française d'Afrique centrale incluait également l'actuel Gabon.

La capitale était Libreville jusqu'en 1904, puis Brazzaville.

Et ce pays a successivement porté les noms de :

  • "Le Congo français", de 1891 à 1903,
  • "Le Moyen-Congo", de 1903 à 1960,
  •  "La république du Congo", de son indépendance, le 15 août 1960 jusqu'en 1969,
  • et "La république populaire du Congo" entre 1969 et 1992.

Source : wikipedia.org

"L'EIC" ou "L'État indépendant du Congo".

L'EIC (Etat Indépendant du Congo)

Ce pays, correspondant à l'actuelle RDC (République Démocratique du Congo), communément appelée "Congo Kinshasa", est un territoire sur lequel le roi des Belges Léopold II exerça une souveraineté de fait, de 1885 à 1908.

Un gigantesque royaume privé en quelque sorte ! Au sein duquel furent perpétré d'abominables massacres et atrocités...

En 1908, un an avant la mort du roi, la pression de l'opinion publique et les manoeuvres diplomatiques conduisirent à la fin de la souveraineté de Léopold II sur le territoire et à l'annexion du Congo par la Belgique en tant que colonie, désormais connue sous le nom de "Congo belge".

Source : wikipedia.org

"Le Congo Belge".

Carte du Congo Belge

Il s'agit du nom porté par le territoire de l’actuelle RDC (République Démocratique du Congo), communément appelée "Congo Kinshasa", entre le 15 novembre 1908, fin de l'EIC (État indépendant du Congo), possession personnelle pendant 23 ans du roi des Belges Léopold II, et l’accession à l’indépendance congolaise, effective le 30 juin 1960.

Et que l'on a appelé "Zaïre" de 1971 à 1997.

Source : wikipedia.org