Tonie Marshall

Tonie Marshall est une actrice et réalisatrice franco-américaine, née le 29 novembre 1951 et morte d'un cancer le 12 mars 2020.

Scénariste et productrice (société de production TaboTabo Films, créée en 1993), elle a également été chorégraphe.

L'actrice française Micheline Presle et sa fille la future réalisatrice Tonie Marshall
L'actrice française Micheline Presle et sa fille la future réalisatrice Tonie Marshall

Tonie Marshall est la fille de l'actrice française Micheline Presle et de l'acteur, réalisateur et producteur américain William Marshall. Elle est la demi-soeur de l'acteur Mike Marshall, fils de l'actrice Michèle Morgan, qui a été la première épouse de son père.

Elle débute au cinéma en tant que comédienne sous la direction de Jacques Demy en 1972, dans "L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune".

En 1974, elle rejoint la troupe du Théâtre Populaire de Reims de Robert Hossein et crée en 1978 un duo avec l'actrice Anémone intitulé "Bye, Bye, Baby".

Puis elle joue de nombreux seconds rôles dans des séries télévisées et quelques comédies dont "Les Sous-doués de Claude Zidi" en 1980, où elle campe une prof d'histoire-géographie malmenée par la bande de cancres dirigée par Daniel Auteuil.

Les actrices françaises Maria Pacôme et Tonie Marshall dans le film français de Claude Zidi "Les sous-doués" (1980)
Les actrices françaises Maria Pacôme et Tonie Marshall dans le film français de Claude Zidi "Les sous-doués" (1980)

À la télévision, on la voit dans les géniales séries humoristiques de Jean-Michel Ribes "Merci Bernard" (1982-1984) et "Palace" (1988).

Elle devient réalisatrice en 1990 avec "Pentimento", offrant à Antoine de Caunes son premier rôle au cinéma. Elle écrit elle-même ses films, pour la plupart des comédies de mœurs ou des chroniques douces-amères de personnages paumés, déprimés ou écorchés vifs comme "Pas très catholique" (1994) et "Enfants de salaud" (1996), tous deux interprétés par Anémone.

En 2000, elle devient la première femme à recevoir le César du meilleur réalisateur pour la comédie dramatique à succès "Vénus beauté (institut)" qui souffle par ailleurs le César du meilleur film aux deux favoris : "Jeanne d'Arc" de Luc Besson et "La Fille sur le pont" de Patrice Leconte. Le film remporte également le César du meilleur scénario et vaut à la débutante Audrey Tautou le César du meilleur espoir féminin.

Source : wikipedia.org

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.