"Dussé-je".

J'adore cette formule du registre soutenu correspondant à la première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif du verbe "devoir" et signifiant : même si je devais, quand bien même je devrais, quitte à ce que je doive.

Le sujet ("Je"), placé après le verbe, fait l'objet de ce que l'on appelle en grammaire une "Postposition".

On dit par exemple : "Dussé-je le poursuivre jusqu'en enfer, je retrouverai l'assassin de ma fille !".

Ou : "Dussé-je y passer des heures, je trouverai d'où vient cette erreur !".

Source : wiktionary.org

 

10 réflexions au sujet de “"Dussé-je".”

  1. "Dussé-je " cette formule si charmante de la langue française que je n'avais encore jamais lu ! Merci Maurice Leblanc, Arsène Lupin est fantastique !

    Répondre
  2. Je découvre cette expression dans un livre de Micheline Duff et après la surprise, j'apprends son sens. Que la langue française est belle et pleine de surprises.

    Répondre
  3. Bonjour
    Quelle différence entre ''dussé-je'' et ''devrais-je'' ?
    Dans l'exemple : ''Dussé-je y passer des heures, je trouverai d'où vient cette erreur.'', ne peut-on remplacer ''dussé-je'' par ''devrais-je'' ?
    Quelle subtilité se cache derrière cela ?
    Merci.

    Répondre
    • Bonjour René-Pierre.

      Ainsi que je le mentionne dans l'article, on ne peut pas remplacer "Dussé-je" par "Devrais-je", mais par "Même si je devais", "Quand bien même je devrais" ou "Quitte à ce que je doive".

      Cordialement,

      Jean-Pierre

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.