"Le corps du délit n'est pas forcément un cadavre" !

Il s'agit en effet d'un objet prouvant matériellement l’existence d’un délit ou d’un crime.

Il peut donc certes s'agir d'un cadavre. Mais tout aussi bien d'une fenêtre brisée, d'une porte forcée ou d'un véhicule carbonisé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.