"Monsieur 100 000 volts", "Monsieur Dynamite" et "Le champignon atomique".

Il s'agit des surnoms du chanteur français Gilbert Bécaud.

C'est après son premier passage en vedette, le 17 février 1955 après-midi, à l'Olympia, à Paris (75) où quatre mille jeunes, emportés par son incroyable énergie de Gilbert Bécaud, cassent les fauteuils et détériorent une partie de la salle, que la presse lui attribue ces surnoms.

Cet incident marque le véritable départ de la carrière de Bécaud et surtout son attachement à l'Olympia, dont il reste l'emblème. Le nombre de ses passages dans cette salle, plus de trente fois de 1954 à 1999, demeure du reste toujours un record.

Source : wikipedia.org

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.