"Christian-Jaque".

Il s'agit du nom d'artiste du réalisateur et scénariste français Christian Maudet, né le 4 septembre 1904 et mort le 8 juillet 1994.

L'origine de son pseudonyme

En 1924, il dessine des affiches de cinéma pour une compagnie américaine, la First National, en collaboration avec Jacques Chabraison. Ils signent leurs travaux de leurs prénoms accolés : Christian-Ja(c)que(s).

Christian Maudet conservera ce pseudonyme lorsqu'il deviendra deux ans plus tard journaliste pour la revue Cinégraph, puis décorateur de cinéma de 1927 à 1931. Et enfin : réalisateur.

Une filmographie impressionnante

Sa filmographie, d’une longévité exceptionnelle (45 ans), est impressionnante : de 1932 ("Le Bidon d'or") à 1977 ("La Vie parisienne"), il réalise pour le cinéma six courts-métrages, trois saynètes et cinquante-neuf longs métrages ; en co-réalisant trois autres et en laissant autant inachevés.

Auxquels s'ajoutent - de 1968 à 1985 - une soixantaine de téléfilms.

Ainsi que des feuilletons télévisés parmi lesquels : "Jo Gaillard" avec Bernard Fresson (1975) (8 des 13 épisodes).

Le réalisateur français Christian-Jaque sur le tournage du film "Lucrèce Borgia" (1953)
Le réalisateur français Christian-Jaque sur le tournage du film "Lucrèce Borgia" (1953)

Au cours de cette prestigieuse carrière, il a fait tourner les plus grandes vedettes :

Affiche du film français "La tulipe noire" de Christian-Jaque (1964)Affiche du film français "La symphonie fantastique" de Christian-Jaque (1942)

Jean-Louis Barrault, Harry Baur, Jules Berry, Francis Blanche, Bernard Blier, Bourvil, Charles Boyer, Pierre Brasseur, Alain Delon, Fernandel, Daniel Gélin, Robert Hossein, Louis Jouvet, Jean Marais, Yves Montand, François Périer, Albert Préjean, Gérard Philipe, Michel Piccoli, Michel Simon, Jean-Louis Trintignant, Erich von Stroheim ou Jean Yanne.

Affiche du film français "Un de la légion" de Christian-Jaque (1936)Affiche du film français "François 1er" de Christian-Jaque (1937)

Affiche du film français "François 1er" de Christian-Jaque (1937)  Affiche du film français "Les dégourdis de la 11e" de Christian-Jaque (1937)

Affiche du film français "Un revenant" ou "Le revenant" de Christian-Jaque (1946)Affiche du film français "Voyage sans espoir" de Christian-Jaque (1943)

Affiche du film français "Le gentleman de Cocody" de Christian-Jaque (1964) Affiche du film français "Le Saint prend l'affût" de Christian-Jaque (1966)

Affiche du film français "Fanfan la tulipe" de Christian-Jaque (1951)Affiche du film français "La chartreuse de Parme" de Christian-Jaque (1948)

Mais également : Brigitte Bardot, Maria Casarès, Claudia Cardinale, Martine Carol, Danielle Darrieux, Suzy Delair, Edwige Feuillère, Annie Girardot, Virna Lisi, Gina Lollobrigida, Sophia Loren, Mistinguett, Micheline Presle, Viviane Romance, Renée Saint-Cyr ou Marina Vlady.

Affiche du film français "Babette s'en va-t'en guerre" de Christian-Jaque (1959) Affiche du film français "Les pétroleuses" de Christian-Jaque (1971)

Affiche du film français "Adorables créatures" de Christian-Jaque (1952)Affiche du film français "Lucrèce Borgia" de Christian-Jaque (1953)

Affiche du film français "Lucrèce Borgia" de Christian-Jaque (1953)Affiche du film français "Madame du Barry" de Christian-Jaque (1954)

Affiche du film français "Nana" de Christian-Jaque (1954)Affiche du film français "Nana" de Christian-Jaque (1954)

Affiche du film français "Nathalie" de Christian-Jaque (1957) Affiche du film français "Carmen" de Christian-Jaque (1945)

Christian-Jaque est le réalisateur de deux films adaptés de romans éponymes de Pierre Véry comptant parmi mes favoris : "Les disparus de Saint-Agil" (1938) et "L'assassinat du père-Noël" (1941).

Affiche du film français "Les disparus de Saint-Agil" de Christian-Jaque (1964)

Affiche du film français "L'assassinat du Père-Noël" de Christian-Jaque (1941)

À la fin de sa carrière, en 1975, en revanche, il a tourné un effroyable "nanar" : le film "Docteur Justice", tiré de la bande dessinée éponyme de Marcello et Jean Ollivier, dont j'avais adoré suivre les aventures dans "Pif gadget", à partir de juin 1970.

Affiche du film français "Docteur justice" de Christian-Jaque (1975)

Vie privée

Christian-Jaque s'est marié six fois, dont trois avec des actrices françaises (en gras).

Il a ainsi été successivement marié à :

  • Germaine Spy (3 février 1931-12 juillet 1938),
  • Simone Renant (19 juin 1940-11 mai 1944),
  • Renée Faure (18 février 1947-15 juillet 1953),
  • Martine Carol (15 juillet 1954-13 mai 1959), avec laquelle il a tourné six films : "Adorables créatures" (1952), "Lucrèce Borgia" (1953), "Destinées" (1954), "Madame du Barry" (1954), "Nana" (1955) et "Nathalie" (1957,
  • Laurence Christol (24 novembre 1961-2 octobre 1983),
  • Denise Morlot (1992-8 juillet 19946), qui fut sa scripte et son premier assistant-réalisateur.

Source : wikipedia.org

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.