"Faire la maille".

Cette locution verbale nous vient du domaine de la pêche et relève du registre familier.

Et elle signifie :

  • au sens propre :
    • avoir des ouvertures de dimensions réglementaires (pour un filet),
    • ou : être d'une taille suffisante pour être pris au filet (pour un poisson),
  • et, par métonymie, dans le registre familier : convenir, faire l'affaire (registre familier),

On dit par exemple : "Si on trouve encore deux personnes pour nous aider ça fera la maille".

Dans le même registre familier, on dit également : "Faire l'affaire", "Faire la blague", "Faire la rue Michel" ou "Le faire".

Source : www.cnrtl.fr

"Un coup de filet".

Cette locution nominale du langage courant désigne :

  • au sens propre, le jet d'un filet dans l'eau afin de ramener du poisson,
  • au sens figuré, l'arrestation simultanée de plusieurs personnes.

On dit par exemple : "La police a réalisé hier un superbe coup de filet dans les milieux terroristes".

  • et, par analogie, un gain ou un profit considérable réalisé en une seule fois.

On dit par exemple : "Avec cette opération, le milliardaire italien réalise un énorme coup de filet".